La monnaie américaine


 

Cliquez ci-dessus pour convertir l'euro en dollar

Les pièces :

Pendant la période coloniale, la pièce la plus couramment utilisée étant le dollar espagnol, le Congrès choisit tout naturellement cette pièce comme base de leur système monétaire décimal. Les pièces américaines ont beaucoup changé depuis la loi de 1792 ("Coinage Act") établissant le dollar comme unité monétaire. Il existait autrefois des pièces de 2,3 et 20 cent et même d'un demi-cent. On a également utilisé une petite pièce en argent d'une demi-dime et des pièces d'or allant de 1 à 20 dollars.

Aujourd'hui, il existe 4 sortes de pièces, qui portent toutes le portrait d'un Président américain.

 Le cent (" penny" = 1/100 de dollar) à l'effigie du Président Lincoln. Emis en 1909 pour le centennaire de la naissance du Président Lincoln, et dessiné par Victor D. Brenner.

 La pièce de 5 cent ("nickel" ) à l'effigie du Président Jefferson. Emis en 1908, il a été dessiné par Felix Schlag.

 La pièce de 10 cent ( "dime") à l'effigie du Président Roosevelt. Emis en 1946, un an après la mort du Président Roosevelt, il a été conçu par John R.Sinneck.

 La pièce de 25 cent ("quarter") A l'effigie du Président WashingtonEmis en 1932, pour le bicentennaire de la naissance de Georges Washington, il a été dessiné par John Flanagan.

 Le demi dollar ("half dollar") à l'effigie du Président Kennedy. Emis en 1964, un an après la mort du Président Kennedy, il a été conçu par Gilroy Roberts.

La mention "In God We Trust" apparue en 1864 sur quelques pièces, est inscrite sur toutes les pièces depuis 1955. Depuis une loi de 1890, aucune pièce ne peut être changée plus souvent que tous les 25 ans sauf décision ou autorisation exceptionnelle du Congrès. La pièce d'un dollar en argent, datant de 1794, émise épisodiquement n'est plus en circulation aujourd'hui. Les pièces d'un dollar, disparues du circuit monétaire depuis 1981, pourraient réapparaître cependant. Depuis 1997, en effet, le Congrès a voté la mise en circulation d'une nouvelle pièce d'un dollar ("United States Dollar Coin Act") qui verra le jour en 1999.

En raison du cours croissant de l'argent, une loi de 1965 ("Coinage Act") a suppprimé l'argent de la fabrication des dimes et quarters, composés à l'époque de 90% d'argent. Celle des demi-dollars a été presque réduite de moitié et totalement supprimée à partir de 1970.

De même, la teneur en cuivre et zinc du penny a été modifiée en 1981, passant respectivement d'un taux de 95 et 5 % à 97.5 et 2.5 %.

Les pièces commémoratives sont autorisées par décret spécial du Congrès et fabriquées en quantité limitée. La législation spécifie que ces pièces ne doivent pas coûter aux contribuables. C'est pourquoi les bénéfices de la vente de ces pièces sont utilisés pour financer des opérations exceptionnelles et rembourser la dette nationale.

La première pièce commémorative fut utilisée, par exemple, pour aider au financement d'une exposition internationale à Chicago. Plus récemment, des pièces ont été émises à l'occasion des Jeux Olympiques de 1988, pour le bicentennaire de la Constitution américaine en 1987, pour le bicentennaire du Congrès en 1989....

La circulation des pièces a considérablement augmenté depuis un siècle. Le Département du Trésor envoie la nouvelle monnaie (pièces et billets) aux banques de la Réserve Fédérale. Celles-ci fournissent les banques privées et les organismes de dépôt. Les clients, sociétés et particuliers, retirent cette monnaie, la dépensent retournant les gains aux banques privées. Quand les billets et les pièces sont usagés, ceux-ci repartent vers les banques de la Réserve Fédérale.

L' Hôtel des Monnaies ("U.S.Mint") est l'organisme chargé de la frappe et l'émission des pièces américaines. Le premier Hôtel des Monnaies officiel fut établi à Philadelphie, Pennsylvanie le 2 avril 1792. Celui-ci, placé tout d'abord sous la supervision du Secrétaire d'Etat par le Président Washington, est devenu une agence indépendante sous l'autorité du Président des Etats-Unis en 1799. En 1873, cet organisme fut intégré au Département du Trésor.

