Le Sud (2)

Barbecues, à l'air et à l'heure d'été

Aux Etats-Unis, barbecue est peut-être le terme culinaire qui donne lieu au plus grand nombre de débats. On associe le barbecue au Sud, mais griller en plein air est le passe-temps estival de tous les Américains, du nord au sud et de l'est à l'ouest. Sur le fait que "faire un barbecue" est synonyme de "griller en plein air", tout le monde est d'accord, quoique... En effet, le smoke pit barbecue ("barbecue fumé") implique une cuisson au charbon sur foyer de pierre creusé dans la terre... La viande la mieux adaptée au barbecue est le sujet de longues discussions : porc dans la Caroline du Sud, bœuf dans le Texas, steak à hamburger, poulet ou poisson ailleurs. Quant aux sauces, il y en a autant que de régions ! En Caroline du Sud, le barbecue sous‑entend longue cuisson dans une sauce à base de vinaigre; au Texas, la viande est enrobée d'une sauce épicée, d'une marinade ou d'un dry rub – une préparation d'herbes et d'épices que l'on frotte sur la viande – puis très cuite, tout en restant moelleuse et tendre à l'intérieur.

Le nombre de sauce, de marinades et de préparation pour barbecue est infini. Et, comme le dit un chef texan qui connaît bien le sujet : "Le barbecue n'est pas une cuisine, c'est un état d'esprit !".

Rendez-vous sur la partie "Barbecue" de ce site pour découvrir des recettes du monde entier...

Le sucre : de canne et du sud

1-198.jpg 

La canne à sucre est originaire d'Asie. Elle fut introduite en Amérique au XVIème siècle par les conquistadors espagnols, qui installèrent des plantations en Floride. Sa culture nécessitant beaucoups de main-d'œuvre, elle marqua le début du recours à l'esclavage et celui de la traite des Noirs sur le continent américain.

En Louisiane, de vrais Cajuns tiennent encore des exploitations familiales : ils descendent des familles ayant émigré d'Alsace-Lorraine au Canada, puis, de là, à la Nouvelle-Orléans en 1721, endroit qu'ils ont de nouveau quitté pour s'installer en 1728 dans l'ouest de la Louisiane.

Cela fait plus de deux cents ans que le sucre de canne est produit en Louisiane, apportant chaque année 2 milliards de dollars à l'économie de l'Etat. C'est un Français, Jean-Etienne de Boré, né aux Etats-Unis mais élevé en France, qui en 1795 réussit la première récolte de sucre en Louisiane et inventa le procédé de cristallisation du sucre.

Comme pour le cochon, dans la canne à sucre tout est bon. La bagasse, matière fibreuse qui reste lorsque toute l'eau a été extraite, est utilisée comme combustible et, dernière innovation, est transformée en aggloméré pour la fabrication de panneaux; la vapeur d'eau qui en résulte sert à produire de l'électricité; enfin, la mélasse, résidu de la cristallisation de la canne à sucre, est utilisée dans la cuisine et surtout pour les gâteaux, auxquels elle confère un goût particulier. Elle est aussi utilisée comme engrais. La Floride, qui produit plus de 55 % de la canne à sucre américaine, devant la Louisiane, Hawaii et le Texas venant en troisième et quatrième positions aux Etats-Unis.

2-190.jpg

La mélasse est utilisée dans la cuisine américaine, surtout dans les gâteaux. Bien que la mécanisation ait permis d'augmenter considérablement le rendement de la canne à sucre, les Etats-Unis ne fabriquent pas suffisamment de sucre pour couvrir leurs besoins. La canne à sucre au vif, dans la première étape d'un procédé complexe de la production de sucre. La famille Judice, venue d'Alsace au XVIIème siècle dans un bateau qu'elle a fabriqué elle-même, vit encore en Louisiane. Des cousins, des oncles et des frères tiennent encore la Ferme Judice.

3-165.jpg

La canne à sucre, qui évoque les plantations d'autrefois, a fait la richesse du Sud.

