Le 2 février, le « jour sans fin » qui prévoit la météo

Il faut espérer que ce lundi 2 février sera une bonne journée car il s'agit du jour de la marmotte qui, à en croire, le film Un jour sans fin (Groundhog Day en anglais), se reproduira à l'infini jusqu'à ce que Bill Murray trouve un sens à sa vie. C'est en tout cas le pitch de ce film réalisé en 1993 par l'Américain Harold Ramis, devenu (malgré un succès mitigé à sa sortie) une référence de la culture américaine.

259807 530x354

Dans ce film culte, Bill Murray (alias Phil Connors), présentateur météo d'une chaîne locale de Pittsburgh va couvrir pour sa chaîne les festivités organisées pour le jour de la marmotte à Punxsutawney, en Pennsylvanie. Il s'agit d'une fête traditionnelle d'Amérique du Nord qui se tient tous les ans le 2 février, jour de la Chandeleur. Selon la tradition, on observe l'entrée du terrier d'une marmotte. Si cette dernière émerge sans voir son ombre en raison du temps nuageux, cela signifie que l'hiver touche à sa fin. En revanche, si elle sort et voit son ombre en raison du soleil, elle se réfugiera dans son terrier, annonçant ainsi six semaines d'hiver supplémentaires.

Dans plusieurs villes des Etats-Unis et du Canada, des marmottes ont donc, chaque année, la lourde tâche d'annoncer la température des prochaines semaines. Cette année, Punxsutawney Phil a vu son ombre, malgré le ciel couvert de ce lundi matin en Pennsylvanie. A en croire la tradition, les Américains ont donc tout intérêt à prévoir écharpes et pulls pour les six prochaines semaines.


Cette croyance populaire a fait l'objet de plusieurs études climatologiques et statistiques, afin de déterminer la fiabilité de ces prévisions. Dernier décryptage en date, celui du Washington Post, qui fait la moyenne, de 1984 à 2014, des températures quotidiennes durant les six semaines succédant aux prévisions de la marmotte Phil de Punxsutawney (rendue célèbre par le film). L'accroche de l'article est clair : "Une marmotte n'est qu'une marmotte" et "ne peut pas prédire le temps".

Les résultats du traitement de ces données montrent que la marmotte Phil a eu globalement raison dans certaines villes. Mais, de la même manière qu'il arrive qu'on tombe plus souvent sur face que sur pile (ou inversement) quand on jette une pièce, les résultats ne sont pas concluants et semblent être plus l'oeuvre du hasard que d'une quelconque capacité divinatoire.

Capture2 530x371

Malgré tout, Phil est une vraie célébrité, puisque la marmotte a rencontré l'ancien président des Etats-Unis Ronald Reagan en 1986 à Washington, a été l'invitée d'Oprah Winfrey en 1995 et de Regis Philbin en 2001.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×