Aujourd'hui, le quartier général de l'Hôtel des Monnaies se trouve à Washington, D.C. L'unité de Philadelphie reste la plus importante par sa production (pièces ordinaires, pièces commémoratives, médailles...). Celle-ci est secondée par l'Hôtel des Monnaies de Denver, Colorado. Les trois autres, San Francisco, West Point et Fort Knox sont spécialisés, dans la fabrication de pièces expérimentales et dans le stock de lingots d'or et d'argent.

Pour en savoir plus :

U.S.Mint Homepage

Site de l'Hôtel des Monnaies américain.

Fundamentals Facts about U.S.Money 

Ce site de la Banque de la Réserve Fédérale d'Atlanta contient des illustrations de pièces et billets américains.

Les billets :

Avant la Guerre d'Indépendance, on utilisait dans les colonies américaines, plusieurs moyens de paiement. Le troc en constituait un élément important. D'autre part, les monnaies utilisées étaient d'une grande variété : dollar espagnol, louis français, pièces fabriquées par des particuliers, jetons en cuivre...

En 1775, Le Congrès Continental décide de créer une monnaie pour le financement de la Guerre d'Indépendance. Paul Revere dessine les plaques de gravure d'un billet qui sera appelé le Continental. Sa valeur, très vite dépréciée, rend populaire l'expression "cela ne vaut pas un Continental".

Après ratification de la Constitution, le Congrès passe le "Mint Act" du 2 avril 1792 qui établit un système monétaire de pièces avec le dollar comme monnaie de référence. Par cette loi, les Etats-Unis deviennent le premier pays à adopter un système monétaire décimal. Les premières pièces américaines sont frappées en 1793 à Philadelphie.

Le Gouvernement n'émet pas de billet avant 1861. Pendant les années intermédiaires, cependant, des Bons du Trésor sont émis par intermittence durant les périodes de "stress" financier, comme la Guerre de 1812, la Guerre contre le Mexique en 1846...

Durant la même période (1793-1861), 1600 banques privées environ sont autorisées à émettre leurs propres billets par des Chartes d'Etat. Plus de 7000 variétés de billets sont donc en circulation!

Le Gouvernement vote finalement la loi du 17 juillet 1861, autorisant le Département du Trésor à émettre des billets pour financer la Guerre de Sécession.

Cependant, de 1863 à 1929, le Gouvernement permet à des milliers de banques d'émettre leurs propres billets en vertu des lois de 1863 et 1864, les "National Banks Acts". Ils sont appelés "National Banks Notes" mais, contrairement aux précédents billets émis par les Etats, ils sont imprimés sur du papier autorisé par le Gouvernement et leur apparence est à peu près similaire.

En 1913, le Système de la Réserve Fédérale est voté par le Congrès. Cette loi autorise les Banques Fédérales à émettre de la monnaie. En 1914, les Banques Fédérales commencent à émettre des billets et aujourd'hui ces billets sont les seuls à être fabriqués par le Bureau of Engraving and Printing.

Aujourd'hui...

Plus de 99% des billets américains actuels en circulation sont fabriqués par la Réserve Fédérale. Le reste, U.S.Notes ou Legal Tender Notes, sont encore en circulation mais ne sont plus fabriqués.

Les billets de la Réserve Fédérale sont imprimés et émis en coupure de 1, 2, 5, 10, 20, 50, et 100 dollars. Les billets de 500, 1000, 5000 et 10000 n'ont pas été imprimés depuis 1946.

La loi sur la Réserve Fédérale implique qu'un délai adéquat soit respecté pour la mise en circulation des billets.

Le Système de la Réserve Fédérale, institué par le Congrès en 1913, émet les billets de ses 12 Réserves Fédérales de District, qui ont un bureau dans la ville la plus importante et possèdent des banques dans les autres villes. Chaque District est désigné par un numéro et une lettre correspondante de l'alphabet (Boston 1 A, New York 2 B, Atlanta 6 F par exemple).

Le Bureau of Engraving and Printing, division du Département du Trésor, produit les billets du Système de la Réserve Fédérale pour remplacer les billets usagés ou pallier à la croissance économique. Les Banques de la Réserve Fédérale émettent leur monnaie en fonction des besoins du District.