4-148.jpg

Cette façon de cuire le poisson est une spécialité créole, inventée au Commander's Palace, à la Nouvelle-Orléans par Paul Prudhomme, le chef le plus bouillonnant et le plus médiatique des Etats-Unis. Cette recette pimentée à fait connaître le maigre poisson qui jusqu'alors n'était apprécié que très localement, et elle a fortement stimulé sa commercialisation. Dans le Maryland, des "maisons de crabe" vendent le long des routes ces croquettes et autres préparations au crabe, ce crustacé se prêtant à de nombreuses variations : farci, à la crème, au gratin, en "pain", en hamburger, en tourte, en omelette, en soupe, en salade, dans des œufs durs, dans les avocats, etc...

 

Rougets noircis (blackened redfish)

Pour 6 personnes – 10 minutes de préparation – 5 minutes par morceau de cuisson

  • 6 filets de rouget (ou de maigre ou de rascasse d'Atlantique) de 1 cm d'épaisseur
  • 275 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de paprika
  • 1 cuillère à soupe rase de sel
  • 1 ½ cuillère à café d'oignon haché très fin
  • 1 ½ cuillère à café d'ail haché très fin
  • 1 cuillère à café de poivre de Cayenne
  • 1 cuillère à café rase de poivre blanc moulu
  • 1 cuillère à café rase de poivre noir moulu
  • 1 cuillère à café de thym séché
  • 1 cuillère à café d'origan séché
  1. Mélangez sel, épices et aromates dans un bol.
  2. Faites fondre le beurre dans une poêle posée sur feu doux, puis gardez-le au chaud pendant toute la préparaton de la recette afin qu'il demeure liquide.
  3. Portez une poêle en fonte épaisse sur feu vif jusqu'à ce qu'elle soit très chaude.
  4. Plongez un premier filet de poisson dans le beurre fondu et saupoudrez-le d'assaisonnement sur chaque côté.
  5. Déposez-le dans la poêle brûlante, arrosez-le d'une cuillerée à café de beurre (faites attention car le beurre peut s'enflammer) et laissez cuire pendant environ 2 minutes, jusqu'à ce qu'une croûte se forme.
  6. Retournez le poisson, arrosez-le d'une autre cuillerée à café de beurre et faites cuire pendant 2 minutes de plus.
  7. Serviez immédiatement, avec du beurre fondu, puis faites cuire les autres filets de poisson de la même manière et servez-les au fur et à mesure.
  8. Ce plat ne se prépare pas à l'avance, et il est préférable de le cuisiner à l'extérieur ou dans un endroit pourvu d'une bonne ventilation.

Croquettes de crabe Maryland (Maryland crab cakes)

Pour 3 ou 4 personnes – 15 minutes de préparation – 8 minutes de cuisson

  • 400 g de chair de crabe
  • 2 ou 3 cuillères à soupe de mayonaise
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café de Worcetershire sauce
  • 1 cuillère à soupe de moutarde en poudre
  • 1 cuillère à soupe de persil haché
  • 3 cuillères à soupe de chapelure
  • ½ citron
  • Huile de friture
  • Sel, poivre
  1. Pressez bien le crabe pour enlever le plus de liquide possible.
  2. Mélangez tous les autres ingrédients, à l'exception de la chapelure, et ajoutez enfin le crabe émietté.
  3. Rectifiez l'assaisonnement, formez 6 ou 8 croquettes et roulez-les dans la chapelure pour les paner.
  4. Faites-les frire à l'huile dans une poêle, pendant 4 minutes sur chaque face.

Variante :

  • 400 g de chair de crabe
  • 4 cuillères à soupe de poivron vert haché
  • 1 cuillère à soupe de câpres hachées
  • 3 œufs
  • 6 cl de sherry (ou de porto)
  • 1 goutte de Tabasco
  • 2 cuillères à soupe de moutarde en poudre
  • 1 citron pressé
  • 3 cuillères à soupe de chapelure
  • Huile de friture
  • Sel, poivre
  1. Procédez exactement comme pour la recette des croquettes de crabe Maryland.
  2. Attention, cette variante est plus relevée.

