Le feu (2)

Mais l’élément essentiel a apporter dans votre sac sera votre réchaud pour faire cuire soupe, pâte et vous faire un bon thé pour vous réchauffer.

On trouve plusieurs types de réchauds sur le marché :

  • les réchauds à gaz
  • les réchauds à essence
  • les réchauds à alcool
  • les réchauds à bois.

Pour ma part, je m'intéresse surtout aux réchauds à bois.

Je n’étais pas particulièrement adepte du réchaud à bois jusqu’à présent. Lors de notre dernier périple, j’ai décidé de tester ce type de réchaud (le Bushcooker de QVIST).

Ce choix m’a été dicté par 2 constats :

  • j’utilise un réchaud à gaz. On ne peut pas embarquer de cartouches de gaz dans l’avion (formellement interdit). On ne trouverait pas forcément sur place des cartouches qui s’adaptent à mon réchaud.
  • on allait se retrouver dans un pays très boisé, donc, vous l’aurez compris, du combustible à portée de main.

Nous avons donc utilisé pendant près de 2 semaines le réchaud à bois (le réchaud à gaz venant simplement en complément). L’allumage se fait sans problème, mais vous pouvez utiliser également des allumes feux pour le démarrage. Nous avons fait chauffer de l’eau, cuire des pâtes, du riz et de la soupe. Tout y est passé ! Nous avons été conquis !

1-217.jpg

La préparation du bois : tout un art !

Avantages :

  • Polyvalent car fonctionnera quels que soient la température extérieure ou le vent.
  • Écologique car ne nécessite pas de carburant transformé.
  • Transportable partout, pas de problème en avion.

Inconvénients :

  • Plus lourd qu'un P3RS.
  • Nécessite de rassembler et trouver du bois avant son utilisation.
  • Certains peuvent être salissants.

Des réchauds assez peu répandus qui trouvent tout leur intérêt sur le long terme à condition de randonner dans des zones où récolter du bois n'est pas un problème. En effet, le combustible ne devant pas être porté, la seule charge est le réchaud lui-même. Pour des randonnées courtes, la tendance s'inverse et l'alcool reprend le dessus.

La plupart des réchauds à bois sont relativement volumineux mais on trouve des modèles démontables.

Il existe deux grandes catégories de réchauds à bois :

  • les réchauds simples, fonctionnant comme de petits poêles à bois.
  • Les réchauds avec ventilateur électrique, ce dernier permettant d'augmenter la puissance de combustion et donc le rendement.

Réchauds à bois commerciaux

BushBuddy

37-27.jpg

Sierra Zip Ztove

38-24.jpg

Kelly Kettle

39-22.jpg

Magic Stove

40-21.jpg

Réchauds à bois "faits maison"

Ici, comme pour le réchaud à alcool, le bricolage peut faire merveille!

http://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=351

Intérêts du réchaud à bois :

  • Vous n’avez pas à transporter le combustible, il suffit de vous baisser pour trouver du bois.
  • Grande efficacité avec peu de bois. Vous pouvez vous faire un thé avec quelques petits branchages.
  • Écologique : Combustion complète du bois → pas de trace. Pas de bonbonne vide.
  • Autonomie complète : vous pouvez partir pour 15 jours sans embarquer 3 recharges de gaz !
  • Ambiance : une petite flambée est beaucoup plus conviviale que le gaz. Et quel plaisir de préparer son feu !!

Inconvénients :

  • bien évidemment il se limite à des régions boisées (à moins que vous preniez avec vous quelques morceaux de bois)
  • il noircit la popote (mais de retour de périple, un petit coup de passage de la popote dans le sable, et elle est comme neuve).

2-206.jpg

Le modèle Bushcooker de QVIST

Le modèle présenté ici est le Bush Cooker. Le principe est simple : il est composé de 2 éléments :

  • la poche à combustion (double paroi)
  • le support. Pour le transport, le support se loge dans la poche à combustion.

Le Bush Cooker dégage quinze fois moins de CO2 qu’un réchaud à gaz et dix fois moins de CO2 qu’un réchaud à essence (source http://www.arklight-design.com)

L’avantage de se réchaud est qu’il est extrêmement léger (190 g), peu encombrent (11 cm de diamètre pour 10 cm de hauteur). Il se loge facilement dans votre popote (j’utilise la Trek 1400 Titane de Snow Peak)

Pour plus d’infos : La fiche technique du réchaud Bushcooker de QVIST sur arklight-design.com : cliquez ici.

