Les parcs à Orlando, lesquels visiter ?

Notre grille de sélection pour faire votre choix.

Les bons conseils pour profiter des parcs à thème ou parcs d’attractions en famille, entre amis, pour des frissons, des souvenirs et des mondes imaginaires. Mickey ou Harry Potter, animaux ou super-héros, au sec ou mouillé ?

Les parcs à thème Walt Disney World

Walt Disney World Resort à Orlando, c’est 4 parcs à thème et 2 parcs aquatiques. Concernant les 4 premiers, ils sont : Disney’s Magic Kingdom, Disney’s Hollywood Studios, Disney’s Animal Kingdom et Epcot. Les 2 parcs aquatiques sont Disney’s Typhoon Lagoon et Disney’s Blizzard Beach.

Magic Kingdom Park

C’est le premier des quatre parcs d’attractions Walt Disney d’Orlando. Magic Kingdom Park, c’est le monde de Disney par excellence, et s’y retrouvent les sept nains, Tic et Tac, Buzz L’Éclair ou Blanche-Neige, autour du château de Cendrillon, qui y fait également une apparition entre deux coups de serpillière  Tout est soigné et étudié pour faire le bonheur des petits enfants, qui s’émerveillent à chaque attraction. Il est mieux (voire vital) d’éviter les périodes de vacances scolaires américaines. Un adolescent traînera peut être les pieds mais sera au final rattrapé par le monde enchanteur de Disney. Penser à porter de bonnes chaussures et prévoir une bonne préparation physique (et mentale) car le parc est immense et exténuant.

Epcot

C’est le deuxième parc créé par Walt Disney, dans les dernières années de sa vie. Epcot correspond en français à « Prototype Expérimental d’une Communauté du Futur ». Ce parc était donc « futuriste » lors de sa création en 1982, mais en devient légèrement obsolète 30 ans plus tard. Il est divisé en 2 : Future World avec des attractions basées sur les avancées « modernes », et World Showcase, où différentes nations sont représentées au travers de répliques de villes et villages. Ce n’est pas nécessairement le parc où emmener ses jeunes enfants car il faut beaucoup marcher et il y a peu d’attractions de leur âge. On peut s’y arrêter pour une demi-journée, de préférence à l’heure du déjeuner car les restaurants y pullulent, et à condition de ne pas avoir son portefeuille aussi affamé que son estomac.

Disney’s Animal Kingdom Park

Disney’s Animal Kingdom Park est le plus grand des 4 parcs d’attractions Disney. Il est davantage dédié à la nature et à sa conservation. Plus de 1700 animaux y cohabitent en paix, dans un décor parfois un peu carton-pâte. Enfants, ados et adultes y passent généralement une bonne journée, sans pour autant être mémorable. Eviter de préférence de visiter ce parc par jour de grande chaleur, et préférer y arriver de bon matin pour éviter de (trop) se mêler à la foule. Pour ceux qui ont visité un zoo monumental type San Diego et en gardent un souvenir impérissable, il est inutile de faire le déplacement au Disney’s Animal Kingdom Park.

Disney’s Hollywood Studios ou MGM Studios

Ado, adultes, et surtout « adulescents« , ce parc est incontournable. Frissons garantis en grimpant dans la plupart des attractions, ego conforté en se prenant pour une star de cinéma, imagination rassasiée en passant derrière les coulisses. Une journée reste très juste pour parcourir ce parc, que l’on quitte d’ailleurs à reculons. Les petits enfants n’y ont pas nécessairement leur place, mais quelques activités de leur âge leur sont toutefois réservées.

Les parcs aquatiques Walt Disney World

Comment choisir où poser sa serviette parmi les parcs aquatiques Disney ? De préférence à celui des parcs le plus proche du reste de vos activités. Ces 2 parcs sont placés au sud de Magic Kingdom Park. Disney’s Blizzard se situe à l’ouest, entre Disney’s Animal Kingdom et Disney’s Hollywood Studios. Disney’s Typhoon Lagoon se trouve davantage à l’Est, vers Epcot et Downtown Disney Area.

Disney’s Typhoon Lagoon

Ce parc aquatique réjouira toute la famille. La piscine à vagues est l’une des attractions phares ; attention toutefois car elle se transforme rapidement de piscine à baignoire géante tant elle en devient bondée. Ce parc est finalement l’idéal pour se ressourcer lors d’une journée chaude, entre deux visites de parcs d’attractions voisins. Pour ceux qui ne sont pas équipés ou qui ne souhaitent pas se charger, on peut louer des serviettes et des casiers, et des gilets de sauvetage sont à la disposition des plus petits. Pour ne pas perdre de temps – et d’argent – emportez votre pique nique, il a 2 aires à cet effet.