5-129.jpg

Le jambalaya est un plat populaire dans tous les Etats-Unis, mais surtout à la Nouvelle‑Orléans. L'origine du terme reste mystérieuse : il provient peut-être du mot français "jambon", la saucisse de porc étant l'un de ses ingrédients principaux.

 

Si ça court, tirez !

Si vous cherchez "le" met rare ou insolite, vous le trouverez à coup sûr dans le Sud. A la Nouvelle-Orléans, par exemple, Langenstein's, un supermarché à la fois familiale et moderne, vous fournira des cooters frais ou congelés : cette tortue, Chelydra serpentina, peut être chassée, bien que maintenant elle soit disponible en produit d'élevage. L'alligator aussi est consommé et vendu dans les épiceries... et il n'est pas cher : 10 $ US la livre. Les Français ne sont pas les seuls à apprécier les cuisses de grenouille : ces batraciens se pêchent et se mangent aussi dans le Sud, de même que le poisson-chat. Comme en France, tout est utilisé dans le cochon; chaque morceau fait l'objet d'un plat, tel l'estomac de cochon, un des mets favoris des habitants du Sud. Le lapin, en revanche, est rarement élevé aux Etats-Unis, mais il est chassé et ensuite consommé dans le Sud et dans les aures régions où la chasse est courante.

Quant aux animaux sauvages – écureuil, raton laveur, ours gris (grizzly bear) et, surtout, opossum – on en trouve aussi bien dans des restaurants-épiceries du fin fond de la campagne que dans les villes. On cuisine les jeunes écureuils comme du poulet. Pour les vieux, dont la viande est plus coriace, on préfère des recettes qui permettent d'"attendrir" la chair. Une recette classique du Sud est le ragoût Brunswick, préparé avec de l'écureuil, du lard fumé, des oignons, des tomates, du maïs en grains et des légumes typiques de cette région, comme le haricot de Lima (lima bean).

6-110.jpg

Jambalaya

Pour 6 personnes – 30 minutes de préparation – 1 heure de cuisson

  • 500 g de crevettes bouquets
  • 500 g de blancs de poulet
  • 250 g de saucisse fumée
  • 400 g de riz
  • 450 g de tomates pelées avec leur jus
  • 1 oignon, épluché et haché
  • 2 branches de céleri hachées
  • 3 gousses d'ail épluchées et hachées fin
  • 1 poivron vert épépiné et haché
  • 4 ciboules hachées
  • 2 cuillères à soupe de Worcestershire sauce
  • 1 cuillère à café de thym
  • 2 cuillères à soupe de persil frais haché
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 pincée de poivre de Cayenne
  • 1 cuillère à soupe rase de sel
  1. Faites cuire les crevettes crues pendant 2 minutes dans de l'eau salée, puis laissez-les refroidir et décortiquez-les.
  2. Réservez d'un côté les crevettes, et de l'autre les têtes ainsi que les carapaces.
  3. Dans un faitout, mettez les blancs de poulet, les parures de crevetets, 1 litre d'eau, l'oignon, le céleri, l'ail et la moitié du sel.
  4. Portez à ébullition, puis baissez le feu, couvrez à moitié et laissez cuire pendant 20 à 25 minutes, jusqu'à ce que le poulet soit cuit.
  5. Sortez la volaille à l'aide d'une écumoire et filtrez le liquide de cuisson avec une passoire; il doit vous en rester 1 litre (ajoutez de l'eau pour atteindre ce volume si nécessaire).
  6. Hachez grossièrement le poulet et mettez de côté.
  7. Faites chauffer l'huile dans une cocotte en fonte, ajoutez la saucisse fumée coupée en rondelles de 1 cm d'épaisseur et faites dorer celles-ci de toute part pendant 5 minutes.
  8. Ajoutez alors le poivron et la ciboule, puis le liquide de cuisson filtré, le reste du sel, les tomates et leur jus, la Worcestershire sauce, le thym et le poivre de Cayenne.
  9. Laissez mijoter le tout, en écransant les tomates.
  10. Ajoutez le riz, porter à ébullition, baissez le feu et couvrez. Laissez cuire pendant 25 minutes, le temps que le riz absorbe tout le liquide.
  11. Juste avant de servir, remettez les crevettes et le poulet dans la cocotte pour qu'ils réchauffent.
  12. Transférez le tout dans un plat préalablement chauffé, saupoudrez de persil et servez aussitôt.