La fiche technique de la popotte Snow Peak Trek 1400 Titane sur sur arklight-design.com : cliquez ici

3-180.jpg

4-159.jpg

5-138.jpg

Il est clair que ce réchaud est parfait pour les sorties en extérieures.
Il est disponible chez http://www.aventurenordique.com/rec...
Il existe d’autres modèles de réchauds bois : Kuenzi, mKettle, F !re Profi... http://www.monrechaud.com/rechauds-...

Ou alors on peut le fabriquer soi-même. Testé et approuvé http://www.surlaterre.org/RechaudAT...

7-104.jpg


Les réchauds à alcool solidifié et liquide

Utilisés au départ par les militaires pour réchauffer leurs rations contenues dans des boites métalliques spécialement conçues à cet effet. Leur efficacité dans ce cas est donc liée au conditionnement de la nourriture, difficile à reproduire en randonnée vu le poids. Ces réchauds brûlent des pastilles d'alcool à bruler solidifié. La marque Esbit est indéniablement la plus répandue.

Esbit a une gamme de réchauds fonctionnant avec de l’alcool solide et liquide. La marque est connue grâce à ces fameuses tablettes de combustible liquide. La définition d’ESBITest Eric Schumm Brennstoff in Tabletten, ce qui veut se traduit en allemand par Alcool Solide en Tablette d’Eric Schumm,  inventeur de la pastille en 1936. En 1949 la compagnie ESBIT est créé et se fut le début de la success story allemande.

 

Depuis la gamme des produits s’est considérablement élargie. Ce qui nous paraît intéressant, c’est l’éventail des possibilités et la polyvalence qu’offrent les produits de la marque pour cuisiner en extérieur.

Avantages :

  • Réchaud économique (environ 8,90 € seulement pour celui de 90 g avec une boîte de pastilles) et facile à utiliser.
  • Le plus léger et le moins encombrant des systèmes de chauffe-plat, les pastilles pouvant être utilisées seules, posées à même le sol.
  • Possibilité de ne prendre que la quantité de pastilles nécessaires.
  • Pas vraiment besoin d'un contenant comme pour le gaz ou l'alcool (sauf en conditions humides où il est préférable d'emballer les pastilles dans un petit sachet zip -type sachet de congélation, car celles-ci craignent l'eau), le poids de l'emballage des pastilles est donc négligeable.

Inconvénients:

  • Puissance de chauffe limitée (quasiment impossible de faire bouillir un litre d'eau) et par conséquent à réserver à un usage individuel.
  • Coût des pastilles (supérieur à l'alcool liquide): environ 3,50 € la boîtes de pastilles de 20x4 g,sachant qu'il en faut 2 pour réchauffer assez de nourriture pour une ration d'une personne,ou pour faire presque bouillir un peu d'eau.

Deux formats de pastilles sont disponibles (20x4g et 12x14g) et pour chacune un réchaud dédié (90 et 175g) qui permet de contenir la boite de combustibles.

Esbit est un fabricant de réchaud à alcool réputé. Pour des questions culturelles (de pratique du plein air) et de commercialisation, le brûleur à alcool est encore peu répandu en France.

Esbit propose un éventail intéressant de sets de cuisson en aluminium anodisé dur et en acier inoxydable. Bouilloire, système simple pour faire la cuisine, popotes optimisées pour améliorer le rendement et batteries de cuisine.

La marque propose de nombreux accessoires et équipements pour boire en randonnée, faire à manger au camping et même pour faire des barbecues entre amis !

Après avoir fait un tour d’horizon du fabricant allemand Esbit, voici quelques informations techniques sur la célèbre tablette Esbit :

Tablettes de combustible Esbit

Selon la température de l’air ambiant et le type de récipient utilisé, sachez qu’en moyenne une tablette de 14 g porte 50 ml à ébullition en environ 7 minutes.

