Préparer le poulinage

1 324

Les jours qui précèdent le poulinage, la jument a surtout besoin de tranquillité. Surveillez simplement les opérations de loin, et pensez à disposer, le moment venu, d'un grand box bien propre pour la future mère.

Le suivi des juments

Le pire ennemi de la poulinière est l'anxiété des humains qui sont censés la surveiller. Un stress qui incite souvent la jument à différer la naissance jusqu'à la nuit.

Ne pas s'endormir

La préparation du poulinage est surtout une affaire d'ambiance. Une fois que les signes d'une mise bas proche apparaissent et que le box est prêt, il ne reste plus qu'à surveiller la jument nuit après nuit (les poulinages ont presque toujours lieu la nuit) afin d'être là au bon moment. Il n'est pas rare que le préposé à la surveillance de la poulinière s'endorme et découvre le poulain debout et déjà allaité lors de son réveil !

En attendant l'heureux évènement, inspectez quotidiennement les mamelles et leurs sécrétions, ainsi que la vulve de la jument. Tout saignement est anormal et doit vous inciter à appeler le vétérinaire.

Le moment venu

Si la mise bas vous semble imminente, prévenez votre vétérinaire. En fait, les soins sont souvent réduits au minimum : on se contente en général de nettoyer la vulve et d'entourer la base de la queue d'une bande de queue pour éviter que des crins se placent mal, puis de surveiller que tout se déroule normalement. La présence humaine doit être aussi discrète que possible.

Il est toutefois important que le poulinage se déroule dans un box récemment désinfecté et de grandes dimensions : il ne faut pas que la jument risque de rester coincée si elle roule; en outre, une ou deux personnes doivent pouvoir intervenir, si nécessaire, sans gêner la mère.

2 298

Bon pour le moral

La gestation n'est pas une maladie. Pendant qu'elle est pleine, la jument peut mener une vie relativement normale. Vous pouvez la monter jusqu'au neuvième mois si tout se passe bien – pour des balades tranquelles ou un travail sur le plat léger. Mettez-la au pré le plus possible et ne la laissez surtout pas enfermée dans un box sans exercice sous prétexte qu'elle doit se reposer.

Quarante jours d'attente

Pour l'éleveur amateur, les dernières semaines avantla mise bas sont pleines de suspens : difficile en effet de prévoir avec précision quand arrivera le jour J.

Des prévisions incertaines

La durée normale de la gestation va de 320 à 360 jours, ce qui laisse tout de même un battement d'une quarantaine de jours. Cela ne facilite guère la vie des éleveurs amateurs, qui n'osent plus quitter la future mère pendant cette période. Si votre jument est pleine, vous devez en effet exercer une vigilance particulière dès la fin du dixième mois de gestation.

Surveillez quotidiennement la jument. Elle peut encore rester au pré dans la journée à condition de recevoir plusieurs visites quotidiennes. La nuit, rentrez-la à l'écurie.

Des outils de surveillance peuvent aider l’éleveur qui veille les juments. Ils sont très utilisés lorsque la jumenterie devient importante. Le choix du type de matériel est fonction du nombre de juments à surveiller, ils peuvent aussi être associés entre eux.

La ceinture de surveillance poulinage

3 259

4 226

Un surfaix, placé derrière le garrot de la jument, est équipé d’un émetteur. Cet équipement prend en compte la position de la jument lors des contractions (couchée ou en position sternale), ainsi que leur durée et leur fréquence. L’alarme se déclenche lorsque les signes avant-coureurs de la mise bas sont reconnus.

Un récepteur est placé dans le local de surveillance par exemple et sa portée peut aller de 500 à 800 mètres environ, dépendante de la topographie et des bâtiments présents.

De nouveaux modèles proposés sur le marché offrent une possibilité d’alarme en appelant directement sur un numéro de téléphone mobile, grâce au réseau GSM. 
De plus, le boîtier émetteur (avec piles) de cette ceinture est étanche, il peut donc être utilisé dehors.