7-98.jpg

La poudre de Filé (ou sassafras) est un assaisonnement fait à partir de feuilles. Les Amérindiens du Sud des États-Unis - les Choctaws - remarquèrent cet arbre gigantesque qui poussait comme un dieu sur les terres de la Louisiane. Ses feuilles sont caractéristiques car elles se présentent sous trois formes sur le même arbre. Ses tiges rouges portent des fleurs de ton verdâtre et des fruits d'un bleu foncé. Les feuilles réduites en poudre parfument la cuisine créole et cajun - soupe, gumbo, plats servis en sauce, en ragoût car la poudre de sassafras sert de liant et épaissit tout - cf. la poudre de Filé.

Les Amérindiens utilisent encore l'écorce de sassafras en infusion comme thé fortifiant. Toujours vendu séché, le sassafras se présente en poudre comme épice et en lame pour le thé.

Cette poudre est faite à partir de feuilles de sassafras séchées et moulues. Elle est utilisée comme condiment et sert aussi à épaissir le gumbo. Elle possède une saveur aromatique piquante. Attention - la poudre de Filé ne doit jamais être utilisée lorsqu'on cuit le gumbo. Elle est ajoutée individuellement dans chaque plat. Si on cuit ou réchauffe un plat dans lequel on a ajouté la poudre de Filé, le liquide deviendra visqueux.

Gombo aux crevettes (shrimp gumbo)

Pour 4 personnes – 45 minutes de préparation – 4 heures de cuisson

  • 1 kg de gombos coupés en morceaux
  • 1 kg de crevettes non décortiquées
  • 250 g de chair de crabe
  • 6 cuillères à soupe de lard fondu
  • 100 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 4 tomates épluchées et hachées
  • 2 oignons épluchés et hachés fin
  • 2 poivrons verts épépinés et hachés fin
  • 2 piments rouges hachés fin
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 rondelles de citron
  • 2 rondelles d'oignon
  • 1 cuillère à soupe de poudre de Filé (facultatif)
  • 2 cuillères à soupe de persil haché
  • Thym
  • Poivre de Cayenne
  • Sel, poivre noir
  1. Préparez un roux avec la farine et le beurre; faites fondre ce dernier dans une poêle protée sur feu doux, puis ajoutez la farine peu à peu tout en remuant avec une spatule en bois.
  2. Laissez cuire pendant 20 à 30 minutes, sur feu doux et en tournant constamment, jusqu'à ce que le roux soit brun.
  3. Il ne doit surtout pas brûler durant sa cuisson.
  4. Versez 3 lites d'eau dans une cocotte en fonte, ajoutez les feuilles de laurier, les rondelles de citron et d'oignon, du sel, du poivre, le persil haché et du poivre de Cayenne, portez à ébullition et laissez frémir pendant 10 minutes.
  5. Lavez les crevetets, plongez-les pendant 2 minutes dans le liquide, puis sortez-les à l'aide d'une écumoire et décortiquez-les.
  6. Remettez les têtes et les carapaces dans la cocotte et prolongez la cuisson à petits bouillons.
  7. Gardez en attante les crevettes avec la chair de crabe.
  8. Faites sauter à la poêle le gombo dans la moitié du lard fondu; sa couleur doit foncer, et il deviendra de moins en moins collant.
  9. Dès qu'il est cuit, jetez-le dans un faitout avec les tomates.
  10. Nettoyez la poêle, mettez-y le reste de lard fondu et faites sauter les autres légumes.
  11. Quand ils sont tendres, transférez-les dans le faitout.
  12. Faites chauffer 4 cuillères à soupe de roux dans une petite casserole (gardez le reste au réfrigérateur pour un autre plat).
  13. Mettez le fumet de crevettes hors du feu et filtrez-le à l'aide d'une passoire, puis versez-en 50 cl dans la casserole, mélangez bien avec le roux et transvasez dans le faitout.
  14. Amenez à ébullition et laissez mijoter pendant 2 heures, en ajoutant du fumer si nécessaire pour que le gombo soit assez liquide.
  15. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement et ajoutez thym et persil selon votre goût, puis prolongez la cuisson de 1 heure.
  16. Lorsque le gombo a mijoté 3 heures en tout, metez les crevettes et le crabe dans le faitout et laissez cuire durant 10 minutes de plus.
  17. Servez dans des assiettes creuses avec la poudre de Filé (individuellement dans chaque assiette), accompagné de riz.