Le nom de la Banque qui a autorisé le billet apparaît sur la bordure du sceau noir de la Réserve Fédérale à gauche du portrait. La lettre du District est au centre du sceau et commence les deux numéros de série en haut à droite et en bas à gauche. Le numéro de District apparaît à quatre endroits sur le billet, de chaque côté, au-dessus et en dessous du centre. Un billet commandé par la Banque Fédérale d'Atlanta, par exemple, indiquera la lettre F au centre du sceau de la Réserve Fédérale et au commencement des deux numéros de séries, ainsi que le nombre 6 à quatre endroit sur le billet.

Depuis 1862, tous les billets étaient imprimés à Washington, D.C. Pour pallier à une demande croissante, un second bureau a été ouvert à Fort Worth, Texas en avril 1991.

Tous les billets portent la mention Washington, D.C., en dessous du numéro de série. Les billets imprimés à Fort Worth portent la mention FW en plus.

Pour éviter la fausse monnaie, plusieurs mesures de sécurité ont été prises dans la fabrication du billet. La composition du papier est spéciale : il est fait de coton et de lin avec des fibres rouges et bleues. Même si le papier est fabriqué par une société privée, il est illégal de produire ou d'utiliser ce papier excepté sur autorisation spéciale. L'encre utilisée est fabriquée exclusivement au Bureau of Engraving and Printing des billets. La formule est bien sûr tenue secrète. Depuis 1991, les billets sont également renforcés d'un fil de polyester et de caractères en micro-impression.

Numéros de série

Les numéros de séries, sur la droite du portrait, près de la signature du Secrétaire au Trésor, indiquent l'année à laquelle le dessin du billet fut utilisé pour la première fois. Si un changement mineur intervient et qu'il n'est pas nécessaire de créer une toute nouvelle plaque de gravure, comme par exemple en cas de changement de Secrétaire au Trésor, une lettre est ajoutée pour indiquer un léger changement depuis l'édition originale : 1935C indique, par exemple, que la version originale a été modifiée trois fois depuis le début.

Le numéro de série apparaît à deux endroits, en haut à droite et en bas à gauche, sur le côté face de tous les billets américains. Sur les billets actuels, les numéros de série sont composés de huit numéros et de deux lettres (une lettre préfixe et une lettre suffixe). Pas un seul billet n'a le même numéro de série. Chacun d'entre eux est unique. Les billets sont numérotés par lots de 100 millions. Chaque lot a un suffixe différent commençant par la lettre A et allant jusqu'à Z par ordre alphabétique, (le O est exclu pour éviter la confusion avec le zéro).

Pour en savoir plus...

En argot, un dollar se dit souvent a buck. L'origine de ce mot remonte au temps des trappeurs, lorsqu'ils échangeaient leurs peaux de daims (bucks) contre des dollars.

L'origine du signe dollar : elle est controversée. Cependant la théorie la plus largement admise est la suivante : le signe du dollar serait la résultante d'une évolution du peso espagnol ou mexicain "P's". Le signe S progressivement écrit par dessus le P aurait donné le signe $ au bout d'un moment.

Le terme dollar, appliqué à la pièce espagnole tout d'abord, proviendrait du terme allemand "thaler" dérivé de "thal" et signifiant "vallée". Le thaler était une large pièce d'argent utilisée au quinzième siècle, de taille à peu près équivalente au huitième espagnol. Un grand nombre de ces pièces allemandes furent émises par le Comte de Schlick dans la petite ville de Joachimsthal en Bohème et appelées Joachimsthalers d'où l'abréviation "thalers" qui devint dollar en anglais. Le nom fut donné à la pièce espagnole qui lui ressemblait par sa taille et son poids.

Production : le Bureau of Engraving and Printing produit 38 millions de coupures par jour pour une valeur d'environ 541 millions.

95 % des coupures imprimées chaque année sont utilisées pour remplacer des coupures en circulation. 48% des coupures imprimées sont des coupures d'un dollar.

Le Département du Trésor édita les premières coupures papier en 1862 pendant la Guerre de Sécession par manque de pièces de monnaie et pour financer la campagne de la Guerre de Sécession.

Poids moyen d'un billet : 0.032 ounces (1 ounce=28,349 5g)

Composition : un billet américain est composé de 25% de lin et de 75% de coton.