La pastille Esbit présente les caractéristiques suivantes :

  • Non explosif
  • Inflammables avec des allumettes ou un briquet
  • Aucunes étincelles
  • Forte puissance de chauffe
  • Très peu de cendres après la combustion
  • Aucune fumée visible
  • Poids faible et compact
  • Correctement conservées, les tablettes Esbit conservent leur fonctionnalité pendant de nombreuses années
  • Sécurité et manipulation
  • Fonctionne également en cas de températures inférieures à 0° C et en hautes altitudes
  • Aucune cartouche à jeter
  • Simple et facile d’utilisation, technique infaillible

La tablette Esbit est un produit fabriqué en Allemagne, la substance exacte de ce combustible est de l’Hexamethylentetramin qui a une valeur calorifique de 31300 KJ/kg.

La pastille Esbit est destinée à des usages multiples : réchauffer et cuisiner des aliments et des boissons, pour démarrer un feu de camp/ cheminée ou un barbecue et s’insère dans les fameux réchauds Esbit.

Réchauds à alcool solide

C’est la catégorie des réchauds « de poche » qui fonctionnent avec une tablette Esbit.

12-72.jpgPopote + support pour pastille de combustible solide Esbit

Vous le trouverez sur le site du fabricant allemand Esbit

Support Esbit classique

10-89.jpg

Réchaud de poche Esbit avec tablette de combustible solide.

Vous le trouverez à l'adresse suivante : http://www.campz.fr/equipement/cuisine-de-camping/rechaud/235525.html?c=816&_cid=22_-4_71631_50240_50096_87319_0_LeGuide.com

Réchauds à alcool liquide

C’est la gamme des réchauds fonctionnant avec un brûleur à alcool liquide. Un système optimisé, compact et complet. Le set de cuisson 985 ml est même utilisable avec une pastille de combustible solide.

11-81.jpg

Set de cuisson comprenant une batterie de cuisine et un brûleur à alcool liquide Esbit

Brûleur alcool Esbit

Matériaux : laiton
Dimensions : 7,5 x 4,6 mm
Capacité : 80 ml
Contient : le brûleur + le bouchon + le réducteur de flamme
Poids total : 97 grammes
Fiche technique du brûleur à alcool Esbit.

Ce brûleur s’intègre dans le set de cuisson 985 ml et le kit réchaud optimisé Esbit.

15-57.jpgBrûleur à alcool Esbit

Brûleur alcool Trangia

Matériaux : laiton

Dimensions : 7,5 x 4,6 mm
Capacité : 80 ml
Contient : le brûleur + le bouchon + le réducteur de flamme
Poids total : 110 grammes
Fiche technique du brûleur à alcool Trangia

Options vendues séparément : support/pare-vent Triangle Trangia, capuchon réducteur, bouchon, préchauffeur et joints de rechange. Ce brûleur s’intègre dans les réchauds cuisine-tempête Trangia séries 25, 27, 28 et le réchaud à alcool n°23.

13-66.jpgBrûleur à alcool Trangia

Trangia, c’est la valeur sûre des réchauds alcool. Le fabricant suédois est né en 1925 et depuis un demi-siècle, la fiabilité a toujours été au rendez-vous. Ce système de réchaud à alcool inventé par Trangia repose sur la simplicité. Le brûleur silencieux est de conception simple, durable et sûre. Quel que soit le temps qu’il fait, le vent ou la saison, il s’allume facilement. De plus, le brûleur à alcool prend peu de place et pèse moins lourd qu’un brûleur à gaz.

Autour du brûleur à alcool Trangia, il existe de nombreux accessoires comme l’ajusteur de flamme, un régulateur qui permet de régler la chaleur, d’économiser du carburant et d’éteindre la flamme. Trangia a une gamme complète de réchauds tempête qui sont composés du brûleur et d’une batterie de casseroles et poêles et pare-vent permettant de facilement cuisiner en plein air.

Site officiel : http://www.trangia.se/english

Si vous cherchez à savoir comment fonctionne un réchaud Trangia, vous devriez consultez la vidéo intitulée « How to use a Trangia stove ? ». Elle explique comment utiliser et ranger son réchaud Tempête Trangia en 5 étapes...

  • Placez le pare-vent inférieur. Les trous permettent un apport d’air et une meilleure ventilation.
  • Otez le bouchon du brûleur. Placez le brûleur Trangia sur le pare-vent inférieur.
  • Allumez l’alcool.
  • Fixer le pare-vent supérieur.
  • Réglez la puissance avec l’ajusteur de flamme.

