Voyages linguistiques aux Etats-Unis

« Practice, practice, practice ! » répètent les profs d'anglais. Et ils ont raison : pour progresser en langue, il n'y a pas de secret… il faut pratiquer ! Pour ça, rien de tel qu'un bon bain dans le pays où la langue est parlée. Ainsi, chaque année, les jeunes Français sont 128 000 en moyenne à partir en séjours linguistiques extrascolaires. D'après le ministère délégué au Tourisme, ces chiffres sont en progression constante depuis 1994, et c'est tant mieux ! Un sondage réalisé pour Expolangues en 2002 par le groupe L'Étudiant révèle en effet que seul un Français sur cinq parle couramment l'anglais. Gageons que ce taux n’a guère évolué depuis. Notre niveau en langues est bas, surtout comparé à nos voisins européens. Un constat d'autant plus alarmant qu'aujourd'hui, qui ne parle pas couramment une ou plusieurs langues est vite envoyé sur le banc de touche…

Effet pervers du succès des séjours linguistiques, la prolifération des organismes, dont certains poussent depuis une dizaine d'années comme de la mauvaise herbe. Chaque année, les consommateurs sont nombreux à se plaindre de la qualité de l'accueil et des prestations. Afin de vous éviter ce genre de désagrément, nous avons pris soin de sélectionner des organismes membres de l'UNOSEL (Union nationale des organisations de séjours linguistiques et des écoles de langues) et de l'Office national de garantie des séjours et stages linguistiques. Les deux groupements de professionnels ont été créés dans le but de protéger les consommateurs de séjours linguistiques contre tout type d'abus.
L'UNOSEL regroupe aujourd'hui 59 adhérents (liste disponible surwww.unosel.com), qui respectent la nouvelle norme européenne concernant les organisateurs de séjours ou stages linguistiques, mise en place en 2005. Cette norme impose certains critères, notamment au niveau de l'accueil et des cours, et soumet ses membres à des contrôles permanents. L'Office national de garantie des séjours et stages linguistiques regroupe quant à lui 32 organisateurs (liste disponible sur www.loffice.org). Là aussi, les adhérents s'engagent à respecter un contrat pour l'amélioration de la qualité.

Quelle formule choisir ?
Séjours en résidence, séjours en collèges internationaux, immersion pure en famille, séjours chez le professeur… Prenons l'exemple de l'Angleterre, destination pour laquelle les formules de séjour linguistique abondent. Comment choisir celle qui conviendra le mieux à votre aîné ou à votre cadet ? 
Pour commencer, prenez en compte l'âge de l'enfant. Il a entre 8 et 12 ans et c'est son premier voyage à l'étranger ? Alors privilégiez les séjours courts et commencez par l'envoyer en Angleterre plutôt que dans d'autres pays anglophones (il aura tout le temps de se frotter aux autres accents plus tard). Concernant le logement, allez-y progressivement : l'inconnu peut être très angoissant. Aussi, pour un premier séjour linguistique, évitez absolument l'immersion pure en famille, sans cours et sans activités, qui demande une grande maturité. Optez pour une formule type « cours-activités », même si les jeunes se retrouvent entre Français. Au moins ce sera une première expérience réussie. 
À partir de 12 ans, vous aurez le choix entre plusieurs formules, à choisir selon le caractère, la maturité de l'enfant et sa motivation. Privilégiez les séjours internationaux pour l'ambiance, les séjours intensifs pour le travail en langue. 
Les plus motivés, âgés de 14 ans et plus, partiront pour des séjours d'immersion en famille. Il s'agit de la formule la plus efficace pour apprendre une langue. Mais il va sans dire que l'ado doit déjà avoir de solides bases, sans quoi ses vacances peuvent tourner au cauchemar.

Sport et langues chez Action Séjours

 
© Action Séjours

Depuis 18 ans, Action Séjours organise des séjours originaux pour les jeunes entre 8 et 18 ans. Comme il n'est pas toujours facile de partir dans un pays dont on ne parle pas la langue, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'y suivre des cours, Action Séjours a eu la bonne idée de mêler stages sportifs et linguistiques. Pas de mauvaises surprises : les stages durent 13 jours, ils comportent 30 heures de cours de langues dans des écoles internationales reconnues et 24 heures d'activités sportives : tennis, foot, équitation, rugby, basket, golf, arts martiaux, cocktail loisirs ou multisports à thèmes (aquatique, voile…). Les enfants sont logés en famille ou dans des collèges internationaux, en Angleterre, en Irlande, en Allemagne, en Espagne, en Suisse, aux Etats-Unis ou à Malte.

