Badlands National Parks

Badlands map sm

Bordé par la rivière White au Sud et par la rivière Cheyenne au Nord, le Parc National des Badlands est situé sur un vaste plateau érodé au nord des Grandes Plaines. Sa superficie dépasse 980 km² et il est voisin du State Park Custer, situé à une cinquantaine de kilomètres à l'Ouest, à vol d'oiseau.
 
Badlands signifie « mauvaises terres » ou Mako Sitcha pour les Sioux. Avec un tel nom, le voyageur est en droit de se demander ce qui l’attend. Déjà, au XIXème siècle, alors qu’il traversait ces paysages sans douceur ni consolation, un pionnier écrivait « pas de bois, pas d’eau, pas de pierre, rien ici pour s’installer ». Pourquoi alors un tel parc ? Pour sa fabuleuse collection de fossiles, surtout éparpillée dans la section septentrionale des Badlands et que l’on découvre le long du bien nommé chemin Fossil Exhibit Trail. Pour qui n’y connait rien en paléontologie, en théories darwiniennes et autres sujets pointus, il faut savoir que pour les spécialistes du monde entier, les trésors fossilisés de Badlands National Park permettent d’étudier l’évolution d’espèces de mammifères, en particulier celles des mammouths, des bisons, des chevaux, des rhinocéros et des moutons. Ils ont ici, à portée de main, un gisement étourdissant.
 
Paysages tourmentés
 

Tout le monde peut acquérir un peu de cette connaissance au Visitor Center de Ben Reifel. Là, expos, documentations et les rangers en personne font découvrir un monde insoupçonné... ou oublié depuis l’école primaire ! C’est également ici, au centre de Ben Reifel que l’on peut avoir une vue panoramique sur les paysages tourmentés des Badlands : buttes, pinacles et flèches de roches rose pâle, jaune et gris clair, et au-delà, de vastes prairies qui filent vers l’horizon et que traversent des troupeaux de bisons et des hardes de cerfs. Bien sûr, dans cette partie du Dakota du Sud, le climat est à la mesure du décor : extrême, avec des étés cuisants et des hivers glaciaux. Alors, si l’on n’a pas le courage de marcher, une belle route sinueuse jalonnée de points d’observation permet de capter toute la quintessence de ces « mauvaises » terres qui sont en vérité très généreuses en sensations.
 
Site internet : www.nps.gov/badl

Badlands national park entering

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.