Travailler aux Etats-Unis

Attention, le visa touristique interdit formellement tout travail rémunéré et toute recherche de travail sur le territoire américain. Pour effectuer n'importe quel travail déclaré, il faut absolument se procurer un visa spécifique, que l'on peut obtenir soit par le biais d'un organisme d'échange agréé (lire plus loin), soit (et c'est beaucoup plus difficile) par l'employeur directement qui effectue les démarches nécessaires pour l'obtention d'un visa approprié, et ce avant le départ du territoire français. Régulariser sur place, une fois le travail trouvé, n'est pas impossible légalement, mais quel employeur voudrait s'enquiquiner avec une montagne de paperasses (coûteuses) alors qu'il est si facile d'engager quelqu'un qui a déjà une carte verte (Green Card) ? De toute façon, vous l'aurez compris, il est très difficile de travailler aux Etats-Unis pour un étranger. Mais la chance peut vous sourire, on ne sait jamais.

Pour tout renseignement, contactez : 

Commission franco-américaine : fulbright-France.org : organisme spécialisé dans les échanges éducatifs entre la France et les USA. Intéressant pour son centre d'information "Education USA". Accès gratuit en autodocumentation sans prêt. Possibilité aussi de consultations individuelles payantes.

Département Green Card : carteverteusa.org, greencardepartment.org, à partir de 60,00 € pour une aide personnalisé à la constitution d'un dosser. Clôture des inscriptions mi-novembre. Cet organisme sert d'intermédiaire entre les services américains d'immigration et les candidats à la fameuse loterie fédérale américaine. Tous les ans, 55.000 Green Cards (permis de séjour et de travail sur le sol américain sans limite de temps) sont ainsi attribuées en décembre par tirage au sort.

France Service : franceservice.com. Ce journal mensuel (basé à Los Angeles) s'adresse à tous les Français vivant aux Etats-Unis ou souhaitant y habiter. France Service donne aussi des infos sur la loterie des cartes vertes (Green Cards) et les autres types de visas.

Site internet de la Maison des Français à l'étranger : mfe.org. La MFE est un service du ministère des Affaires étrangères destiné à renseigner les Français qui souhaitent s'installer à l'étranger, pour y vivre et/ou y travailler.

Site internet de l'ambassade des Etats-Unis à Paris pour obtenir des infos sur les types de visas : france.usembassy.gov, puis cliquer sur "Visas".

Inter Exchange : pas d'agence en France, seulement aux Etats-Unis : interexchange.org. Cette association s'occupe d'échanges internationaux, culturels et éducatifs depuis une trentaine d'années. Nombreux programmes pour les jeunes : au pair, jobs d'été (et d'hiver), toujours pendant une période de quelques mois maximum, dans l'hôtellerie, la restauration, les parcs nationaux, les parcs d'attractions, les stations de sports d'hiver; offres de stages en entreprise pour les étudiants. Possibilité enfin d'être moniteur dans un summer camp.

Experiment : experiment-france.org. Cette association à but non lucratif, établie en France depuis 1934, propose des jobs au pair et également des stages non rémunérés en entreprise ou du bénévolat.

French-American Center : frenchamericancenter.com. Ce programme offre le choix entre deux sortes de job : moniteur de centre de vacances et au pair. Pour être mono dans un summer camp, il faut être majeur et disponible pour 9 semaines minimum. Prendre contact avec eux avant fin mars de l'année en cours. Pour le programme au pair, lire ci-dessous.

Le travail au pair

Important : on ne négocie pas un contrat au pair directement avec la famille de son choix; tout se passe par l'intermédiaire d'organismes spécialisés dans ce type d'échanges qui se chargent de mettre en relation les familles d'accueil et les jeunes filles (eh oui, les garçons sont presque automatiquement refusés !). On en cite quelques uns ci-dessus. Conditions très strictes : avoir entre 18 et 26 ans, se débrouiller en anglais et avoir le baccalauréat ou équivalent, justifier de 200 heures d'expérience avec les enfants, être titulaire du permis de conduire (la plupart des familles l'exigent), avoir un casier judiciaire vierge et être disponible pour une année entière. Si vous répondez à tous ces critères (bravo !), il faut encore être prête à travailler entre 30 heures et 45 heures par semaine, et cela pendant les 12 mois maximum du contrat. En revanche, votre voyage est payé et l'argent de poche est assez conséquent (environ 140 $ par semaine).

Les chantiers de travail bénévole

Concordia : concordia-association.org. Travail bénévole. Logé, nourri. Chantiers très variés : restauration du patrimoine, valorisation de l'environnement, travail d'animation, etc... Places limitées. Attention, voyage à la charge du participant et frais d'inscription obligatoires.

 


 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.