Contact : 13, rue Rosenwald, 75015 Paris. Tél. : 01-45-30-91-91. Internet :www.action-sejours.com

Langue et tourisme chez NACEL

 
© Nacel

Spécialité de NACEL : les séjours linguistiques pour les jeunes à partir de 8 ans, les étudiants et les adultes. Créée en 1957, NACEL conçoit la plupart de ses séjours et les réalise en collaboration avec des correspondants locaux. En 50 années, le réseau développé par l'organisme est devenu colossal. NACEL envoie aujourd'hui 18 000 jeunes tous les ans dans 19 pays.

En dehors des séjours « classiques », l'organisme a conçu quelques petites perles, comme les « sessions discover » qui mêlent séjours linguistiques et tourisme pour les 15-18 ans. En Allemagne, par exemple, les ados pourront passer la première semaine en famille à Berlin, puis ils se lanceront dans un circuit d'une semaine dans le sud (découverte de la Bavière, visite de Nuremberg et d'Augsburg), avec logement en auberge de jeunesse. En Amérique du Nord, les séjours « discover » mêlent journées consacrées aux visites touristiques et culturelles et logement en famille (séjours « Historical Boston and fascinating New York », « Los Angeles/San Diego », ou encore « Wonderful Toronto »). 
Pour les plus actifs, qui ne conçoivent pas les vacances sans sport, NACEL propose des « sessions sport et langue » qui valent aussi le détour. Les passionnés de cheval préféreront quant à eux le séjour équitation à Grenade en Espagne, avec cours d’espagnol tous les jours, sortie à cheval dans la Sierra Nevada, et excursion jusqu’à Tetouan au Maroc… 
Enfin, parce que certains ados ont des âmes d'artiste, NACEL a créé des « sessions découverte et culture » pour les jeunes à partir de 12 ans. Rendez-vous en particulier à Liverpool où le groupe se lancera dans la réalisation d'un film ou progressera dans la pratique des instruments de musique… Intelligent et ludique !

Contact : 92, rue de la Tombe-Issoire, 75014 Paris. Tél. : 01-43-20-45-45 et et 0-820-155-800.
Internet : www.nacel.com, E-mail : nacel@nacel.fr

Danse et musique chez EDI

 
© Edilangues

EDI (Études et découvertes internationales) propose une large gamme de séjours adaptés à chaque âge (enfants à partir de 7 ans, ados, étudiants et adultes). L'association fait partie de l'Office national de garantie des séjours et stages linguistiques. Elle est aussi membre de l'UNAT (Union nationale des associations de tourisme). EDI s’est spécialisée dans différents types de séjours : l’immersion en famille, avec la possibilité d’y ajouter des activités pédagogiques, culturelles ou sportives. Dans cette formule, les plus sportifs choisiront l’option « famille avec chevaux ». Les jeunes de 11 à 17 ans pourront pratiquer l’équitation dans un cadre familial de 8 à 10 heures par semaine, et s’occuper en même temps des chevaux avec les membres de la famille d’accueil. Les jeunes qui ont une âme d'artiste trouveront ici quelques séjours linguistiques intéressants. 
Les plus frileux peuvent s'envoler pour l'Angleterre, où des cours de langues leur seront dispensés par petits groupes (classes françaises ou internationales selon la formule). À King's Lynn, l'après-midi sera consacré à des ateliers pratiques de musique, dirigés par des professionnels.
La formule « scolarité en collège ou lycée » est, quant à elle, proposée en Irlande, aux USA, au Canada et en Australie. Enfin, la formule en écoles de langues, permet d’allier cours avec un stage ou des jobs. Les plus âgés (de 18 à 30 ans) pourront choisir la formule « Work & travel », proposée en Australie et en Nouvelle-Zélande, qui permet de découvrir le pays tout en travaillant sur place.