8-93.jpg

Le gombo (okra, en anglais) est un légume qui s'achète dans les épiceries vietnamiennes et afraicaines. C'est aussi bien le nom du légume que celui du plat, ragoût ou soupe, qui associe les cuisines régionales indienne, française, espagnole et africaine. 

9-81.jpg

Trois sœurs derrière le comptoir du restaurant Mother's à la Nouvelle-Orléans, haut-lieu de la cuisine soul. Certaines greens ne se trouvent pas en France, à moins que vous n'ayez ramené des graines des Etats-Unis et les ayez fait pousser dans votre jardin. Ces élgumes n'ont pas de nom français, mais appartiennent au même genre botanique que les choux (Brassica).

logo-9.jpg

Cliquez sur l'image ci-dessus pour passer commande...!!!

Hoppin'John

Pour 4 à 6 personnes – 10 minutes de préparation – 1 nuit de repos – 1 heure 30 de cuisson.

  • 250 g de haricots noirs
  • 400 g de riz
  • 250 g de poitrine fumée hachée
  • 1 oignon épluché et haché fin
  • 1 branche de céleri hachée fin
  • 1 poivron vert épépiné et haché fin
  • 1 gousse d'ail épluchée et hachée fin
  • ½ cuillère à café de Tabasco
  • Sel, poivre
  1. Faites tremper les haricots dans de l'eau pendant toute une nuit.
  2. Le lendemain, rincez-les et égouttez-les, puis mettez-les dans un faitout et recouvrez-les d'eau (comptez environ 1,5 litre).
  3. Amenez à ébullition, baissez le feu, couvrez et laissez mijoter pendant 40 à 45 minutes, jusqu'à ce que les légumes soient tendres.
  4. Faites revenir la poitrine dans une poêle jusqu'à ce qu'elle soit croustillante, puis réservez-la sur du papier absorbant.
  5. Jetez la graisse obtenue dans la poêle à l'exception de 2 cuillerées à soupe, ajoutez l'oignon, le céleri et le poivron, et faites cuire durant 7 minutes.
  6. Ajoutez alors l'ail et laissez cuire pendant 1 minute de plus, puis versez le riz et mélangez pendant 5 minutes, jusqu'à ce que tous les grains soient translucides.
  7. Transférez le contenu de la poêle dans le faitout avec les haricots, couvrez, baissez le feu et laissez cuire pendant 20 à 30 minutes jusqu'à ce que le riz soit sec et léger.
  8. Assaisonnez de sel, de poivre et de Tabasco, émiettez la poitrine fumée sur le dessus et servez.

