La naissance du poulain

1 325

Généralement, le poulain vient au monde très vite et sans problème particulier après le début de la mise bas. Cependant, il est important de pouvoir faire rapidement appel à quelqu'un de compétent si des problèmes surgissent.

Etre discret, mais présent

C'est le grand jour ! La jument cherche à s'isoler, commence à s'agiter, à transpirer. Bientôt le poulain sera là. La jument sait d'instinct ce qu'elle doit faire, mais notre aide peut lui être précieuse en cas de difficulté.

Avant la naissance

Des signes annonciateurs

Il est parfois difficile de savoir quand une jument va pouliner, mais, dans la plupart des cas, certains signes annonciateurs donnent l'alarme. Durant les dernières semaines de la gestation, la jument devient nerveuse, elle se couche et se relève fréquemment. Elle semble mal à l'aise, évite ses congénères et va même jusqu'à se montrer agressive à leur égard. Une ou deux semaines avant la naissance, ses flancs prennent une ampleur considérable.

Montée de lait

Environ quinze jours avant le poulinage, les mamelles grossissent nettement. Deux jours avant, elles gonflent encore et une sorte de cire bouche les tétons pour empêcher le lait de s'écouler. Il n'est pas rare que quelques gouttes jaunâtres suintent des mamelles : on dit que les mamelles "cirent". On peut faire effectuer des analyses sur un prélèvement de lait (à partir du dixième jour précédant la date où le poulain devrait arriver) pour prévoir le jour probable de la naissance.

3 260

4 227

5 202

6 171

7 149

8 146

9 125

10 117

Les phases du travail

Quelques heures avant

La première étape du travail (acte de donner le jour) est variable. Dans un pré avec d'autres chevaux, la jument quitte le groupe pour s'isoler. Quand elle est à l'écurie, elle marche et s'agite dans son box. Elle peut se rouler et commencer à se regarder le flanc. Parfois, ce genre de comportement n'est qu'une fausse alerte, qui peut se produire une semaine ou pus avant la vraie mise bas.

Au tout début du travail, la jument se met à transpirer de plus en plus abondamment au niveau des épaules et des flancs. Quelques heures avant la mise bas, les ligaments situés de chaque côté de la queue se distendent.

La perte des eaux

La naissance elle-même débute par l'écoulement du liquide amniotique. Ce liquide entoure le poulain, dans le placenta, dans le ventre de sa mère. Lorsque le poulain commence à avancer dans l'utérus, le placenta crève et libère le liquide amniotique. Cet écoulement s'appelle la "perte des eaux".

Lorsque le liquide s'est échappé, le poulain doit être délivré rapidement, sinon il meurt presque à coup sûr. La jument se couche souvent pour cette partie du travail. Les antérieurs du poulain devraient apparaître dans les vingt minutes suivant la perte des eaux. Si cela ne se produit pas, et surtout si les postérieurs se présentes d'abord, appelez le vétérinaire.

Le poulain devrait naître de cinq à trente minutes après l'apparition des antérieurs. Il vient généralement au monde enveloppé dans l'amnios (membrane qui le couvre dans la matrice).

Bon à savoir

La plupart des juments mettent bas au cours de la nuit, et environ la moitié des poulains naisent entre 10 heures du soir et 2 heures du matin.

Un poulain est né

Lors du poulinage, le poulain devrait d’abord se présenter les deux jambes antérieures tendues (une légèrement plus avancée que l’autre), suivies par la tête déployée après que le placenta se soit détaché et que la jument ait expulsé une quantité importante de liquide amniotique. La mise‑bas devrait évoluer rapidement et le poulain naît habituellement dans un délai de 30 à 45 minutes. Si le travail de votre jument va au-delà de ce délai et que le poulain n’est toujours pas né - ou s’il se présente dans une position inhabituelle- contactez votre médecin vétérinaire. La jument poulinière devrait expulser son placenta au cours des trois heures suivant la mise-bas. Il est primordial que votre jument expulse son placenta afin d’éviter qu’elle ne développe une infection utérine qui pourrait entraîner d’éventuels problèmes de fertilité, de la fourbure ou être fatale.

Après la délivrance, le poulain se libère lui-même de la membrane, aidé par sa mère. S'il semble faible et que la membrane n'est pas ouverte, elle doit très vite être déchirée.

Habituellement, la mère lèche son poulain, lui nettoie les naseaux et la bouche et se frotte contre lui pour le sécher. Si, et seulement si, elle n'agit pas de la sorte, on peut faire le travail à sa place en dégageant les naseaux et la bouche du poulain et en le frictionnant avec des serviettes. Le cordon ombilical se rompt de lui-même lors des premiers mouvements de la mère et du poulain.

Pesez et conservez le placenta. Votre médecin vétérinaire pourra alors l’examiner dans le dessein d’identifier les signes de la présence de maladies et s’assurer que la jument l’a entièrement expulsé. Normalement, le poids du placenta équivaut à environ 10 pourcents du poids du poulain à la naissance. Un placenta plus lourd peut indiquer la présence d’une infection ou de congestion.