Contact : EDI, 29, boulevard Louis-Blanc, 87000 Limoges. Tél. : 05-55-14-60-01. Internet : www.edilangues.com. E-mail : info.edi@edilangues.com

Cap Monde, la pédagogie

 
© Cap Monde

Au cœur des séjours organisés par Cap Monde, les cours de langue. Ils occupent entre 2 h 15 et 4 h 30 du temps quotidien de l'élève et sont assurés par des professeurs diplômés, qui enseignent dans leur langue maternelle. Les classes comptent au maximum 15 élèves, répartis selon leur âge et leur niveau. Chez les 7-11 ans, la différence d'âge n'excède jamais deux ans. Les professeurs, qui ont une expérience du primaire, privilégient l'éveil à la langue à travers des activités ludiques (jeux de rôle, histoires, poèmes, dessins…). Pour les 12-17 ans, l'objectif du séjour est l'autonomie : il faut que l'élève parvienne à se débrouiller seul dans le pays d'accueil. L'accent est donc mis sur l'application immédiate de la langue, l'acquisition de réflexes, l'expression orale et la compréhension. 
L'enseignement est dispensé en unités de 45 minutes. En fonction du séjour, l'enfant recevra 3 à 6 unités quotidiennes, 5 jours par semaine. À cela s'ajouteront activités sportives, visites et animations diverses dispensées par les équipes d'encadrement de Cap Monde
Côté destinations, votre enfant aura la possibilité de partir en Grande-Bretagne, en Ecosse, en Irlande, en Allemagne, en Espagne, à Malte, ou plus loin en Australie, aux États-Unis et au Canada. En ce qui concerne les tarifs, il faudra compter autour de 1 800 € le séjour de deux semaines, transports compris.

Contact : 11, quai Conti, 78430 Louveciennes. Tél. : 0-820-482-482. Internet : www.capmonde.fr

De Vraies Écoles de Langues, un grand choix de destinations

De Vraies Écoles de Langues est le groupement de trois organisations de séjours linguistiques parmi les plus anciennes : OfacilVela et Europa. Si vous recevez le catalogue par courrier, faites de la place dans votre boîte aux lettres ! Vous n'aurez pas moins d'une centaine de pages à feuilleter, avec un choix de destinations impressionnant (Angleterre, Irlande, Etats-Unis, Canada, mais aussi Australie, Allemagne, Espagne, Malte, Italie, Russie, Chine, Japon, Brésil…).
Le tout est réparti en 4 formules : les séjours résidentiels en collèges internationaux, campus ou summercamps, à partir de 8 ans, les séjours internationaux sportifs à partir de 8 ans également, les séjours en famille à partir de 12 ans (immersion pure, immersion scolarisée ou séjours chez le professeur, appelés « One to one »), et les séjours en résidences universitaires à partir de 16 ans. Les cours durent de 45 à 60 minutes, à raison de 3 à 7 sessions par jour. En option, des activités sportives (essentiellement pour les séjours en Angleterre et en Irlande), des sorties culturelles et des soirées où les jeunes se retrouvent entre Français.

Contact : 27, rue de Lisbonne, 75008 Paris. Tél. : 01-56-59-66-33. Internet : www.ofacil.com, E-mail : info@ofacil.com

Petits prix au Club Langues & Civilisations

 
© CLC

Le CLC s'est fixé comme objectif de rendre les séjours linguistiques accessibles au plus grand nombre de jeunes. Pari tenu : à partir de 750 euros tout compris (voyage, cours, excursions, hébergement en pension complète…), votre enfant pourra apprendre l'anglais pendant 12 jours dans des villes de renom comme Londres ou Brighton (offre réservée aux 12-15 ans). Il sera logé en famille avec un deuxième francophone, suivra 12 h de cours d'anglais durant son séjour, participera à des excursions et à diverses activités sportives. L'offre adressée aux ados entre 15 et 18 ans est elle aussi très attractive : le voyage de 16 jours à Cambridge, avec logement seul ou à deux en famille et 21 h de cours d'anglais, est à partir de 920 €, transport compris.

En Allemagne, aux États-Unis, au Canada, au Mexique et en Australie, certaines familles acceptent d'accueillir les jeunes Français bénévolement, ce qui explique aussi les petits prix. Trois semaines dans une famille allemande avec un enfant du même âge, et expérience de vie scolaire, peuvent vous revenir à… 895 € ! La même formule en Australie, pour un séjour d'un mois, coûte 2 495 €. Immersion d'un mois aux États-Unis : 1 895 €. Au Mexique : 1 800 €. Mais attention ! Si le jeune est accueilli bénévolement, il va sans dire qu'il devra prendre part entièrement à la vie quotidienne de la famille, proposer son aide en toute occasion et régler sa part lors des activités et sorties organisées par celle-ci.