Durée de vie : un billet peut être utilisé un maximum de 4000 fois avant de se déchirer.

Vie moyenne des billets en fonction de leur valeur :

$1 18 mois

$5 2 ans

$10 3 ans

$20 4 ans

$50 9 ans

$100 9 ans

Personnages et emblèmes : chaque billet comporte un personnage célèbre côté face et un bâtiment ou un emblème côté pile. Vous pouvez cliquer sur ce lien du Département du Trésor pour plus d'informations :

Taille du billet actuel : 2,61 inches de large sur 6,14 inches de long, épaisseur de 0.0043 inches.

(1 inch=25,4mm)

Le plus gros billet en circulation est le billet de 100 dollars (depuis 1969).

Le Sceau Américain : la face et le revers du Sceau américain apparurent pour la première fois sur le billet de 1 dollar en 1935.

"In God We Trust" apparut en 1957 pour la première fois et s'est généralisé, à partir de 1963, sur tous les billets.

Le plus gros billet jamais émis :un billet de 100 000 dollars ($100000 Gold Certificate, Serie 1934). Ces billets émis du 18 décembre 1934 au 9 janvier 1935, furent utilisées pour des transactions entre les banques de la Réserve Fédérale.

Les plus petits billets jamais émis : pendant la Guerre de Sécession, le Département du Trésor fut obligé de mettre en circulation des billets de 5, 1, 25 et 50 cents car les gens thésaurisaient les pièces pour leur valeur intrinsèque, ce qui entraînait une raréfaction des pièces de monnaie

La seule femme dont le portrait est apparu sur un billet américain : Martha Washington en 1886 et 1891.

Contrefaçon et reproduction : nous vous conseillons de consulter le site du U.S.Secret Service pour en savoir plus. 

Banques et monnaie américaine

En règle générale, les banques sont ouvertes de 8h30 ou 9h jusqu'à 15h seulement, sauf le jeudi où elles rouvrent de 17h à 19h. Beaucoup d'entre elles ferment le samedi. Inutile de dire qu'elles n'ouvrent ni le dimanche ni les jours fériés.

DEVISES AMERICAINES

La monnaie américaine :

Aux Etats-Unis, l'unité monétaire est le dollar. Le centième du dollar s'appelle un cent. Les billets sont de $1000, $500, $100, $50, $20, $10, $5 et $1. Les pièces sont de $1, 50 cents (les quarters, appelés ainsi parce qu'ils valent un quart de dollar) , 10 cents (lesdimes) , 5 cents (les nickels) , 1 cent (les pennies) .

USAGES

Le sigle du dollar ($) se place avant le nombre et non après : on écrira donc $10 ou US$10 et non 10$. Les décimales sont séparées du chiffre entier par un point et non par une virgule : on écrit 8.25% et non 8,25%. En revanche, la virgule est utilisée pour séparer les milliers des centaines "Deux mille dollars" s'écrit $2,000.00 et non $2.000,00. Lorsque vous rédigez un chèque, les cents s'écrivent généralement /00."$55.23" s'écrira "Fifty five dollars and 23/00" .

RETRAIT D'ARGENT

Au Guichet :

Vous pouvez obtenir des dollars au guichet d'une banque en échange de vos devises ou de vos traveler's checks (voir plus bas), ou bien par le biais de votre carte de crédit internationale. Pour ce faire, il vous faudra présenter une ou deux pièces d'identité. Cependant, tous les organismes financiers prenant une commission sur chaque achat / vente de devises, le mieux est de se munir de traveler's checks en petites coupures et de payer avec dans les magasins : on vous rendra la monnaie de la même manière qu'on le ferait si vous aviez payé avec un billet, sans commission aucune. (NB : Avant tout achat, il est tout de même prudent de s'assurer que le commerçant accepte ce moyen de paiement).

Au Guichet Automatique ou ATM :

Les guichets automatiques de retrait d'argent (Automatic Teller Machine ou ATM) sont ouverts 24h/24. Il y en a partout, tant à Manhattan qu'en périphérie. Sachez que, lorsque vous avez un compte dans une banque américaine donnée, si vous allez dans une succursale concurrente à la vôtre, vous aurez à payer des frais (forfait de $1 ou $1.50) à chaque retrait.

