Taxes et pourboires

D'abord les taxes

Dans tous les Etats-Unis, les prix affichés dans les magasins, les hôtels, les restos, etc... s'entendent SANS TAXE. Celle-ci s'ajoute au moment de payer, et diffère selon l'Etat et le type d'achat. 

Dans les hôtels, elle oscille entre 10 et 15 %; pour tout ce qui est restos, vêtements, location de voitures, etc... elle varie entre 5 et 10 %.

Les commerçants, les restaurateurs et les hôteliers l'ajoutent donc à la caisse. Seuls les produits alimentaires vendus en magasin ne sont pas soumis à la taxe (en fait, cela dépend des Etats). De même, certains secteurs, il est vrai peu nombreux, en sont exonérés.

Puis les pourboires (tips ou gratuities)

Dans les restos, les serveurs ayant un salaire fixe ridiculement faible, la majeure partie de leurs revenus provient des pourboires. Voilà tout le génie de l'Amérique : laisser aux clients, selon leur degré de satisfaction, le soin de payer le salaire des serveurs, pour les motiver. Le tip est une institution à laquelle vous ne devez pas déroger (sauf dans les fast-foods et endroits self-service). Un oubli vous fera passer pour le plouc total. Nous avons la réputation d'être particulièrement radins et de laisser plutôt moins de 10 % que les 15-20 % attendus.

Pour savoir quel pourboire donner, il suffit en général de doubler la taxe ajoutée au montant de la note, ce qui représente, selon l'Etat, environ 15-17 % (et donc un pourboire honnête). Parfois, le service est ajouté d'office au total, après la taxe; ce qui n'est pas très correct, car il est alors trop tard pour marquer son désaccord si la prestation n'est pas à la hauteur... Heureusement (allez savoir pourquoi), cela se passe surtout avec les parties (groupes) de huit ou plus. 

Si vous payez une note de resto par carte de paiement, n'oubliez pas non plus de remplir vous même la case Gratuity qui figure sur la facturette, car, sinon, le serveur peut s'en charger lui-même... et du coup doper carrément l'addition en vous imposant un pourboire plus élevé que celui que vous auriez consenti; vous ne vous en apercevriez qu'à votre retour, en épluchant votre relevé de compte bancaire.

Pas la peine non plus de rajouter des tips sur la facturette si le service (gratuity) vous a déjà été compté sur l'addition ! Enfin, gardez bien en tête qu'aux Etats-Unis, 1 s'écrit I, sinon vous avez de fortes probabilités que votre 1 soit pris pour un 7 !

Idem, dans les bars : le barman, qui n'est pas mieux payé qu'un serveur de restaurant, s'attend à ce que vous lui laissiez un petit quelque chose, par exemple 1 $ par bière, même prise au comptoir... Pour les taxis : il est de coutume de laisser un tip de 10 à 15 % en plus de la somme au compteur. Là, gare aux jurons d'un chauffeur mécontent; il ne se gênera pas pour vous faire remarquer vertement votre oubli.

Prévoir des billets de 1 $ pour tous les petits boulots de service où le pourboire est légion (bagagiste dans un hôtel un peu chic par exemple).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

School Management System
  • 1. School Management System (site web) | 20/07/2017
Are you looking for online Best School ERP software and mobile apps? Click here for more information at sharadtechnologies.com.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×