Les systèmes utilisés en France sont :

Le BIRTH ALARM.
Importateur en France : GALLAGHER France
3087 rue de la Gare
59299 Boeschepe
Tél :03.28.50.95.70
Mail: info.fr@gallaghereurope.com
Site Internet : ww.birthalarm.com

Cette ceinture possède 3 positions de réglage, l’une pour les juments ne se couchant que pour mettre bas, la seconde pour les juments se reposant couchées, la troisième pour surveiller les chevaux souffrant de colique

La ceinture HAPPY FOALING
Guarrigues rousses
81 140 CAHUZAC sur VERE
www.happy-foaling.com
info(at)happy-foaling.com
05 63 41 13 18
06 27 24 19 48

La caméra vidéo

5 201

Souvent utilisée en complément des autres outils de surveillance, elle permet en outre :

  • d'éviter de se déplacer en cas de fausse alerte (jument qui se couche pour dormir),
  • de surveiller sans interférer au cours des premières heures de vie du poulain.

Une caméra vidéo est placée en hauteur et dans un angle du box de poulinage afin d’obtenir un large champ de vision et de l’ensemble, une option "infrarouge" permet même d'éviter de laisser les lumières allumées.

Un écran récepteur (télévision) est placé dans le local de veille. Le veilleur voit et entend la jument, il peut donc la surveiller dans des conditions de confort pour lui et sans perturber la jument.

Les nouveaux systèmes sont commercialisés avec une application pour mobile  permettant de mettre en liaison le relai-recepteur et le téléphone portable. L'image est alors retransmise sur le téléphone mobile en direct avec un système d'abonnement.

La surveillance par le biais d'un émetteur suturé à la vulve

6 170

7 148

Émetteur

3 semaines avant la date du terme, un électroaimant émetteur est placé, par un vétérinaire, à mi hauteur et un peu en retrait  du bord gauche de la vulve de la jument. Cette mise en place nécessite une anesthésie locale.

L’aimant qu’il comporte est relié à un fil nylon, suturé sur l’autre lèvre. L’écartement des lèvres de la vulve lors du poulinage provoque le détachement de l’aimant induisant le déclenchement de l’émetteur.

Récepteur

Relié à une antenne, il permet de surveiller des juments à l’écurie et au paddock. Il convient de vérifier la portée (distance à laquelle il perçoit les signaux de l'émetteur) en effectuant des tests à différentes distances. Cette portée peut varier en fonction de la topographie et des bâtiments.

A la chute de l’aimant, le
récepteur est activé. Un signal sonore est émis et/ou le système déclenche l'envoi de messages téléphoniques vers des numéros préenregistrés  (jusqu’à 6 numéros de téléphone composés, selon le modèle choisi).


NB : Prévenu alors que le poulinage est en cours (poulain dans la filière pelvienne, membres sortis,...), l'éleveur doit être à proximité pour pouvoir intervenir en cas de nécessité)

Le système comporte des boîtiers d’électro-aimants à suturer à la vulve, réutilisables et, selon le modèle choisi :

  • un récepteur avec une ou plusieurs antennes relais,
  • et/ou un accessoire numérotateur téléphonique.

2 systèmes sont disponibles :

Abfohlsystem
Commercialisé par un fabricant Allemand qui a l’exclusivité en Europe : ABFOHLSYSTEM GMBH 49439 MUHLEN

Internet : www.abfohlsystem.de.vu

C6 Birthcontrol
Commercialisé par Horse Diffusion : www.horse-diffusion.com

Le coût de ces matériels et systèmes de surveillance peut être élevé.
Il convient de raisonner en nombre de poulinages surveillés et de son infrastructure,  pour orienter son choix.
Ils restent des éléments de confort et de sécurité.

Les secrétions mammaires

Les sécrétions mammaires sont le meilleur critère de prédiction du poulinage mais elle ne permettent pas de donner le jour exact.