ATM, mode d'emploi :

 - Insérer et retirer votre carte. 
 - Composer votre code confidentiel (pin code) . 
 - Choisissez l'opération désirée : retrait (withdrawal) , transfert (transfer) , etc. 
 - Sélectionnez le compte sur lequel vous désirez que s'effectue l'opération (saving, checking, etc.
 - Demandez un reçu : Do you want a printed record ? Tapez Yes . 
 - Retirez votre argent. 
 - N'oubliez ni vos billets ni votre carte.

Western Union :

Il est aussi possible de toucher du cash par le biais de Western Union , organisme financier qui permet aisément et facilement un virement d'argent.

TRAVELER'S CHECKS ou CHEQUES DE VOYAGE

Vous pouvez obtenir des dollars en échange de vos devises ou de vos traveler's checks au guichet de n'importe quelle grande banque. Pour ce faire, il vous faudra présenter une ou deux pièces d'identité. Pour éviter de vous voir retirerer une commission par les organismes financiers, le mieux est de vous munir de traveler's checks en petites coupures et de payer avec dans les magasins : on vous rend la monnaie de la même manière qu'on le ferait si vous aviez payé avec un billet, sans commission aucune. (NB : Avant tout achat, il est tout de même prudent de s'assurer que le commerçant accepte ce moyen de paiement).

Commissions retenues :

Une de nos lectrices, Aude L., (que nous remercions vivement pour ces informations) s'est rendue en juillet 2006 au guichet de plusieurs banques, et voici les infos qu'elle a recueillies au sujet des commissions retenues : 
 - Astoria Federal Savings : 1% du montant échangé. 
 - CitiBank : $1.50 pour un montant de $100. 
 - HSBC : $2.50 pour $100 mais l'échange n'est possible que si l'on a un compte chez eux (car c'est obligatoirement un dépot sur compte, puis reversement en cash). 
 - Chase : $1.50 pour un montant de $100. Et Aude d'ajouter : " (NB : Un de mes amis ayant un compte à la Chase m'a confirmé que c'est gratuit dans cette banque et qu'il ne paye jamais de commission avec ses travelers. Ceci n'est donc valable QUE pour les clients de la Chase et uniquement pour eux (= ayant compte chez eux)."

OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE

Ouvrir un compte est instantané (20 à 30 minutes) à condition de présenter les documents suivants : 

  •  2 pièces d'identité (passeport avec visa, permis de conduire, etc.) 
  •  justificatif de domicile (attestation, facture de gaz ou de téléphone) . 
  •  votre numéro américain de sécurité sociale (Social Security Number) . 
  •  le nom et adresse de votre employeur et lettre de celui-ci attestant que vous travaillez pour lui pour une période de tant de temps etc. 
  •  une recommandation de votre banque dans votre pays. 
  •  une carte de crédit. Il n'y a pas de minimum requis ( on peut ouvrir un compte avec seulement $20) mais attention : un carnet de chèques ne vous sera accordé qu'à partir d'un certain montant de dépôt, variant selon les banques. De même pour l'obtention d'une credit card : seule une banking card (carte de retrait) vous sera accordée si vous n'avez pas de revenus réguliers ou suffisants. Pour l'obtention d'une carte de crédit, il faut justifier de rentrées d'argent mensuelles régulières et relativement conséquentes.

A la question : Est-il possible d'ouvrir un compte sans visa ni numéro de sécurité sociale et d'avoir une carte bancaire ? 
 Réponse de Greg : " oui, tu peux avoir un compte sans n° de secu et sans visa. tu dois justifier par contre d'un domicile sur place avec un lease. la seule banque a delivrer une carte visa quand tu n'as pas de n° de secu est la commerce bank. il ne te pose pas trop de question et ils sont super bien, enfin avis perso !!! ". 
C... nous informe : " Une banque qui ouvre des comptes sans trop poser de questions (genre un passeport et permis de conduire Français suffisent pour ouvrir un compte) pas de numero de secu necessaire ! : HSBC sur Fulton St (Brooklyn) ".

