Le petit déjeuner (breakfast)

Seuls les hôtels d'un certain niveau ont un restaurant associé où l'on trouve un petit déjeuner. De plus en plus, on voit dans les chambres des établissements à prix intermédiaire une cafetière et les ingrédients pour faire son café, ou un buffet avec du café, des cakes, des corn-flakes, des œufs brouillés et autres délicatesses. Dans les motels ordinaires, rien : il faudra donc, le soir, choisir son coucher pour éviter de chercher le ventre creux le lendemain. Si vous êtes arrivés trop tard pour un repérage, prenez votre temps le matin suivant : un village américain est souvent plus étendu qu'il n'y paraît, et les meilleurs établissements ne sont pas nécessairement au centre. Au contraire, ils sont souvent à la périphérie, où arrivent les voyageurs tôt levés et où le stationnement est facile.

Petite astuce : les fast-food servent souvent le café dans de grands verres en polystyrène expansés très isolants. Vous pouvez toujours acheter autant de cafés que vous êtes nombreux, les vider sur le parking si vous ne les trouvez pas bons, et conserver les verres pour l'apéro du soir.

Le breakfast est le repas le plus important. Contrairement à la France, où l'on consomme un café serré et un bout de pain beurré, aux USA, le petit-déjeuner est conçu pour tenir jusqu'au dîner, en se contentant de grignoter à midi : si vous comptez passer la journée à rouler, ça tombe bien !

Nombreux sont les Américains qui prennent ce breakfast hors de chez eux. Villes et villages sont organisés pour cela : c'est une occasion d'échanger des nouvelles et, souvent, de parler affaires. Le parking est un indice : s'il y a beaucoup de voitures, c'est bon signe. S'il n'y en a aucune, c'est fermé ! Le deuxième indice, si vous voulez échapper aux produits parfois surprenants de certaines chaînes, est de rechercher un Family Restaurant, ou Family Cooking. Cela ne signifie pas que toutes les chaînes sont mauvaises : certaines sont spécialisées dans le petit déjeuner, et le servent 24 heures sur 24 (agréable souvenir d'un établissement de Denver qui annonçait "Les oeufs les plus rapides de l'Ouest"). Mais nous recommandons a priori d'éviter tout ce qui peut ressembler à un fast-food sauf, bien sur, si vous voulez en faire l'expérience. Après tout, on peut être amateur de films d'horreur et de train fantôme !

Il n'y a jamais de problème de stationnement ! L'Ouest est vaste ? Contrairement à l'Europe, il a accepté l'idée que les gens ont des voitures, et la place allouée à un véhicule ordinaire correspond à celle d'une place pour handicapé chez nous.

L'entrée du restaurant est toujours constituée par un sas, où l'on trouve des distributeurs de journaux (il y a souvent des journaux gratuits, sans intérêt particulier mais, en attendant d'être servi...). Après le sas, premier obstacle : un panneau, "Please Wait to be Seated".

Attendez à coté du panneau : bientôt, une accorte soubrette en baskets mauves ou en chaussures de sécurité (elle a parfois largement dépassé l'âge de la retraite, mais celles-ci sont les plus maternelles !), vous soumet la question suivante :

- "Smoking or not ?",

question qui ne porte absolument pas sur votre tenue vestimentaire. Si le panneau dit : "Seat Yourself", choisissez vous même votre place, au besoin en repérant les cendriers.

Le menu, parfois agrémenté d'images, est posé sur la table, à coté des accessoires habituels : cure-dents, distributeur de serviettes en papier, ketchup, petites barquettes de confiture, sachets de sucre et d'aspartam. Il y a quelques années, la lecture de la notice écrite en tout petit sur ces sachets était instructive : celle du sucre vous mettait en garde contre le risque de diabète, et celle de l'aspartam indiquait que le cancer vous guettait. Ces indications ont disparu : vous ne risquez plus rien !

Choisir : Le choix porte essentiellement sur des œufs préparés de diverses manières (bien que dans les bons établissements, vous puissiez aussi commander un steak)

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×