Après ces 5 étapes extrêmement simples et sûres, vous pouvez faire bouillir de l’eau et préparer de bon petits plats !

Astuces :

  • Lors du remplissage, enlevez le brûleur du pare-vent afin de ne pas renverser d’alcool.
  • Il est préférable de transporter l’alcool dans une bouteille Trangia. Cette dernière est sécurisée et convient au transport de combustibles (Bec verseur, molette de sécurité).

Utilisez la poêle comme un couvercle afin d’économiser de l’énergie.

Brûleur alcool Tatonka

Matériaux : acier inoxydable 18/8

Dimensions : 7,5 x 5,5 mm
Capacité : 120 ml
Contient : le brûleur + le bouchon
Poids total : 91 grammes
Fiche technique du brûleur à alcool Tatonka

Options vendues séparément : ajusteur de flamme, pare-vent et support pour brûleur Tatonka.

14-64.jpgBrûleur à alcool Tatonka

Site officiel : http://www.tatonka.com/

Les brûleurs à alcool liquide des 3 marques sont assez semblables. Le Tatonka est fabriqué en acier inoxydable et a une capacité un peu plus grande que les 2 autres. L’Esbit dispose d’un réducteur de flamme avec un manche pliable facile à manier. Le Trangia est le plus connus des 3…  Ces 3 brûleurs sont fiables, robustes et offrent une puissance de chauffe identique.

Sous le bouchon des 3 brûleurs un joint rend totalement étanche le brûleur. On peut transporter le brûleur rempli d’alcool, sans risque de fuite.

Ce qui peut influencer votre choix d’un brûleur à alcool, ce sont les options supplémentaires qui transformeront votre brûleur en réchaud très polyvalent.

 16-57.jpgOrifices sur un brûleur à alcool permettant la vaporisation de l’alcool.

Comment fonctionne un brûleur à alcool ?

L’alcool à brûler liquide est contenu dans votre brûleur. Dans le fond du brûleur, une ouverture permet à l’alcool de remonter le long de ses parois internes. A l’intérieur des parois des fils de tissu seront, en fonctionnement, imbibés d’alcool. Ensuite l’alcool se transforme en vapeur (vaporisation) qui sort par les orifices situés sur le haut du brûleur. Ce sont par ces trous que les flammes apparaissent lorsque l’alcool s’évapore.

Utilisation d’un brûleur à alcool

Un brûleur à alcool doit être rempli à 2/3 de sa capacité (environ 70 ml pour le Trangia et l’Esbit). Cette quantité d’alcool liquide permet une durée de chauffe d’environ 20 minutes ; de quoi largement préparer un repas !

Conseils

Les brûleurs sont prévus pour être utilisés avec de l’alcool à brûler.

Afin d’éviter la formation de suie, il est possible de diluer l’alcool à brûler avec de l’eau : 9 volumes d’alcool pour un volume d’eau.
Le réducteur de flamme permet de régler légèrement l’intensité et d’étouffer la flamme. Pour éteindre la flamme, il suffit aussi de poser le couvercle sur le brûleur.
Il faut utiliser en supplément du brûleur un support permettant de « supporter » votre popote pour une meilleure stabilité. Vous ne pourrez pas déposer directement votre casserole sur le brûleur.
L’hiver et par basses températures, il est peut être nécessaire de préchauffer le brûleur : dans une coupelle ou avec un préchauffeur.

17-53.jpgBrûleurs Trangia, Tatonka et Esbit

Si besoin, il est possible d’interchanger les éléments des différentes marques ! Exemples :
- l’Esbit s’insère dans le Mini Trangia,
- le brûleur Tatonka rentre dans le Trangia Triangle,
- les brûleurs Tatonka et Esbit sont compatibles avec les cuisines tempêtes Trangia.

Ces 3 brûleurs à alcool complètent parfaitement les réchauds à bois et les rendent polyvalents. Lorsque vous ne trouvez pas de bois, ou que vous ne pouvez pas en utiliser, vous pouvez alors glisser un brûleur à alcool à l’intérieur de votre réchaud. Le réchaud bois servira de support et ses parois auront la fonction de pare-vent !