Il faut prélever du lait tous les jours, à la même heure, pour observer sa couleur, sa consistance, mesurer sa concentration en calcium et son pH. En effet, on sait que la concentration en calcium et en magnésium augmente dans les jours précédant le poulinage. 

Récemment la diminution du pH (niveau d'acidité) des sécrétions mammaires au cours des 10 jours précédant le poulinage, a été étudié (K.Korosuc et al 2013),

Attention à bien conserver les bandelettes (Ca ou pH) au sec et à l'abri de la lumière sinon elles peuvent s'altérer et modifier le résultat absolu du test.

Ainsi, grâce aux résultats donnés par ces tests il est possible d’organiser la surveillance du poulinage.

Test des bandelettes de Calcium:

Cette mesure de concentration se fait avec des bandelettes Merckoquant 10025 (vendues en pharmacie, boite de 100 unités).

Mode d’emploi

  • prélever quelques ml de lait
  • prendre 1 tube à usage unique
  • y mettre 6 ml d’eau distillée  et y ajouter 1 ml de lait ; boucher, mélanger
  • tremper une bandelette pendant une seconde dans le mélange puis la retirer
  • lire le nombre de carrés roses

Résultats et marche à suivre

Le seul moyen fiable de prédire le moment du poulinage repose sur l’examen des sécrétions mammaires. Si 4 carrés roses sont sur la bandelette, le poulinage aura lieu dans les heures à venir.

8 145

Nombre de carrés roses obtenu (bandelettes Ca)

Nombre de carrés roses

Couleur du lait

Consistance du lait

Attitude

1 ou 2

transparent

très liquide

attendre

3

gris

un peu collant

commencer la surveillance

4

blanc

visqueux

le poulinage peut survenir dans les heures qui suivent

 

9 1

Test du papier pH :

Cette mesure se réalise avec du papier pH (bandelettes ou rouleau commercialisés en pharmacie ou laboratoire). Choisir du papier pour une gamme de pH allant de 6 à 8 avec incrémentation de 0,2 à 0,3 pH.

Mode d’emploi

  • prélever 0,5 ml de sécrétion mammaire et le placer dans un tube à usage unique
  • tremper une bandelette pH pendant une seconde dans le mélange puis la retirer
  • lire immédiatement la couleur vert pâle: pH ≤ 6,4

Résultats et marche à suivre

Le seul moyen fiable de prédire le moment du poulinage repose sur l’examen des sécrétions mammaires tous les jours. Si le pH est proche ou inférieur à 6,4 alors le poulinage aura lieu dans les heures à venir.

Résultats issus de l'étude de K.Korosuc et al 2013 :

Expérimentations réalisées sur 27 juments sur 2 saisons de poulinage, tests sur les sécrétions mammaires 10 jours avant le poulinage, comparant les bandelettes de Ca, le papier pH et le réfractomètre Brix.

Lorsque le pH ≤ 6,4 (vert pâle):

  • 54% des juments poulinent dans les 24h
  • 97% des juments poulinent dans les 72h

Lorsque le pH ≥ 6,4 (vert foncé):

  • 99% des juments ne vont pas pouliner dans les 24h
  • 81% des juments ne vont pas pouliner dans les 72h

Cependant, la prédiction du poulinage à l'aide de bandelettes pH doit être validé sur le terrain par la répétition de mesures. Ces tests seront prochainement réalisés sur nos sites expérimentaux IFCE.

Liens vers des pages sur un thème proche

Gestion de la jument reproductrice

Le poulinage

Le poulain nouveau né

Tranferts de l'immunité

Techniques de reproduction

Disponibles à la librairie

Ouvrage Le cheval, techniques d'élevage

Ouvrage Gestion de la jument

Ressources E-learning

Mettre sa jument à la reproduction

Les derniers jours

L'imminence de la mise bas sera annoncée, une quinzaine de jours environ avant la naissance, par un gonflement des mamelles. A partir de ce moment, vous devez pouvoir disposer d'un box spacieux et parfaitement propre. Désinfectez-le soigneusement (SANITERPEN BOX & VAN est un puissant désinfectant qui laisse une agréable odeur de Pin des Landes rémanente), laissez-le sécher en l'aérant, puis garnissez-le d'une litière particulièrement épaisse. Choisissez une paille de qualité supérieure, longue et peu poussiéreuse (Herbalux).

