Les recettes : Vivres de course (1)

4-181.jpg

Dukkah ou mélange de noix et de graines du Moyen-Orient

Environ 4 portions

Les Anglais nomment Gorp les mélanges de graines et de noix qu'on mange à la pause sur le chantier. Il s'agirait d'un acronyme de "Good Old Raisins and Peanuts" ou de "Gobs Of Raw Protein". En voici une variante d'origine égyptienne tout en parfums, qui porte déjà un joli nom.

9-101.jpg

  • 30 ml (2 cuillères à soupe) de graines de cumin
  • 30 ml (2 cuillères à soupe) de graines de coriandre
  • Quelques grains de poivre
  • 160 ml (2/3 tasse) de graines de sésame
  • 125 ml (1/2 tasse) de noisettes
  • 125 ml (1/2 tasse) de pois chiches rôtis*
  • 5 ml (1 cuillère à thé) de thym séché
  • 5 ml (1 cuillère à thé) de sel
  • 30 ml (2 cuillères à soupe) ou plus de paprika au goût

* Vendus tels quels en épicerie

A la maison :

  1. Faire revenir dans un poêlon les graines de cumin, de coriandre, de poivre et de sésame, jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Retirer du feu et laisser refroidir.
  2. Faire revenir dans le même poêlon les noisettes et les pois chiche. Retirer du feu.
  3. A l'aide d'un mortier, broyer le mélange de graines et la moitié du mélange de noisettes et de pois chiches.
  4. Ajouter le reste des ingrédients, y compris les noisettes et les pois chiches non moulus, et bien mélanger.
  5. Grignoter tel quel ou servir avec des pitas trempés dans de l'huile d'olive.

1-261.jpg

Barres au Muësli

24 barres

Ces petites barres qui se glissent dans la poche sont aussi nutritives qu'un bol de céréales ! Délicieuses, elles restent tendres hiver comme été.

  • 180 ml (3/4 tasse) de beurre en morceaux
  • 180 ml (3/4 tasse) de beurre d'arachide
  • 180 ml (3/4 tasse) de miel
  • 375 ml (1 ½ tasse) de cassonade
  • 500 ml (2 tasses) de flocons d'avoine
  • 250 ml (1 tasse) de flocons de son
  • 125 ml (1/2 tasse) de son d'avoine
  • 125 ml (1/2 tasse) de germes de blé
  • 125 ml (1/2 tasse) de noix de coco râpée non sucrée
  • 60 ml (1/4 tasse) de graines de sésame
  • 125 ml (1/2 tasse) de graines de tournesol non salées
  • 250 ml (1 tasse) d'amandes brunes hachées grossièrement
  • 125 ml (1/2 tasse) d'abricots secs hachés finement

A la maison :

  1. Préchauffer le four à 100° C (200° F).
  2. Dans une casserole, faire fondre le beurre, le beurre d'arachide, le miel et la cassonade à feu doux, en remuant pour bien mélanger. Ajouter le reste des ingrédients. Verser et comprimer l'appareil dans un moule beurré de 22 x 30 cm (9 po x 13 po).
  3. Cuire 20 minutes au four. Laisser refroidir 2 heures avant de couper en barres.

2-240.jpg

Barres aux abricots

Au moins 12 portions

  • 200 g (1 tasse) de beurre mou
  • 80 ml (1/3 tasse) de cassonade
  • 300 ml (1 ¼ tasse) de lait condensé sucré (1 boîte)
  • 500 ml (2 tasses) d'abricots séchés, hachés
  • 650 g biscuits secs à la vanille écrasés (2 paquets)

A la maison ou au camp :

  1. Mélanger le beurre, la cassonade et le lait. Ajouter les abricots et les biscuits. Bien mélanger.
  2. Presser cet appareil dans un moule graissé ou un plat de plastique. Attendre au moins 4 heures ou servir le lendemain. Couper une fois figé.

3-209.jpg

Boules de dattes et de pistaches

4 ou 6 portions

Ces vivres de course qui tiennent dans la mitaine sont au nombre des favoris des randonneurs d'hiver.

  • 180 ml (3/4 tasse) de pistaches non salées écalées
  • 500 ml (2 tasses) de dattes dénoyautées

A la maison :

  1. Passer les pistaches au robot culinaire pour les réduire en granules. En réserver les 2/3 et poursuivre avec 1/3 des pistaches jusqu'à obtenir une farine. Réserver.
  2. Passer les dattes au robot jusqu'à l'obtention d'une pâte.
  3. Dans un bol, mélanger la pâte de dattes et la portion des pistaches encore granuleuses. Rouler une douzaine de petites boules de ce mélange dans la main et les enrober de farine de pistache.
  4. Les laisser sécher dans un plat sur le comptoir en évitant qu'elles se touchent. Puis les envelopper une à une dans du papier ciré.