Il est recommandé de soumettre tous les poulains nouveaux-nés à un examen néonatal par le médecin vétérinaire au cours des 24 heures suivant la naissance. Le dépistage rapide et précoce des maladies chez le poulain et chez la jument post-partum, pourrait leur sauver la vie.

Dernier effort

Dès qu'elle a récupéré, en général au cours des quarante minutes suivant la naissance, la jument se lève. Le placenta sort environ une heure après la mise bas. Il s'agit de la troisième phase du travail, qu'on peut considérer comme un nettoyage. Si le placenta entier n'est pas sorti dans les trois heures après le poulinage, un vétérinaire doit le retirer du ventre de la jument.

Observer et prendre soin du poulain nouveau-né.

Les premières heures de vie de votre poulain sont critiques. Un nouveau-né en santé devrait être capable de se tenir sur ses jambes moins d’une heure après sa naissance et devrait téter à l’intérieur d’un délai de deux heures. Contactez immédiatement votre médecin vétérinaire si votre poulain est trop faible pour se lever et téter. Les causes les plus fréquentes des maladies chez le nouveau-né sont les infections bactériennes (septicémie), une naissance prématurée et/ou syndrome d’inadaptation neurologique néonatal (dysfonction neurologique due au manque d’oxygène avant ou pendant la naissance). L’intervention précoce de votre médecin vétérinaire peut sauver la vie de votre poulain.

Enduisez l’extrémité du cordon ombilical d’une solution de chlorhexidine ou d’iode deux fois par jour jusqu’à ce que l’extrémité soit sèche. Tous les poulains devraient expulser leurs premiers excréments ou le méconium au cours des 12 à 24 heures suivant leur naissance. Le méconium est généralement brun foncé ou noir et sa consistance peut être de pâteuse à ferme. Une fois le méconium expulsé, les selles des poulains devraient être molles et d’un brun léger. Afin de diminuer les risques d’obstruction par le méconium, il est recommandé de procéder à un lavement prophylactique rapidement après la naissance. Dans le but de permettre à votre poulain d’absorber une quantité adéquate et suffisante d’anticorps, ce dernier devrait consommer au cours de ses 24 premières heures, de 1 à 2 chopines de colostrum de bonne qualité. L’absorption maximale survient 6 à 12 heures suivant la naissance. Les principaux anticorps contenus dans le colostrum sont les IgG. Les poulains en santé ayant tété et absorbé une quantité adéquate de colostrum ont une concentration sanguine d’IgG supérieure ou égale à 800mg/dl. Votre médecin vétérinaire pourra prélever un échantillon sanguin de votre poulain au cours des 12 à 18 heures suivant la naissance et évaluer rapidement et avec précision la concentration d’IgG en utilisant le test SNAP® Foal IgG des laboratoires IDEXX inc. Les nouveaux-nés dont le taux d’IgG est inférieur à 400mg/dl devraient recevoir une quantité supplémentaire de colostrum et/ou une transfusion de plasma. Ceci permettra aux poulains d’acquérir les anticorps nécessaires afin de diminuer les risques de graves infections bactériennes et virales auxquels ils seront exposés au cours des premiers mois de leur vie. Un hémogramme complet peut aussi être réalisé pour tous les nouveaux-nés afin de détecter les signes précoces d’infection ou d’anémie. Pour procéder à ces analyses, les échantillons sanguins peuvent être envoyés aux Laboratoires IDEXX inc.

Il vous est recommandé d’observer fréquemment votre poulain au cours de ses premières semaines de vie afin de dépister rapidement la présence de maladies. La léthargie, un manque de vigueur au moment de la tétée accompagné d’un gonflement exagéré des mamelles chez la jument en post-partum, sont généralement les premières manifestations de maladies chez le poulain. Les jeunes poulains sont à risque de contracter une variété de maladies respiratoires ainsi que la diarrhée. Il est conseillé de noter toutes informations pertinentes concernant le rythme respiratoire et cardiaque de votre poulain, sa température corporelle, son comportement lors de l’allaitement ainsi que la consistance de son fumier.

A FAIRE, A NE PAS FAIRE

Dès que la jument commence à s'agiter, il faut s'efforcer de la laisser autant que possible seule et au calme. Mieux vaut la surveiller discrètement, sans entrer inutilement dans le box, même si l'on est tenté de l'encourager !

Comment préparer le poulinage

Même si la jument vit au pré, il est souvent préférable qu'elle accouche au box. Choisissez un box bien éclairé et spacieux – la jument doit pouvoir se déplacer et une ou deux personnes intervenir sans être gênées. Nettoyez le box, paillez-le généreusement avec une paille de qualité et peu poussièreuse. La jument doit avoir de l'eau propre à disposition pendant tout le travail.

2 299

Contrairement à beaucoup d'autres mammifères, le poulain est très développé à la naissance. Il est capable de se tenir debout quelques instants après sa venur au monde et peut suivre sa mère au pré très rapidement.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×