Les impôts sur le revenu

La fiscalité aux États-Unis est très complexe. Des impôts sont dus au niveau  fédéral, de l’état et parfois au niveau des communes : par exemple, une personne physique résidente de New York paye l’impôt sur le revenu fédéral, les impôts de l’État de New-York et ceux de la ville de New York City.

La pression fiscale varie très fortement selon les états, certains n’imposant ni les revenus des personnes physiques ni les bénéfices des sociétés (c’est le cas du Texas) alors que d’autres ont une fiscalité plutôt lourde (New York par exemple).

Certains impôts sont exclusivement dus au niveau local : c’est notamment le cas des taxes sur les ventes et l’usage (la T.V.A. n’existant pas en tant que telle aux États-Unis). 

Les impôts sur le revenu :

Avant toute chose, il est nécessaire de déterminer votre statut fiscal. Un résident fiscal est taxé sur ses revenus comme n'importe quel citoyen américain. Vous êtes considéré comme résident fiscal par l’administration américaine si vous vous trouvez dans l’un des cas suivants : vous êtes  titulaire d’une « green card » ; vous avez résidé aux États-Unis durant plus de 183 jours ; vous avez résidé aux États-Unis plus de 30 jours durant la dernière année civile et au moins 183 jours durant cette même année et les deux années précédentes. 

En général, les impôts sur le revenu sont prélevés à la source et une déclaration de revenu annuelle est obligatoire.

Liens utiles :

Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie – la fiscalité aux États-Unis 

http://www.minefi.gouv.fr/performance/pdf/fiscalite_etats_unis.pdf

Income Tax in the United States

http://en.wikipedia.org/wiki/Income_tax_in_the_United_States

Department of the Treasury

http://www.treas.gov/education/fact-sheets/taxes/ustax.shtml

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.