Les plats américains

Les œufs sont accompagnés de bacon, jambon ou saucisse et de hashbrowns. Le bacon américain n'a rien à voir avec celui qu'on trouve en Angleterre : c'est du lard fumé, souvent frit jusqu'à devenir raide et croustillant, au point qu'on le mange parfois avec les doigts ! Les hashbrowns sont des pommes de terre râpées comme des carottes, probablement bouillies d'abord, puis revenues à la poêle.

Dans les états du Sud, vous aurez le choix entre hashbrowns et grits. Les grits sont un plat typique du Sud, un gruau de maïs : essayez ! L'expérience vous permettra au moins de savoir ce que mangeaient nos ancêtres les gaulois, qui ne connaissaient pas la panification. Encore faisaient-ils leur gruau avec du blé ou du seigle : le maïs est d'origine américaine.

Si vous avez appris l'anglais, ne vous laissez pas leurrer par le mot "pancake". Il s'agit là, non de crêpes Suzette, mais d'un plat américain typique, une pâte de plusieurs millimètres d'épaisseur, spongieuse, avec un effet certain de dessèchement des muqueuses : il faut les arroser copieusement de sirop d'érable (il est sur la table) pour les avaler. Mais c'est bon !

Un autre petit déjeuner, plus proche de nous, est nommé French bread : c'est la recette du pain perdu. La surprise, c'est qu'on fabrique du pain spécialement pour ça, alors qu'il est si difficile d'en trouver à l'état naturel !

Plus rare, mais traditionnelle : la "gravy" ! C'est une sauce au jus de viande, servie dans un ramequin pour y tremper la nourriture. Ca fait très bon effet sur un steak, mais c'est un peu étonnant pour le petit déjeuner : essayez au moins une fois !

N.B. : Le pain perdu s'appele French toast. Le French bread est plus proche de la baguette (merci beaucoup à Kim).

 

5 votes. Moyenne 4.80 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×