Bricolage

Remettre en état la hotte d’un barbecue

1-59.jpg

Exposée aux intempéries pendant des années, la hotte de ce barbecue s’est petit à petit dégradée. L’enduit s’est craquelé, soulevé, laissant passer les infiltrations d’eau qui ont fini par décoller le plâtre et quelques briques. Il était temps d’intervenir.

Adossée à un mur de la maison, cette hotte a été réalisée avec des briques pleines, recouvertes de plusieurs passes d’enduit plâtre et d’un crépi décoratif protégeant des intempéries.

L’avaloir est supporté par des jambages en briques flammées type briques de Vaugirard. Sur ces deux murets reposent deux petites poutres en chêne encastrées dans le mur et reprenant une troi­sième poutre formant un linteau. C’est sur cette base en bois que la hotte a été édifiée.

Restauration de l'avaloir au plâtre

L’enduit (plâtre) est extrêmement détérioré. Il est pioché au ciseau plat de maçon et à la massette : enlevez toutes les plaques décollées et éliminez le plâtre mort sans nécessairement aller jusqu’aux briques. Si possible, il faut veiller à conserver les deux arêtes pour s’en servir de guide lors de l’arasement du nouveau remplissage.

Même en milieu extérieur, le plâtre a une bonne tenue pourvu qu’il soit bien préparé. Pour cela, le mélange s’effectue dans une auge. Le dosage est de 14 à

18 litres d’eau pour 25 kg de plâtre. Après avoir mis l’eau dans le baquet, il suffit de saupoudrer le plâtre en surface jusqu’à saturation. Après une attente de cinq minutes, le mélange est battu avec une truelle (en inox de préférence). Il devient alors utilisable pendant environ vingt à trente minutes.

Une brique située au niveau de la sortie des fumées s’était détachée. Elle est remise en place en la beurrant généreusement sur son pourtour. Délimitée par deux lattes clouées au niveau des arêtes, la face avant de l’avaloir est humidifiée, puis remplie de plâtre en plusieurs passes. Préparée serrée (non liquide), la gâchée est transférée de la taloche sur la surface à garnir. L’excès de plâtre est ensuite retiré en travaillant par cisaillement avec une règle en appui sur les lattes guides. L’égalisation de la sur­face se fait à la spatule large. La face avant terminée, les lattes sont retirées pour réparer les faces latérales.

Une taloche est un outil de maçon. C'est une plaque en plastique ou en bois d'environ 20 centimètres sur 30, munie d'une poignée, qui sert d'une part à prendre du mortier, et d'autre part à « talocher » c’est-à-dire à lisser le mortier ou le béton pour l'aplanir.

L'auge ou gamatte est un récipient de forme rectangulaire, généralement en plastique (d'une contenance de 10 à 30 litres) dans lequel le maçon, ou le plâtrier gâche et entrepose le mortier ou le plâtre qu'il utilise manuellement, avec une truelle, aussi bien pour construire des murs que pour effectuer un crépi. Il est important de nettoyer une auge après chaque utilisation, les matériaux de construction que l'on y manipule n'étant pas faciles à enlever après séchage ou durcissement.

Nettoyage et traitement du bois

L’assise de l’avaloir est réalisée avec des poutres en chêne, dont on connaît la très bonne tenue dans le temps. Malheureusement, des infiltrations d’eau à la base des pans de la hotte ont créé une zone de dégradation qui doit être purgée à l’aide d’un vieux ciseau à bois et d’une brosse à métaux.

L’ensemble est ensuite traité avec un produit spécifique (type « Xylophène ») afin de protéger durablement le bois. Puis les poutres sont ravivées et tout le vieux bois est éliminé au rabot. Une fente profonde sur une petite poutre est rebouchée avec de la pâte à bois bicomposant couleur chêne moyen. Les finitions se font à la râpe et au papier de verre.

Il faut attendre un minimum de deux mois pour que le plâtre soit sec à cœur. L’enduit extérieur de finition est ensuite appliqué à la truelle et tiré au platoir, tout en conservant un aspect rustique.

Un rabot est un outil formé d'une lame de métal plus ou moins inclinée (le fer) et ajustée dans un corps en bois, en fer ou en matière synthétique, qui laisse dépasser le tranchant. Un contrefer, légèrement en retrait, brise les copeaux de bois. Le rabot est tenu fermement à une ou deux mains (voire à deux personnes autrefois) dans des mouvements rectilignes successifs jusqu'à obtention du résultat souhaité. Les Japonais utilisent le rabot en tirant alors qu'il est utilisé en poussant par les Occidentaux. Il est principalement utilisé par le charpentier, le menuisier et l'ébéniste pour aplanir, diminuer une surface de bois, ou faire des moulures et des rainures. Il est aussi utilisé par le sculpteur sur bois afin de préparer les pièces de bois dans la conception de bas et haut relief ou dans la préparation d'un carrelet de bois destiné à l'art statuaire. Ils peuvent aussi servir à affleurer les joints de ces mêmes carrelets de bois (différences de surfaces ou bavures de colle).