Verdures cuites (greens)

Pour 4 à 6 personnes – 20 minutes de préparation – 1 heure 20 de cuisson

  • De 2 à 3 kg de salades diverses (collard greens, kale, feuilles de navet, feuilles de moutarde, etc...)
  • 75 cl de bouillon de poule (ou d'eau)
  • 1 os de jambon garni
  • ½ piment rouge (ou ½ cuillère à café de piment en poudre)
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin
  • 1 pincée de sucre
  • Sel, poivre
  1. Lavez soigneusement toutes les feuilles en supprimant les tiges dures, et coupez-les en morceaux.
  2. Versez le bouillon ans un faitout et portez-les à ébullition, puis ajoutez la verdure et l'os de jambon.
  3. Baissez le feu et laissez mijoter pendant 15 minutes en remuant souvent, jusqu'à ce que la verdure flétrisse.
  4. Ajoutez alors le piment et le vinaigre, et poursuivez la cuisson pendant 1 heure pour que les légumes soient très tendres et le bouillon goûteux.
  5. Assaisonnez de sucre, de sel et de poivre juste avant de servir.

10-83.jpg

 

Une nourriture pour l'âme

La soul food, nourriture qui alimentait l'âme et le corps des Noirs lorsqu'ils étaient encore escalves, met en œuvre les produits les plus ancrés dans le terroir et les plus basiques. Avec très peu par semaine – 1 peck (c'est-à-dire à peu près 8 litres) de maïs, 3 livres de lard, de la mélasse, du lait fermenté et quelques fruits et légumes de saison – les esclaves noirs faisaient des merveilles tout en se nourrisant bien et sainement.

Tout était utilisé dans ces deux produits de base qu'étaient alors le maïs et le porc. Chaque morceau de cet animal (pieds, oreilles, travers, langue, foie, queue, museau, panse – avec les chittertlings – et cervelle) bénéficiait d'une préparation spécifique. A côté des multiples recettes accomodant le porc intervenaient les mille et une préparation du maïs : en gruau, en pain, en gâteau, etc... Mais sans la verdure (les greens), il n'y aurait pas non plus de soul food. Pour faire cuire les feuilles de radis, de navet, de betterave et de moutarde, qui ont un goût légèrement amer, on les met avec un petit peu de jambon, un os ou un morceau de lard dans un faitout, on ajoute quelques piments et un peu d'eau bouillante salée, puis on laisse mijoter. Quand la verdure est cuite, on garde scrupuleusement l'eau de cuisson, appelée pot likker ("liqueur du pot"), que l'on sert comme soupe ou que l'on verse sur les greens. Chez ses adeptes, la soul food produit un état quasi religieux !

Tabasco : piquant et inimitable

Après le ketchup, le Tabasco doit être la sauce en bouteille la plus répandue dans le monde. De la Louisiane – où il est fabriqué – à Kongkong et dans une centaine de pays de par le monde, la petite bouteille de McIlhenny's Tabasco Sauce a trouvé sa place dans les cuisines des maisons et des restaurants, ainsi que dans les bars. Pour répondre à cette immense demande, la société produit 300.000 bouteilles par jour.

Le propre de cette sauce piquante (car il y a d'autres hot sauces sur le marché) est d'être fabriquée à partir de la variété de piments dits tabasco. En espagnol, ce mot signifie "sol humide", le piment tabasco poussant particulièrement bien dans ce type de sols. Il est principalement cultivé à Avery Island, enclave qui – bien qu'appelée "île" – est une petite colline située dans les terres humides (wetlands) deltaïques de la Louisiane.

A Avery, on peut suivre la vie du piment tabasco du moment où on sème les graines à celui de la mise en bouteilles. La façon de cultiver le tabasco et de le transformer en sauce n'a pas beaucoup changé en cent trente-sept ans, à la différence de l'usine et des bureaux, tout à fait modernes, et même bi-tech, sans parler des techniques de marketing. La sauce Tabasco appartient toujours à une famille, les McIlhenny, dont l'arière-grand-père, Edmund, a inventé la recette, toujours secrète aujourd'hui et inimitable. Le Tabasco reste composé des trois mêmes ingrédients – piments tabasco, sel, vinaigre – et il continue à être l'un des produits alimentaires qui constituent la quintessence de l'Amérique.