Contact : rue de la Comtesse Cécile, 12000 Rodez. Tél. : 05-65-77-50-00. Internet : www.clc.fr

Préparation aux examens avec Eurostages

 
© Eurostages

Pour faire un carton aux épreuves d'anglais du baccalauréat, rien de tel qu'un stage intensif en Angleterre. L'association de professeurs linguistesEurostages propose des séjours pour les lycéens avec 45 h de cours répartis sur 2 semaines. Tout est fait pour optimiser la progression des élèves : les groupes de niveau ne comptent que 12 lycéens et les cours sont dispensés par une équipe pédagogique bilingue (un prof français qui connaît le programme sur le bout des doigts, un prof anglais initié aux méthodes françaises). Les élèves travaillent l'écrit et l'oral. Question hébergement, c'est au choix : en famille à Bournemouth en février et au printemps, à Londres l’été (un ou deux francophones par famille, au choix), ou en campus à Colchester (un peu plus cher). Des vacances studieuses, mais efficaces !

Contact : 131, rue de Picpus, 75012 Paris. Tél. : 01-53-33-83-40.
Internet : www.eurostages.asso.fr, E-mail : info@eurostages.asso.fr

Choisir son séjour avec Voyage-Langue

Le site Voyage-Langue.com vous propose de réserver directement en ligne votre séjour linguistique et de bénéficier ainsi de tarifs réduits. Sur le même principe que les célèbres sites de réservation d’hôtels ou de billets d’avion, Voyage-Langue a sélectionné pour vous les écoles de langue les plus réputées dans de nombreux pays (Angleterre, Australie, Canada, Etats-Unis, Irlande, Malte) et vous donne accès à des réductions de 5% à 25% sur les prix des séjours. 

Attention, le fait de réserver sur internet ne signifie pas toujours absence de conseil et d’aide dans l’organisation du séjour. En effet, l’Espace Membre du site Voyage-Langue vous permet de contacter à tout moment des conseillers Voyage-Langue, spécialistes des séjours linguistiques, qui répondront à toutes vos questions sur les programmes, les écoles ou les formalités à accomplir.

Contact : 24 rue Emeric David, 13100 Aix-en-Provence. Tél. : 08-92-49-48-00 (0,34€/min). 
Internet : www.voyage-langue.com

Voyages linguistiques à Los Angeles

Stage linguistique aux usa

 

Quel séjour pour quel profil ?

  • Avant tout, il faut bien cibler son projet : envisage-t-on un séjour de détente, une immersion culturelle ou un véritable approfondissement de la langue ?
  • Pour les enfants entre 7 et 10 ans : l'accueil se fait en famille ou en collège - pensionnat, et le séjour s'organise autour de nombreuses activités (sorties, sport). On acquiert la langue sous forme de jeux et d'histoires avec des cours uniquement le matin. L'objectif est avant tout de donner envie à l'enfant de poursuivre.
  • Pour les jeunes ados de 11 à 14 ans : pour des jeunes ayant moins de 2 ans de pratique de la langue, le séjour doit durer entre 15 jours et 3 semaines pour être profitable, plus si possible. Choisissez un mode d'hébergement adapté : si votre adolescent est timide ou son niveau est vraiment faible, mieux vaut l'envoyer en collège avec d'autres enfants de son âge et de toutes les nationalités. En famille, il pourrait avoir du mal à établir la communication.
  • Pour les ados de 15 à 18 ans : après un premier séjour, on peut envisager l'immersion en famille sans cours. Mieux vaut dans ce cas maîtriser la langue et être autonome, car toutes les familles n'encadrent pas les jeunes toute la journée. Si ce n'est pas le cas, prévoyez un séjour avec des cours et des activités. Pour les 12-17 ans, pensez également aux summer camps (surtout américains, mais il y en a de plus en plus en Europe), sorte de colonies de vacances avec beaucoup d'activités, en anglais mais sans cours. Ils conviennent surtout à des jeunes ayant déjà acquis une base solide de la langue.
  • Pour les adultes : Les étudiants favorisent particulièrement les formules de remise à niveau intensives, ou de préparation à des examens ou concours spécifiques ("prépa sup"). Les actifs, eux, pourront opter pour des stages courts (parfois un weekend) axés sur un thème spécifique : conversation, business english, lexiques professionnels spécifiques, etc. La formule one-to-one, où l'étudiant réside et travaille avec un professeur particulier de langues, était auparavant réservée aux adultes. Elle trouve désormais de plus en plus d'adeptes parmi des jeunes à partir de 14 ans.
  • Pour les familles : Il est possible de tailler sur mesure des pour parents et enfants : durant la matinée, chacun participe à des cours ou activités adaptés à son niveau de langue, et l'après midi est consacrée à des visites culturelles ou des moments de détente en famille. Le logement peut se faire en hôtel ou chez des hôtes étrangers.