FONCTIONNEMENT DU SYSTEME BANCAIRE

Le fonctionnement des comptes bancaires aux Etats-Unis diffère peut-être de celui que vous connaissez, dans le sens où il vous est systématiquement proposé comme compte"courant" un compte d'épargne (Saving) pour lequel vous toucherez tous les mois des intérêts au prorata de vos dépôts. Lorsque vous devez faire un chèque, il vous faut donc transférer du Saving vers le Checking la somme dont vous avez besoin. Votre première carte sera une carte de retrait d'argent et de paiement (Banking Card) débités le jour même sur votre Checking Account. Vous aurez sans doute également une carte de crédit (Credit Card) . Sachez que dans ce cas, vos dépenses ne sont pas débitées au fur et à mesure par prélèvement automatique, mais apparaissent sur une facture détaillée, payable en fin de mois. Notez que dans ce pays où la credit card est reine, les chèques ne sont généralement pas acceptés dans les magasins ou restaurants : ils servent néanmoins au paiement des factures (bills) par correspondance. Autre originalité du système : les chèques que vous avez émis, une fois encaissés par vos créanciers, vous sont retournés avec votre relevé bancaire mensuel. C'est ce que l'on appelle uncanceled check. L'émission de chèques est facturée environ $0.50 par chèque.

BANQUES EN LIGNE

Certaines banques permettent à leurs clients, par le biais d'Internet, non seulement de compulser leurs relevés bancaires, mais aussi d'effectuer des opérations à domicile (paiement des factures et transferts de compte à compte) . C'est le cas, entre autres, de la Chase de la Citibank et de la Banque Nationale de Paris.

LEXIQUE

Withdrawal

:

Retrait

Pin number

:

code secret

Account

:

compte

Checking

:

compte chèque courant

Saving

:

compte épargne

Canceled check

:

chèque qui vous est retourné une fois encaissé par votre créancier

ABA Number - Routine Number

:

The American Banking Association (ABA) routing number is a unique, bank-identifying number that directs electronic deposits and payments to the proper bank. This number precedes the account number printed at the bottom of a check and is usually printed with magnetic ink. The ABA coding system was designed by the American Bankers Association. A ma connaissance, ce numéro n'a pas d'équivalent en Europe (ce n'est ni l'IBAN ni le code BIC), mais je dirais << le numéro de routage sur 9 chiffres >> (9 digit routing number, nous précisait Philip Sandt, spécialiste de l'épargne et de l'inversissement à New York.

Les pièces de monnaie n’ont pas beaucoup de valeurs – pas de pièce de 1 ou 2 dollars par exemple, ou elles sont très rares. Erreur classique de débutant : si on s’achète un ticket de métro avec un billet de 20 dollars dans un distributeur, on recevra la monnaie en pennies et dimes – de la caillasse sonnante et trébuchante. Mention spéciale pour le quarter, la pièce de 25 cts, sous ses apparences de pièce comme une autre, c’est en fait super utile pour les horodateurs ou la machine à laver, parfois pour avoir le compte juste. J’achète même régulièrement des rouleaux de 10$ de quarters.

L’harmonisation du découpage monétaire en terme numismatique permettra à l’Europe et à chaque pays de la zone, de réaliser des économies de fabrication notamment.

La correspondance de la hiérarchie des pièces de monnaie entre les USA et la l’Europe doit permettre aux peuples concernées de mieux utiliser les deux monnaies sans effort, sans stress, et de mieux consommer.

La suppression de trois pièces de monnaie de la zone Euro associé à l’ajout d’une pièce d’1/4 d’euro :

  • La suppression de la pièce de 2 cents ne permet plus la confusion
  • La suppression de la pièce de 2 euros ne permet plus la confusion avec la pièce de 1 euro par lecture dyslexique de couleur.
    La suppression de cette pièce favorise la baisse des prix, en effet de la pièce unique = pas cher disparaît.
  • La suppression de la pièce de 20 cents permet la création d’une pièce de 25 cents tels le US Quarter

EURO

DOLLAR

  • 1 CENT
  • 5 CENT
  • 10 CENTS
  • 25 CENTS
  • 50 CENTS
  • 1 EURO
  • 1 CENT = 1 PENNY
  • 5 CENTS = 1 NICKEL
  • 10 CENTS = 1 DIME
  • 25 CENTS = 1 QUARTER
  • 50 CENTS = 1 HALF-DOLLAR
  • 1 DOLLAR

 

1 26

 

3 votes. Moyenne 4.33 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×