11-75.jpg

Le contraste entre le vert riche des feuilles et le rouge vermillon des piments caractérise bien Avery Island, qui attire beaucoup de visiteurs. La bouteille de Tabasco, qui a peu changé à travers les années, est facilement identifiable. Cette illustration représente l'une des premières bouteilles. A Avery Island, une boutique Tabasco sert de petit musée et raconte l'histoire de ce produit unique. McIlhenny, le nom de l'inventeur de la sauce, figure sur le flacon. 

12-66.jpg

Le piment tabasco est récolté seulement lorsque sa couleur rouge est parfaite : avec un petit bâton de couleur rouge comme témoin, on peut identifier les piments prêts à être cueillis.

13-60.jpg

14-58.jpg

La tarte aux noix de pécan est une spécialité du Sud qui a conquis tous les Etats-Unis. Elle fiture parmi les desserts essentiels lors de Thanksgiving.

 

Tarte aux noix de pécan (pecan pie)

Pour 10 personnes – 15 minutes de préparation – 20 minutes de cuisson.

  • 150 g de noix de pécan
  • 1 fond de tarte précuit de 25 cm de diamètre (nous avons déjà vu cette préparation)
  • 4 jaunes d'œufs
  • 75 g de beurre
  • 100 g de miel
  • 100 g de sucre vergeoise (ou de cassonade)
  • 1 cuillère à café de vanille liquide
  1. Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).
  2. Travaillez vigoureusement le beurre, le sucre, le miel et la vanille.
  3. Incorporez les jaunes d'œufs un à un, en battant bien.
  4. Versez cette préparation dans le fond de tarte, préalablement cuit mais à peine doré.
  5. Couvrez avec les noix de pécan entières, enfournez et laissez cuire pendant 20 minutes.
  6. Pour la vraie tarte aux noix de pécan, on utilise de la mélasse (vendue dans les boutiques de produits diététiques).
  7. Avec le miel, cette recette constitue une délicieuse variante.

Tarte au citron vert (key lime pie)

Pour 1 tarte de 25 cm de diamètre – 25 minutes de préparation – 13 minutes de cuisson

Pour la pâte à miettes :

  • 150 g de biscuits secs, thé brun ou speculoos par exemples
  • 100 g de beurre fondu
  • 3 cuillères à soupe de sucre

Pour la garniture :

  • 3 jaunes d'œufs
  • 200 g de sucre
  • 40 g de farine
  • 50 g de Maïzena
  • 2 pincées de sel
  • 1 cuillère à soupe de beurre fondu
  • 4 cuillères à soupe de jus de citron vert (environ 4 citrons)
  • 2 cuillères à soupe rases de zestes de citron vert
  • Chantilly (ou crème fraîche)
  1. Préchauffez le four à 180° C (thermostat 6).
  2. Commencez par préparer la pâte.
  3. Ecrasez les biscuits jusqu'à ce qu'ils soient réduits en chapelure, puis ajoutez le sucre et le beurre, et mélangez intimement.
  4. Etalez la pâte obtenue dans le moule à tarte, enfournez et laissez cuire pendant 8 à 10 minutes.
  5. Préparez ensuite la garniture.
  6. Mélangez dans une casserole le sucre, la farine, la Maïzena et le sel.
  7. Ajouez 40 cl d'eau en tournant et portez à ébullition sur feu moyen, en remuant constamment.
  8. Prolongez la cuisson pendant environ 1 minute, jusqu'à ce que le mélange commence à épaissir.
  9. Versez lentement la préparation sur les jaunes d'œufs battus, toujours en remuant, et reversez le tout dans la casserole.
  10. Portez à ébullition et laissez cuire pendant 1 minute, puis enlevez du feu et ajoutez le beurre, le jus de citron et le zeste.
  11. Transférez immédiatement cette crème au citron vert dans le fond de pâte et laissez refroidir avant de servir, frais, avec de la chantilly.

Le citron vert, key lime, est petit, vert (quelquefois jaune) et amer, et il pousse en Floride. La tarte au citron vert est originaire de Key West, en Floride. La recette classique utilise du lait condensé sucré en boîte, des jaunes d'œufs et du citron vert. C'est tout !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×