Disney’s Blizzard Beach

Les 2 parcs aquatiques sont plutôt similaires : ce sont des toboggans, des cris et des kilos de crème solaire. La particularité de ce parc réside dans son ambiance station de ski à tendance pôle arctique. On grimpe dans une cabine téléphérique pour accéder à une attraction, on glisse dans un toboggan-slalom, ou on sautille d’un bout d’iceberg à l’autre. Nous préférons (à la rédaction du French District) le Disney’s Typhoon Lagoon, cependant Blizzard Beach est également plaisant.

Les parcs Universal Orlando

Universal Studios Orlando

Premier concurrent de Disney World, Universal Studios a été crée avec l’aide de Steven Spielberg ; c’est dire si c’est LE parc à visiter en la matière. Il est divisé en plusieurs sections qui reproduisent des décors de films d’Universal ou même de ses rivaux (Columbia Pictures, 20th Century Fox ou DreamWorks). On peut le visiter en un jour mais au pas de course. Le parc est idéalement pour les jeunes adultes, ou vieux ados, et les jeunes enfants ne s’y amusent pas autant que leurs aînés.

Universal Island of Adventures

C’est le second parc à thème d’Universal Studios à Orlando. Ce parc d’attractions est composé de 6 différentes îles, toutes plus ou moins aventureuses. Les fans de la baguette (de sorcier) et les autres y trouvent bien entendu la célèbre attraction Harry Potter depuis 2010. Enfants (pas trop petits), ados, adultes et tous les autres passent à coup sûr des moments magiques dans ce parc, qui est absolument fantastique.
Universal Island of Aventures

Le parc pour tous petits

LEGOLAND

LEGOLAND est un parc interactif réservé aux enfants entre 2 et 12 ans, et 12 ans d’âge mental ne compte pas car l’individu adulte n’y trouvera aucun plaisir. On y passe facilement la journée, c’est à dire de 10h à 17h puisqu’apparemment ils sont aux 35 heures chez Lego. Le parc fera la joie des petits enfants, et le chemin de croix des parents qui attendent en ligne que leur chère progéniture donne libre cours à son génie artistique en assemblant des cubes en plastique coloré. Le parc est divisé en deux, une partie construction, loisirs et attractions spéciale LEGO et Duplo, et une autre dédiée au parc aquatique. Attention, le parc se situe à Winter Haven à 45 minutes d’Orlando. Il est conseillé d’y aller pendant la semaine car il y a moins de monde.

Le monde de la mer

SeaWorld

L’incontournable parc à thème d’Orlando. Pour l’approcher sereinement, compter une bonne journée, dont même les durs à cuire ressortiront lessivés. Les enfants, ados et adultes y passent une journée inoubliable – 2 jours dans l’idéal – à condition de se munir d’un plan et de l’étudier stratégiquement à l’avance. Il vaut mieux prévoir sa journée en fonction des horaires des attractions que l’on souhaite faire. A noter toutefois que, depuis 2010, les dresseurs ne vont plus dans l’eau avec les orques, pour des raisons de sécurité.
SeaWorld Orlando: Incontournable

Aquatica

Aquatica, le parc aquatique de SeaWorld, fait un peu figure de fille ingrate. On reste facilement qu’une demie journée, et à choisir, on opte plus pour l’un des deux parcs aquatiques de Disney. La rivière est agréable avec un courant assez fort, et la piscine à vagues réjouit les intrépides. Les petits enfants n’y ont guère leur place, sauf dans quelques petits espaces qui leur sont dédiés. C’est un parc qui s’adresse plus aux ado, voire aux adultes.
Aquatica – parc aquatique de SeaWorld à Orlando

Le monde du Père

The Holy Land Experience

Ce parc diffère légèrement de l’Esprit des autres, et pourtant c’est bien vers Lui qu’il est tourné : Holy Land souhaite « illuminer le véritable sens de votre vie ». C’est un parc à intérêt pédagogique sur le thème de l’Ancien et du Nouveau Testament, mais dont les spectacles sont parfois très catéchumènes.
Le Holy Land Experience, le parc sacré d’Orlando

Bon à savoir

La plupart des parcs offrent des « PASS » valables dans différents parcs, qui sont souvent très avantageux. Prévoir alors plusieurs jours pour tout visiter.

Autrement, les résidents floridiens, ou ceux considérés comme tels, bénéficient aussi de réductions assez conséquentes. Pour devenir résident de l’Etat ensoleillé, rien de plus simple : il suffit notamment d’obtenir son permis de conduire.
Conduire en Floride

Et pour vous aider dans vos visites, téléchargez ce petit tableau récapitulatif

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×