L'université

osu-entrance.jpg

La rentrée universitaire aux USA

Quand on veut faire ses études dans une fac américaine, il faut savoir qu’il existe plusieurs dates de rentrée universitaire.
La plus commune se situe à la fin août/début septembre, c’est ce que les américains appelent le fall term (semestre d’automne).
La seconde, nommée spring term (semestre de printemps), débute après les fêtes de fin d’année, c’est-à-dire début janvier.
Si vous faites votre rentrée en janvier cela ne veut pas dire que vous terminerez vos études en juin. Vous aurez bien entendu un second semestre à effectuer à la suite de celui-ci.
Un summer term peut aussi exister avec une rentrée en avril.

Calendrier pour s’inscrire dans une université aux USA

Basé sur l’hypothèse d’une rentrée lors du fall term de septembre 2014, nous vous proposons un planning type pour préparer votre admission.

  • Dès que possible : Renseignez-vous sur le système éducatif américain et commencez à choisir les universités qui vous intéressent. Prenez éventuellement un premier rendez-vous avec la Commission Fulbright pour éclaircir certains points. Révisez votre anglais et vos maths afin de vous préparer pour les tests.
  • Mi-février/début mars 2013 : Enregistrez-vous pour passer l’IELTS ou le TOEFL.
  • Avril/Mai 2013 : Passez l’IELTS ou le TOEFL.
  • Début Avril 2013 : Enregistrez-vous pour passer le SAT.
  • Début Mai 2013 : Passez le SAT (attention : au niveau Graduate (après Bac+3), d’autres tests, comme le GMAT, sont souvent demandés).
  • Durant l’été 2013 : Reprenez éventuellement un rendez-vous avec la commission Fulbright pour préparer vos candidatures.
  • Septembre/Décembre 2013 : Postulez auprès des universités.
  • Janvier/Avril 2014 : La date limite pour postuler varie entre ces deux mois.
  • Avril/Juin 2014 : Vous êtes informé du choix des universités. Validez votre inscription dans une université si vous êtes accepté.
  • Dès votre admission (cf point précédent) : Remplir les formalités de visa, d’assurance, de logement, achat du billet d’avion…

arizona-state-university.jpg

L’équivalence des diplômes

Pour ce qui est de l’équivalence des diplômes, vous pouvez utiliser les documents de la commission Fulbright mis à votre disposition. Si vous êtes titulaire d’un bac+2 ou bac+3, les universités pourraient vous demander de faire valider la transcription en anglais de vos formations. Il faut pour cela faire appel à un organisme privé aux Etats-Unis. Il en existe plusieurs référencés ici. Cette procédure peut prendre du temps. Nous vous conseillons de prendre conseil auprès de la commission Fulbright pour savoir si cette démarche est indispensable dans votre cas.

Choisissez le meilleur établissement pour vous, pas celui déclaré le meilleur par d’autres.

Il y a tant d’universités aux États-Unis que vous et votre famille vous êtes sûrement renseigné sur les classements des universités. Certaines questions reviennent souvent, comme : Quel est le classement de cette université ? Quelles écoles sont dans les dix meilleures ?

Ce classement reflète t-il la qualité des universités américaines ? Faut-il faire son choix d’établissement selon un classement dans un magazine ? Alors que beaucoup de bonnes universités apparaissent dans ces classements, encore plus d’excellentes universités n’y figurent pas, et il est important que vous compreniez comment ces classements sont établis.

Dans votre pays, vous passez certainement un examen national d’entrée à l’université. Plus vous avez de points, plus vous avez de chance d’être accepté dans la « meilleure » université. Mais l’admission à l’université est différente aux États-Unis. Il y a de bons élèves et de bons professeurs dans toutes les universités américaines. Les étudiants sont admis dans les universités en tête de liste pour des raisons diverses, y compris par exemple le fait que leurs parents aient aussi étudié dans cet établissement.

Les renseignements utilisés pour classer ces universités viennent d’un ensemble de données communes, auxquelles contribuent les institutions américaines. Les personnes qui établissent ces classements sélectionnent des indicateurs de l’ensemble des données communes, qui selon eux, mesurent la qualité. Leurs critères déterminent ensuite les classements. L’utilisation d’autres critères donnerait lieu à un classement différent.

Cela signifie que si vous vous basez seulement sur les classements, vous basez une des décisions les plus importantes de votre vie sur l’opinion de quelqu’un d’autre de ce qui est important dans l’enseignement supérieur. Par exemple, la « sélectivité » est souvent un élément important dans les classements. Cela veut dire que moins l’université accepte des étudiants, « mieux » elle est.

Cependant, aux États-Unis, les universités publiques et beaucoup d’écoles privées également, sont dévouées à offrir un enseignement de haute qualité à autant de personnes qualifiées que possible. Ils recherchent également un corps étudiant divers avec des personnes venant de nombreux horizons différents. Si une institution est en tête de classement car elle accepte moins d’étudiants, alors une université publique haut classée qui accepte toues les étudiants qualifiés ne sera pas bien classée.

Les taux d’obtention des diplômes sont un autre exemple du fait que les classements peuvent induire en erreur. Si un établissement n’accepte que les étudiants qui ont obtenu de très bonnes notes au lycée, le pourcentage d’étudiants qui obtiendront leur diplôme sera élevé.

Cependant, si une université a comme mission d’accepter une population diverse d’étudiants, son taux d’obtention des diplômes sera plus bas, et elle sera donc moins bien cotée.

Pour résumer, les classements basés sur la sélectivité, l’exclusivité et la réputation sont en fait des mesures discutables de la qualité de l’enseignement dispensé dans une université américaine. Saviez-vous, par exemple, que la réputation d’une université bien cotée provient de ses professeurs de renommée mondiale qui enseignent rarement, voir jamais, des cours de premier cycle ? Dans ces établissements, la plupart des cours sont enseignés par des élèves diplômés de deuxième ou troisième cycle, ou des assistants professeurs .

Ainsi, lisez les classements afin de pouvoir en discuter avec vos amis et conseillers, mais avant de faire votre choix, réfléchissez plus longuement à ce que vous recherchez vraiment dans une université, apprenez-en plus sur les établissements qui vous intéressent, et choisissez la bonne institution pour vous, qui ne sera pas forcément celle que quelqu’un d’autre a déclarée comme étant la meilleure.

diplome-universite-usa.jpg

Liste des programmes

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×