Une râpe est une sorte de lime à grosses entailles dont les sculpteurs et certains ouvriers se servent. Râpe de cordonnier, de tourneur, de tabletier, de plombier. Une râpe à bois.

Les dégâts

2-57.jpg

Avant. Faute d’entretien, la hotte du barbecue a été envahie par la vigne vierge et a été fortement endommagée. Décollé de son support, le crépi n’assure plus de protection.

Nettoyer et traiter les pièces de bois

3-56.jpg

Les pièces de bois ont été détériorées par l’eau de pluie. Après les avoir soigneusement nettoyées, procédez à leur traitement contre les insectes, les champignons et les pourritures.

Décoller le vieux plâtre

4-48.jpg

Testez la solidité de l’ensemble et décollez avec un burin plat les couches de vieux plâtre peu adhérentes. Gardez si possible les deux arêtes qui pourront être utilisées par la suite (photo 5).

Appliquer la plâtre

5-43.jpg

Scellez quelques briques au pourtour de la sortie des fumées puis appliquez le plâtre. Sur chaque arête de la hotte, clouez une latte de lambris pour délimiter le remplissage.

Contrôler l'état du garnissage

6-36.jpg

Pour contrôler l’état du garnissage, posez une règle sur les guides latéraux. Appliquez en surépaisseur et éliminez l’excès de plâtre en imprimant à la règle un mouvement de va-et-vient.

Créer un coffrage

7-36.jpg

Finissez la sortie de hotte en créant un petit coffrage qui sera rempli de plâtre. Retirez les lattes-guides. Ce sont les arêtes qui serviront de repère pour replâtrer les faces latérales de la hotte.

Le coffrage est une enceinte provisoire destinée à contenir un matériau de construction (béton, pisé) utile pour maintenir ce matériau en place, en attendant sa prise puis son durcissement. Le coffrage a pour but de réaliser des ouvrages aux formes définies par la surface externe du coffrage.

Rénover les poutres

8-33.jpg

Avec un grattoir ou un rabot, rénovez les poutres en éliminant le bois mort en surface. Réparez les grosses fissures à la pâte à bois, puis imprégnez d’un mélange huile de lin et de térébenthine.

L'huile de lin ou « huile de graines de lin » est une huile de couleur jaune d'or, tirée des graines mûres du lin cultivé, pressées à froid et/ou à chaud ; parfois elle est extraite par un solvant, en vue de l'usage industriel ou artistique, principalement comme siccatif, ou huile auto-siccative.

Les utilisations de l'huile de lin dérivent de sa richesse en acides gras polyinsaturés, en particulier en acides linolénique et linoléique, qui lui doivent leur nom.

La térébenthine est une oléorésine, de couleur jaune ou brunâtre selon l'origine de l'arbre (le plus souvent une espèce de résineux d'Asie, d'Europe et d'Amérique) dont elle est extraite.

Après purification et distillation, la térébenthine se sépare en deux parties : l'une solide et inodore, c'est la colophane ; l'autre liquide et odorante, c'est l'essence de térébenthine.

Protéger et enduire

9-31.jpg

Protégez les poutres en les recouvrant d’un polyane agrafé. Appliquez l’enduit sur le plâtre parfaitement sec. Après l’avoir étalé à la truelle, l’enduit est dressé au platoir et lissé à l’éponge.

Le polyane est une marque de matériau souple, résistant et inflammable utilisé pour faire les sacs poubelle.

Cette marque désigne aussi de façon générique, sur chantier, les films plastiques de quelques centaines de microns d'épaisseur.

Texte et photos : Claudie Petitjean

Extrait de Système D

Conseils pratiques

Préparez uniquement la quantité de plâtre nécessaire à votre application car sa prise est rapide et irréversible. Pour commencer, la moitié d’un sac de plâtre est suffisante. Sinon, choisissez un plâtre retardé.

Avant de replâtrer la bouche de sortie des fumées, assurez-vous que les briques de pourtour et celles du fond de l’âtre sont bien en place. Dans le cas contraire, vous pouvez les refixer au plâtre ou au ciment réfractaire.

Construire votre barbecue

749-plan-barbecue.pdf 749-plan-barbecue.pdf 

Voici une autre idée de plan à partir d'un four à pain, c'est une idée à prendre : cliquez ici

D'autres idées sur le site suivant : cliquez ici

Pour construire un four "tandoor" cliquez ici 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×