Pour compléter vos connaissances dans l’univers du réchaud à alcool, voici des articles qui devraient vous intéresser :
7 bonnes raisons de choisir un réchaud à alcool,
présentation de nos réchauds Esbit,
comment utiliser son réchaud Trangia ?
- Réchaud alcool ultra-léger Evernew

Les réchauds à alcool sont donc vivement recommandés pour la randonnée légère quand les conditions climatiques le permettent.

Avantages :

  • Poids plume !
  • Possibilité de faire correspondre la quantité de combustible emporté à ses besoins exacts (contrairement au gaz).
  • Libre choix d'un contenant très léger pour l'alcool.

Pour chauffer son litre d'eau en toute légèreté, on n'a pas encore fait mieux !

Inconvénients:

  • Utilisation moins aisée, voire dangereuse (manipulation de l'alcool, puissance difficilement réglable).
  • Préchauffage nécessaire.
  • Plutôt conçu pour une utilisation individuelle.
  • Mauvaise résistance au vent (nécessité d'emporter un pare-vent).
  • Utilisation hivernale déconseillée.

Seules quelques marques commercialisent ce type de réchauds pourtant bien pratiques.

Les réchauds à alcool sont d'ailleurs le plus souvent issus de bricolages astucieux produits à la maison. Ils sont alors très petits, vraiment légers et ne coûtent rien. La plupart du temps fabriqués sur la base d'une canette voir d'une boite de cirage ou de nourriture pour chat…

Réchauds à alcool commerciaux

Brasslite

29-29.jpg

Trangia

  • Site internet : http://www.trangia.se/
  • Brûleur Trangia (110g, puissance réglable, temps d'ébullition 10 à 15min)

30-28.jpg

Réchauds mo-go-gear

  • En vente chez : www.gossamergear.com
  • Le Go-torch (12g) fonctionne sur le principe du Pepsi Can Stove. Le support pèse 16g.
  • Le Fire-fly est une version très légère: 6g. Le support pèse aussi 16g.

31-28.jpg

Vargo Triad Titanium Stove

32-31.jpg

Réchauds à alcool "faits maison"

L'un des autres avantages du réchaud à alcool, outre son poids, c'est que l'on peut facilement se le fabriquer soi-même… Quelques canettes vides, un cutter, un poinçon et c'est parti! Voyez vous-même:

(A compléter par les commentaires et les photos des bricoleurs en herbe)

Réchaud à gaz : le réchaud du randonneur

Ce sont les réchauds les plus utilisés en rando. Ils utilisent pour la combustion un carburant mélange de propane et butane. Le gaz est stocké dans des cartouches jetables.

Autrefois encore assez massifs (on se souvient des réchauds Camping Gaz non déclipsables), ils sont maintenant légers et peu encombrants. Ces réchauds utilisent donc des cartouches à visser. Lors du transport, vous pouvez donc désolidariser la cartouche du bruleur (ce qui est extrêmement pratique lors du transport dans le sac) et ce, sans aucun problème de sécurité.

“Principaux avantages du réchaud à gaz : simple d’utilisation, efficace, réglage pointu.”

Avantages :

  • facilité d’utilisation : il suffit de clipser la cartouche au bruleur, un petit coup de briquet sur l’arrivée de gaz, et c’est parti !
  • rapidité de chauffe. On trouve actuellement sur le marché, des bruleurs particulièrement performants.
  • réglage très fin de l’intensité de la flamme (réglage non possible avec un réchaud à bois par ex)

Inconvénients :

  • si vous partez plusieurs jours, il vous faudra probablement plusieurs cartouches, donc cela prendra une place non négligeable dans le sac à dos.
  • si vous prenez l’avion, il est absolument interdit d’embarquer des cartouches de gaz (en bagages de soute ou à main)
  • si vous partez en voyage à l’étranger, il ne sera toujours évident de trouver des cartouches sur place.
  • rendement très incertain en cas de températures très basses (inférieures à – 5°C)
  • les cartouches sont jetables, donc peu écolo (Pensez à bien ramener les cartouches vides en plaine !)