Quelles précautions prendre pour bien choisir ?

 
 
Le one-to-one en formule qui a fait ses preuves, est de plus en plus demandée
 

Une référence de base, la Norme Européenne NF EN 14804 : En vigueur depuis 2005, cette norme européenne s'applique aux séjours ou stages linguistiques à travers le monde. Elle a pris la suite d'une norme française existant depuis 1999, qui avait été élaborée par des professionnels des séjours linguistiques en collaboration avec des associations de parents d'élèves, des associations de consommateurs et les pouvoirs publics.

"La norme suit pas à pas toutes les étapes d'un séjour linguistique. Elle est en fait un cahier des charges bien précis des conditions à respecter avant, pendant et après le séjour", explique Sylvaine Halphen, déléguée générale de l'Union Nationale des Organisations de Séjours Educatifs, Linguistiques et des Ecoles de Langues (Unosel).

"L'avantage d'une norme est qu'elle permet des contrôles strictes des différents organismes par des inspecteurs impartiaux qui jugent le séjour selon une grille précise" explique Sylvaine Halphen. "Pour les 65 organismes adhérents de l'Unosel, ces contrôles ont lieux systématiquement avant toute adhésion, puis sont renouvelés tous les trois ans."

Des extraits de cette norme sont disponibles sur le site internet de l'Unosel, vous pouvez aussi vous la procurer dans son intégralité sur www.boutique.afnor.orgServez-vous de cette norme pour vérifier si oui ou non l'organisme avec lequel vous envisagez de partir est de qualité, en adéquation avec la loi française, et pour poser les bonnes questions. Par exemple, si une brochure parle de "familles d'accueil situées à proximité du lieu d'enseignement", cela ne veut rien dire. L'organisme doit pouvoir vous préciser à quelle distance exactement se trouve le domicile de votre famille d'accueil de votre école.

Faites jouer la concurrence : Cela prend du temps, mais vous serez certains au final de choisir un programme qui vous convient. Comme pour tout contrat, pensez à lire soigneusement les conditions de vente et ne vous arrêtez pas aux titres des brochures. Pour vous simplifier la tâche, l'Unosel propose un service gratuit de conseil et d'orientation : envoyez-leur un email décrivant vos attentes sur le contenu des cours et précisant la période choisie. En retour, vous recevrez une proposition détaillée de chaque adhérant. Après un premier tri, gardez au maximum 3 propositions et discutez-en avec l'une des conseillères du groupe.

Bien préparer et prolonger les bénéfices de ses voyages

"Attention, il ne faut surtout pas envoyer en séjour linguistique un jeune qui n'en a pas envie", met en garde Sylvaine Halphen. Le séjour ne doit pas être vécu comme une punition (suite à des mauvais résultats en langue, par exemple) mais comme un témoignage de la confiance que les parents placent en leur enfant (il est assez mûr et ouvert d'esprit pour partir seul dans un pays nouveau.) Pour préparer le voyage, vous pouvez consulter des livres, magazines ou films dans la langue du pays d'accueil, ou goûter à la cuisine locale. Vous pouvez également entamer une correspondance avec votre famille d'accueil, le cas échéant. Au retour, créez par exemple un carnet de souvenirs (toujours dans la langue du pays d'accueil) ou participez à des chats ou forums de langue étrangère...

En savoir plus : Consultez le comparatif de 10 organisations de séjours linguistiques notées par les lecteurs.Guide d'achat

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.