L'hygiène

Se laver les mains avant de cuisiner est une affaire de rien lorsqu'on établit son camp sur le bord d'un cours d'eau, mais en forêt, en montagne ou en hiver, ce geste machinal demande un petit effort. Pour minimiser celui-ci, on peut avoir recours à des produits tels des lingettes humides ou de l'alcool en gel utilisable sans eau qu'on trouve en pharmacie.

Bien sûr, il faut prendre le temps de bien laver la batterie de cuisine, les gamelles et les ustensiles après chaque repas. Pour éviter toute contamination, la planche utilisée pour couper des viandes crues doit être lavée avant de couper autre chose.

1-230.jpg

 

Hygiène des pieds

Première partie du corps à souffrir lors d'une randonnée, les pieds sont à surveiller particulièrement. Tout d'abord parce qu'en cas de soucis, vous ne pourrez plus marcher, mais également parcequ'ils peuvent être rapidement soumis à différents problèmes: ils sont enfermés dans des chaussettes, soumis à des efforts importants, la température peut monter, l'humidité aussi. La première chose à faire est de soigner ses pieds: prévoir une paire de chaussette adaptée, et une chaussure qui-va-bien (que ce soit une chaussure de randonnée, une chaussure de trail ou des spartiates, tatanes, etc.).

2-212.jpg

Les risques sont multiples : ampoules, mycoses (champignons), crevasses, engelures
N'hésitez pas à tester longtemps le couple chaussettes/chaussures avant de partir dans des conditions analogues. On ne part pas avec des chaussures neuves évidemment. Prévenir l'humidité, c'est talcer ses pieds par exemple, aérer régulièrement ceux-ci, voire changer de chaussettes régulièrement si la sudation des pieds est importante (toutes les deux heures si necessaire !). Marcher avec les pieds mouillés (chaussettes trempées par exemple) peut entrainer une incapacité totale à poser le pied par terre en quelques heures, suite à des crevasses par exemple.

3-186.jpg

Donc à faire : laver et aérer les pieds régulièrement. Surveiller ceux-ci, soigner les ampoules dès que possible.

Materiel : chaussettes de rechange si necessaire, serviette pour essuyer si necessaire, pansements anti-ampoule ou équivalent (duct-tape, mouchoirs ...).

Hygiène bucco-dentaire

Rien de plus désagréable que de souffrir de maux de dents pendant une rando. L'hygiène bucco-dentaire est quelque chose qui doit être vu sur le long terme. Avant même de partir longtemps, un check-up chez le dentiste est une bonne chose. Une brosse à dent est très importante même si pas indispensable: la présence de thym sauvage peut suffire si on se sert des branches comme de brosses à dent.

4-164.jpg

L'idéal est de nettoyer la bouche au moins une fois toutes les 24 heures. La salive agissant comme un tampon pour ramener le niveau d'acidité de la bouche au neutre, il est conseillé que le lavage des dents se fasse le soir avant de dormir. Pour facilité cela, évitez de manger du chocolat par exemple juste avant.

Le dentifrice n'est aucunement necessaire : l'eau et la brosse (action mécanique) peut suffire. On peut même se passer de brosse à dent en frottant avec sa langue chaque dent mais c'est plus long.

Sur quelques jours, ce n'est pas un grand problème, mais cela peut le devenir sur une semaine ou plus.

Donc à faire : laver les dents une fois toutes les 24 heures mini, aller voir le dentiste régulièrement ou avant de partir.

Materiel : brosse à dent, fil dentaire si besoin, anti-douleur (chimique, clou de girofle, eau chaude salée...) si necessaire

Hygiène intime

Sujet rarement abordé, la toilette intime est une chose nécessaire et pourtant peu réalisée pour certains (ils se reconnaitront). Zone de frottement et bactériologiquement importante, l'hygiène intime doit être faite régulièrement. Certains vous diront qu'un seul slip pour une semaine sans se laver suffira, d'autres qu'une toilette quotidienne doit être pratiquée. En tout cas, cette zone doit être surveillée : les frottements peuvent être vite douloureux, et il faut vérifier quotidiennement la présence (suivant les lieux) de tiques, poux etc.

5-142.jpg

Là encore, des sous-vêtements humides sont à proscrire, donc ne pas hésiter à changer de sous-vêtements et à se laver. Une infection urinaire par exemple en randonnée n'est pas évidente à gérer. Se sentir propre aide également moralement.

Donc à faire : laver et surveiller régulièrement, rester au sec.

Materiel : sous-vêtements entrainants peu de frottements et séchant vite. Du savon peut être une bonne chose.

Hygiène générale

L'hygiène générale n'est pas la plus importante mais ne doit pas être oubliée pour autant. Dans nos societés aseptisées, il est courant de se laver une à deux fois par jour avec des produits chimiques ou du savon. Notez qu'en randonnée, l'odeur est socialement moins problématique. Une douche dans la semaine peut suffire suivant les lieux et conditions climatiques. Cela étant dit, cela ne doit pas vous empêcher de regarder pour vérifier la présence de tiques par exemple ou de phénomènes anormaux (rougeurs, boutons...). La sueur étant acide, trop de sueur sur la peau peut la déssecher rapidement suivant les personnes. Pour un certain confort, une crème hydratante peut s'avérer nécessaire. Le déodorant est purement esthétique à mon sens si on boit régulièrement et que la toilette est régulière. La bonne protection vis-à-vis des élements exterieurs (soleil, froid, vent) fait partie intégrante de l'hygiène corporelle : un coup de soleil important (brûlure), des engelures, cécité... peuvent être autant de sources de douleurs, de fatigue, voir de maladies.

Surveiller également la présence et l'évolution de tous "bobos" genre piqures, égratignures, éraflures, coupures, morsures, brûlures etc. Désinfecter et soigner au besoin.

Se raser n'est pas un facteur d'hygiène. En revanche, il est parfois préferable d'avoir un rasoir jetable pour retrouver une allure plus "sociale" à la fin du périple. Tout dépend de la durée.

Donc à faire : surveiller régulièrement, laver.

Matériel : eau, serviette et savon au cas où, pince à épiler (tiques), désinfectant, vêtements adaptés aux conditions climatiques.

Bref, l'hygiène est quelque chose d'important, qui prend peu de place, peu de temps, mais permet de continuer dans les meilleurs conditions possibles.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×