Géographie

La Californie, troisième Etat par la superficie après l'Alaska et le Texas, s'étend sur 424.000 km². Elle est bordée au nord par l'Oregon, à l'ouest par l'océan Pacifique (sur 1.350 km), à l'est par le Nevada et au sud par le Mexique.

C'est une région tectonique instable; les phénomènes sismiques y sont nombreux. La fautive, c'est la faille de San Andreas, fracture de l'écorce terrestre, qui travers l'océan Pacifique et sillonne l'Etat, entre le golfe de Californie et le nord de San Francisco. Cette ville détient le triste record des tremblements de terre. Le plus dramatiquement célèbre reste celui de 1906 : l'incendie déclenché par le séisme a détruit les quatre cinquième de la ville. En 1989, nouveau tremblement de terre (7,1 sur l'échelle de Richter) qui provoque cette fois l'effondrement du Bay Bridge, mais cause finalement peu de victimes en ville grâce à l'efficacité des nouvelles normes antisismiques. Jusqu'ici, on ne parlait que de la faille de San Andreas, qui provoque une ou deux secousses de magnitude 3 chaque jour et qui, d'après les spécialistes de la chose, devrait causer dans les trente prochaines années le fameux Big One. Mais depuis quelque temps, les scientifiques s'intéressent à une autre faille, nommée Hayward, proche de Berkeley et de San Jose. Elle traverse Oakland, une région très peuplée et peu préparée aux risques de séismes. Chaque soir, à la TV, l'earthquake report fait le détail des secousses de la journée.

Chaînes côtières de l'Ouest, crêtes, petites vallées et rivières dessinent également le paysage de la Californie. Sur une longueur de 800 km et une largeur allant de 80 à 120 km, les chaînes côtières (riches en argent, métaux non ferreux, pétrole et potentiel hydroélectrique) se divisent pour laisser place à la baie de San Francisco. Les rivières de l'ouest de la Sierra Nevada et les plaines de la vallée Centrale s'y faufilent pour rejoindre le Pacifique. La vallée Centrale (Central Valley), qui s'étend des chaînes côtières de l'ouest à la Sierra Nevada à l'est, est délimitée au nord par la rivière Sacramento et au sud par la rivière San Joaquin. Cette immense vallée compte parmi les zones agricoles les plus riches et variées du pays.

A l'est de la vallée centrale, la Sierra Nevada ("chaîne enneigée" en espagnol) offre de magnifiques canyons formés par l'érosion. En se promenant dans les parcs nationaux de Yosemite, Sequoia et de Canyon Kings, on profite de ces paysages granitiques.

Encore plus au sud s'étire une ceinture de déserts, depuis la Californie jusqu'au Nouveau-Mexique, avec des forêts de cactus près de la frontière mexicaine. Le désert le plus aride est la fameuse vallée de la Mort (Death Valley). C'est ici, à Bad-water, que se trouve le point le plus bas des Etats-Unis (86 m au-dessous du niveau de la mer). Enfin, culminant à plus de 1.000 m d'altitude, le désert Mojave est le plus irrigué et le plus haut.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.