Tenez votre vétérinaire au courant de l'évolution de la situation.

Les mamelles vont d'abord sécréter un liquide clair. Lorsque celui-ci devient trouble et un peu collant, il est temps de mettre la jument dans le grand box de poulinage et de prévenir votre vétérinaire de l'imminence du grand évènement.

Lorsque les sécrétions deviennent blanches et visqueuses, le poulain poeut apparaître d'une heure à l'autre.

A l’approche du terme de la gestation, des signes comportementaux et physiologiques peuvent laisser penser à l’imminence de la mise bas. On observe malgré tout une certaine variabilité individuelle.

Date du terme

C'est un mauvais critère, car :

  • la durée de gestation est très variable :  de 320 à 365 jours.
  • elle est surtout liée à la saison (gestations souvent plus longues pour les juments devant pouliner en fin d’hiver)

Allongement de la vulve, relâchement des ligaments (visible sur la croupe de la jument)

C'est un critère moyen :

  • Il se produit quelques jours avant la mise bas
  • Peu visible chez les jeunes juments
  • Grande variabilité entre les juments

Développement mammaire

C'est un critère moyen :

  • la mamelle augmente de volume entre 1 et 4 semaines avant le poulinage
  • toutes les juments poulinent avec une mamelle pleine (sauf pathologie)
  • la perte de lait ou la cire peuvent apparaître plusieurs jours avant le poulinage

La mamelle est pleine à partir d’aujourd'hui:

  • 50 % des juments ne vont pas pouliner avant une semaine 
  • 30 % vont pouliner dans 2 à 5 jours
  • 20 % vont pouliner dans les 2 jours

La mamelle cire à partir d’aujourd’hui:

  • 60 % des juments ne vont pas pouliner avant 4 jours
  • 20 % vont pouliner dans 1 à 3 jours
  • 20 % vont pouliner cette nuit

La mamelle perd du lait à partir d’aujourd'hui :

  • 15 % des juments ne vont pas pouliner avant 4 jours
  • 40 % vont pouliner dans 1 à 3 jours
  • 45 % vont pouliner cette nuit

La date du terme, les modifications physiques et le développement mammaire ne sont pas des critères fiables.

Une naissance différée

Lorsque le grand moment est venu, la jument s'agite et transpire. Elle regarde ses flancs et se couche fréquemment. Son ventre est animé de contractions – qui sont parfois à peine visibles. Cette période de travail peut se prolonger plusieurs heures.A ce stade, la mise bas est encore réversible : la jument a encore la capacité d'interrompre le travail et de retarder l'accouchement si elle est inquiète. C'est pourquoi il faut éviter de la déranger. En revanche, une fois que la poche des eaux est rompue, le poulinage est irréversible : le placenta se déchire et laisse s'échapper le liquide amniotique par la vulve. Très rapidement apparaîtront les antérieurs du poulain encore ris dans leurs enveloppes amniotiques. Peu de temps après, le nouveau-né sera entièrement expulsé.

Le coin du pro

L'analyse chimique des sécrétions lactées permet de connaître avec une relative précision la date de la mise bas. Il existe également des bandelettes colorées que l'on peut tremper soi-même dans une solution d'eau distillée et de sécrétion mammaire. Plus la bandelette se colore en rouge-violet, plus le poulinage est proche (voir ci-dessus)

Le saviez-vous ?

La jument partage avec d'autres mammifères le privilège de pouvoir retarder la mise bas de quelques heures si elle ne se sent pas en sécurité. Ce qui explique pourquoi la très grande majorité des poulinages ont lieu la nuit, quand tout est tranquille. Et pourquoi la plupart des éleveurs amateurs découvrent un beau matin le poulain déjà sur ses pieds.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×