8-99.jpg

Comme pour tous les réchauds pour éviter toute perte d’énergie, bien protéger le bruleur du vent (placer son réchaud derrière des rochers ou à défaut derrière son sac). Certaines marques proposent des pare-vent.

Réchauds à pétrole : pour les voyageurs

Le principe est simple : on chauffe grâce au liquide pressurisée et vaporisée. Vous allez pouvoir utiliser différents type de carburant :

  • de l’essence sans plomb
  • de l’essence blanche (vendu en règle générale en bouteille par les fabricants). Cette source est à privilégier car n’encrassant pas trop le réchaud.
  • diesel
  • kérosène

“Un réchaud pour voyageur : un carburant pas cher et que l’on trouve partout ”

L’utilisation des réchauds à pétrole est relativement peu répandue, sauf par les voyageurs trekkeurs ou par les alpinistes.

9-88.jpg

Il a en effet plusieurs avantages :

  • on trouve du carburant absolument partout (même au fin fond du Pakistan)
  • il a un très bon rendement même par température basse (donc utilisé en expédition notamment)
  • autre avantage, le carburant est très bon marché(par rapport au gaz bien sûr – car concernant le réchaud à bois, cela ne coute pas un rond ! il suffit de se pencher pour ramasser la branche qui fera votre bonheur)
  • à la différence des réchauds à gaz, vous pouvez ici n’emporter que la quantité exacte de carburant.Vous allégez donc votre sac. Si vous utilisez un contenant souple, vous gagnez également pas mal de place (par rapport aux cartouches de gaz non compressibles).

L’inconvénient est qu’il est plus cher à l’achat (mais vu le prix du carburant, il est plus vite rentabilisé) et qu’il nécessite un entretien régulier (décrassage). Attention également à l’utilisation, la manipulation du carburant peut provoquer des brulures.

Vous pouvez également fabriquer un réchaud à huile ! Vous trouverez toutes les infos pour le fabriquer à partir d’une canette sur le site "spiris.net" ou recherchez "réchaud à huile canette". Voici plus dinfos : "Les randonneurs connaissent bien les limites des réchauds à gaz : impossible de transporter les cartouches en avion, difficile de se ravitailler à l’étranger, poids, encombrement. Cette invention palie à tous ces problèmes. Elle permet de réchauffer des plats ou de cuisiner des portions individuelles dans une tasse. Le dispositif est totalement sécurisé, se réutilise 30 fois sans aucun nettoyage ni vidange et se réalise à partir d’une simple canette en 3 heures n’importe où dans le monde. Un patron, un couteau, un cutter, un mouchoir en papier, un peu de coton et une grosse aiguille suffisent à sa confection. Il pèse 25 g. L’huile ne coule pas du réservoir même renversé. La hauteur des flammes se règle. Il ne produit pas de fumée. Il fait un café et deux gâteaux en seulement 16 minutes."

J'allais oublier le réchaud à alcool du type Trangia http://www.trangia.se (voir ci-avant). Ce dernier est très pratique car extrement stable et il rassemble tout (compotes, paravent et bruleur naturellement). On peut aussi s’en fabriquer soit même avec des canettes : http://www.randonner-leger.org/foru....

La compatibilité des cartouches : On trouve sur le marché deux grandes catégories de cartouches jetables :

  • Les cartouches à visser : Coleman, MSR, Primus, Snowpeak (Gigapower), Markill, Optimus. Toutes les cartouches et réchauds de ces marques sont compatibles entre eux.
  • Les cartouches à “cliper”: Camping Gaz est la seule marque à jouer dans cette cour. Seuls leurs propres réchauds peuvent donc utiliser ces cartouches. Il y a cependant quelques exceptions que nous verrons plus loin.

Avantages:

  • Facile d'usage.
  • Puissance généreuse et réglable à souhait.
  • Relativement peu dangereux comparés à d'autres.
  • Pratique pour les groupes car permet de chauffer d'un coup de bonnes quantités d'eau.
  • Permet aussi des cuissons prolongées (pour les pâtes ou le riz par exemple).

Inconvénients:

  • Le poids… principalement dû à celui des cartouches (qui ne diminue pas et doit être transporté jusqu'à la poubelle) et à l'impossibilité de n'emporter que le carburant nécessaire pour la durée de la sortie (qui n'a pas des fonds de bonbonnes dans son armoire?).
  • Fonctionnement hasardeux à basse température (-10/-15°C, ce qui laisse quand même de la marge).
  • Le bruit.