5-155.jpg

Carrés aux figues et au whisky

16 portions

  • 60 ml (1/4 tasse) d'eau
  • 125 ml (1/2 tasse) de whisky ou autre alcool fort
  • 125 g (1/4 lb) de figues séchées, parées
  • 30 ml (2 cuillères à soupe) de sirop de maïs
  • 810 ml (3 ¼ tasses) de biscuits secs à la vanille émiettés (325 g)
  • 250 ml (1 tasse) de sucre à glacer
  • 250 ml (1 tasse) de pacanes en morceaux
  • 45 ml (3 cuillères à soupe) de farine
  • 2 ml (1/4 cuillère à thé) de cannelle moulue
  • 250 ml (1 tasse) de brisures de chocolat miniatures
  • 60 ml (1/4 tasse) de sucre

A la maison :

  1. Dans une casserole, porter à ébullition l'eau et la moitié de l'alcool. Ajouter les figues, couvrir et laisser gonfler pendant 10 minutes.
  2. Retirer les figues, les laisser refroidir, puis les réduire en purée. Ajouter le sirop de maïs et le reste de l'alcool et mélanger. Réserver.
  3. Dans un bol, mélanger les biscuits secs à la vanille, le sucre à glacer, la moitié des pacanes, la farine, la cannelle et les brisures de chocolat. Ajouter la préparation aux figues et mélanger.
  4. Dans un autre bol, mélangr le reste des pacanes broyées et le sucre.
  5. Dans un plat de 20 x 20 cm (8 x 8 po), saupoudrez la moitié du mélange sucre/pacanes broyées. Etendre par-dessus le mélange aux figues sur une épaisseur de 3 cm. Saupoudrez alors le dessus de la galette avec le reste du mélange sucre/pacanes broyées. Couper en morceaux pour le service.
  6. On peut aussi façonner la préparation aux figues en boules de 3 cm de diamètre, les rouler dans le mélange de pacanes et de sucre pour bien les enrober, et les mettre sur une feuille de papier ciré. Déposer les boules aux figues dans un contenant hermétique pendant au moins 24 heures pour permettre aux saveurs de se mélanger.

6-132.jpg

7-117.jpg

Le terme « pacane » est apparu dans la langue française en 1824, d'abord en Louisiane, région d'origine de l'arbre. Il dérive de pakan, mot appartenant à un dialecte algonquien qui signifie « noix à coque dure ». Il tend aujourd'hui à être remplacé par l'anglicisme « pécan » ou « noix de pécan », particulièrement en Europe.

Pain Logan (ou Hudson Bay Bread)

16 portions

C'est l'un des pains les plus denses, les plus savoureux qui soit et ayant une excellent durée de conservation, allant jusqu'à un mois. Un morceau gros comme un poing accompagné de fromage est un lunch qui en bouche un coin ! Le pain tire son nom d'une équipe d'expéditin ayant "survécu" grâce à celui-ci lors de la première ascension du mont Logan.

  • 1.750 ml (7 tasses) de différents farines (blanche, de blé, flocons d'avoine, de maïs, de soya, etc…)
  • 250 ml (1 tasse) de cassonade
  • 5 ml (1 cuillère à thé) de sel
  • Fruits secs et noix au goût
  • 375 ml (1 ½ tasse) de lait
  • 375 ml (1 ½ tasse) de miel et mélasse (moitié-moitié)
  • 2 œufs*
  • 250 ml (1 tasse) d'huile végétale
  • 125 ml (1/2 tasse) de beurre ramolli ou margarine

* Les œufs sont facultatifs. Ils servent à augmenter la valeur calorique du pain. Ils peuvent être remplacés par 15 ml (1 cuillère à soupe) de fécule de maïs et 30 ml (2 cuillères à soupe) d'eau par œuf supprimé dans la recette.

A la maison :

  1. Préchauffer le four à 95° C (200° F). Graisser un moule de 22 x 30 cm (9 po x 13 po) et un moule carré de 23 cm (9 po).
  2. Mélanger tous les ingrédients secs et y ajouter les liquides et les œufs (ou substituts). La pâte doit rester très consistante. Si la pâte est trop sèche, ajouter du liquide, spécialement du lait et du miel.
  3. Déposer l'appareil en le pressant dans les mlules graissés. Cuire au four au moins 1 heure. La cuisson, qui peut durer plus de deux heures, consiste à sécher le pain en éliminant toute humidité. Ce pain très dense ne lève pratiquement pas. Il est prêt lorsque la pointe d'un couteau en ressort propre.
  4. Ce pain est plus savoureux refroidi et vieilli durant au moins deux jours. On peut ajouter diverses fantaisies aux fruits et noix telles que muscade, clous de girofle moulus, cannelle, pommes séchées, carottes râpées séchées ou autres. On peut aussi remplacer quelques fruits par de la marmelade, de la confiture aux fraises, des pépites de chocolat.

Biscuits à l'avoine

18 macarons environ

  • 310 ml (1 ¼ tasse) de farine
  • 310 ml (1 ¼ tasse) de flocons d'avoine
  • 180 ml (3/4 tasse) de sucre brut ou sucre
  • 125 ml (1/2 tasse) de beurre fondu
  • 5 ml (1 cuillère à thé) de vanille
  • 30 ml (2 cuillères à soupe) de lait
  • 1 œuf
  • 125 ml (1/2 tasse) noix, raisins, brisures de chocolat, carotte râpée (facultatif)

A la maison :

  1. Préchauffer le four à 180° C (350° F).
  2. Mélanger tous les ingrédients jusqu'à l'obtention d'une pâte assez homogène. Abaisser cette pâte et y découper des biscuits à l'aide d'un verre renversé. Déposer les macarons sur une plaque. Cuire de 12 à 15 minutes. Attention à ne pas les cuire plus longtemps car les biscuits durcissent beaucoup en refroidissant.

8-115.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×