Les plus légers

Snow Peak Giga Power Stove Titanium

18-53.jpg

Coleman F1 Lite

19-47.jpg

MSR Pocket Rocket

20-42.jpg

Markill Peak Ignition

21-43.jpg

Optimus Crux

22-39.jpg

Primus Micron

23-36.jpg

Le plus complet

Jetboil PCS
ou:
Personal Cooking System

24-32.jpg

Les plus polyvalents

MSR Superfly

25-33.jpg

DUO Stove de Primus

26-32.jpg

Express Duo de Primus

27-30.jpg

Adaptateur Markill

28-30.jpg

Les réchauds à essence

Certes, ces engins sont loin d'être aussi légers et compacts que les modèles précités, mais néanmoins, certaines de leurs qualités propres sont indispensables dans certaines situations. Ces réchauds brûlent différents types d'essences pressurisées et vaporisées.

Avantages:

  • Fonctionnent à toutes altitudes et températures (idéal pour les expéditions).
  • Les capacités “multi-carburants” de certains modèles.
  • Pas de restriction pour les groupes, ces réchauds peuvent accueillir des casseroles plus grandes que les réchauds à gaz légers (ils sont plus larges et moins hauts).
  • Possibilité de n'emporter que la quantité exacte d'essence nécessaire.

Inconvénients:

  • Poids, encombrement.
  • Relativement dangereux à l'usage (manipulation de l'essence et préchauffage).
  • Relativement difficile de régler la puissance de chauffe (dépend des modèles).
  • Demande de l'entretien.

Un mot sur les combustibles :

Un des gros problèmes avec les réchauds à essence, c'est d'être bien sûr de ce qu'il peuvent brûler… Les marques annonçant le plus souvent cette liste en anglais, les traductions des vendeurs sont parfois hasardeuses et trompeuses… Voici de quoi y voir clair:

  • White gas : essence blanche ou C, le combustible vendu en bouteille par les marques de réchauds.
  • Kerosene : pétrole lampant, l'essence des lampes à pétrole, rien à voir avec le kérosène français.
  • Auto gas/gasoline/petrol : essence sans plomb.
  • Jet fuel/aviation fuel : kérosène.
  • Diesel : diesel.
  • LP gas : le gaz en cartouche (certains modèles permettent d'utiliser des cartouches également).

Notez qu'au poids indiqué, il faut ajouter la bouteille et son contenu. Nous ne l'avons pas précisé car il existe différents tailles de réservoir selon les besoins.

Le plus léger

Simmerlite de MSR

33-26.jpg

Les multi-carburants

Les réchauds multi-carburants sont utilisables eux aussi par toutes conditions mais sont surtout intéressants pour les “baroudeurs” qui arpentent des contrées où la cartouche de gaz n'est pas commune. Il suffit donc de trouver de l'essence de voiture, par exemple.

Whisperlite International de MSR

34-28.jpg

Primus Gravity Multifuel

35-27.jpg

Le plus complet

Himalaya OmniFuel Titanium de Primus

36-24.jpg

En guise de conclusion

Que de choix, que de choix ! Mais alors finalement, que choisir ?

On peut rapidement conclure que:

  • L'Esbit (pastille d'alcool) est bien pour se chauffer un thé ou une soupe à la pause lors de sorties à la journée ou quand les repas du soir sont pris dans des gîtes/refuges.
  • Le réchaud à alcool a la cote lorsqu'il s'agit de simplement chauffer de l'eau sans s'encombrer outre mesure (faire gonfler un lyo, de la semoule, de la polenta). Peu adapté conditions difficiles.
  • Le gaz est lourd mais d'un indéniable confort et d'une bonne amplitude d'utilisation (résiste bien au froid jusqu'à -10°). Indiqué pour des randonnées plus longues. Permet de faire “mijoter” et non juste de chauffer.
  • L'essence n'est utile que dans les conditions extrêmes (le froid!) et les cas où il faut faire avec les carburants “du bord” (essence de voiture, pétrole de lampe,…).
  • Le bois est intéressant sur le long cours en région forestière. Il est également très économique à l'usage.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×