New York (3)

Luncheonettes : manger bien et sans façon

Le lunch, ou déjeuner, n'est pas le seul repas servi dans les huncheonnettes. Traditionnellement, le petit déjeuner fait aussi parti du menu de ces cafés-restaurants si typiques des villes américaines, et surtout des grandes métroples comme New York.

La luncheonette, lieu un peu rétro, était très populaire dans les années 1950; elle suscite un sentiment de confort et de facilité, offrant la possibilité de manger bien et sans façon. L'ambiance est familière, rappelant son chez-soi, et on y mange souvent rapidement – ou aussi rapidement qu'on le souhaite – sans pour antant que la nourriture soit du fast-food monotone et sans caractère.

L'architecture des luncheonettes est bien connue de ceux qui connaissent la culture populaire américaine, un long comptoir en formica fait face à un gril où l'on peut voir préparer sa commande, et des tabourets fixés au sol pivotent; il y a souvent aussi quelques tables. Les luncheonettes sont d'habitude construites dans un endroit étroit, et donc tout en longueur.

Les horaires d'ouverture correspondent aux besoins des gens qui travaillent : ouvertes dès 6 heures 30, elles continuent de servir des petits déjeuners jusque vers midi; le gril est alors nettoyé, et les pancakes font place aux hamburgers et aux sandwichs. Vers 15 heures, une fois son devoir accompli – offrir un repas honnête pour un prix raisonnable à des estomacs pas trop délicats – la lucheonnette ferme pour le reste de la journée. On ne dîne normalement pas dans une luncheonette.

1-194.jpg

2-185.jpg

Le comptoire d'une lucheonette est tout à fait sans prétention, et se prête à un service rapide et efficace. Les verres sont costauds et empilables. L'alcool est absent dans les luncheonettes, mais le thé glacé y est servi à volonté dans de grands pichets. Le sandwich est de rigueur sur le menu, ici fait de pain au cumin et de pastrami, bœuf en saumure délicieux et typique de la cuisine juive ashkénaze.

3-161.jpg

Les luncheonettes ne doivent pas être confondues avec les diners, que l'on trouve plutôt le long des routes et dans les endroits moins urbains.

4-144.jpg

6-106.jpg

Cliquez sur l'image ci-dessus

logo-19.pngVous désirez retrouver cette ambianche chez vous avec du mobilier de bar et de restaurant américain à thématique Fifties, Happy Days et Vintage Américain...cliquez sur l'image ci-dessus.

 

Gâteau de fromage (cheesecake)

Pour 6 personnes – 10 minutes de préparation – 40 minutes de cuisson

Pour le fond du gâteau :

  • 200 g de biscuits spéculoos
  • 80 g de beurre

Pour la garniture :

  • 1 kg de St-Morêt
  • 150 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à café de vanille liquide
  1. Préchauffer le four à 180°C (Thermostat 6).
  2. Passer les spéculoos au mixer pour obtenir une poudre, puis les mélanger au beurre fondu.
  3. Tapisser le fond d'un moule à gâteau (antiadhésif de préférence) avec le mélange, bien tasser, et faire cuire 10 min.
  4. Mélanger le St moret avec le sucre, les oeufs et la vanille (au mixer c'est mieux, afin d'obtenir une préparation presque liquide).
  5. Verser le mélange sur le fond de spéculoos cuit.
  6. Mettre au four 25 à 35 min selon la puissance du four (moins cela cuit, plus cela sera crémeux...).
  7. Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur pendant 4 h minimum.

5-124.jpg

Les vitrines des bakerries à New York racontent l'histoire multi-ethnique de la ville.

 

Boulangeries "made in New York"

New York est un paradis pour les pâtisseries et les boulangeries. Un seul mot en anglais, bakery, sert à désigner le lieu où l'on trouve soit du pain, soit des pâtisseries, et souvent les deux. S'y côtoient les sucreries et les pains du monde entier, car tous les immigrants ont amené avec eux leurs recettes et leurs secrets. En la matière, Italiens et Juifs arrivent en tête, et les Français juste derrière. Après des années d'achat de produits hautement industriels, sous Cellophane et avec un shelf-like (date limite de vente) extrêmement long, les gens ont retrouvé aujourd'hui le goût des produits frais, qui sortent du four et qui ressemblent au "fait maison".

Les bakeries sont la vitrine d'un monde ancien qui contraste avec les gratte-ciel du paysage new-yorkais. Elles remplissent la ville d'arômes riches et rassurants. De plus, les boulangers new-yorkais metent un point d'honneur à développer et à créer de nouvelles gammes de produits délicieux et variés. Bagels des Juifs d'Europe centrale, baguettes françaises, pumpernickel (pain noir au seigle) germano-hongrois, strudels autrichiens, mais aussi pies (tartes), doughnuts (beignets) et cheesecakes (gâteaux au fromage) bien américains sortent des fourneaux des bakeries de New York et racontent toute une histoire.

Quelques bonnes adresses à New York :

  1. www.grandaisybakery.com
  2. levainbakery.com
  3. balthazarbakery.com
  4. almondinebakery.com
  5. milkbarstore.com
  6. biencuit.com
  7. doughboynyc.com
  8. zuckerbakery.com
  9. millefeuille-nyc.com
  10. maisonladuree.com

Doughnuts

Moins gras et plus léger que son cousin le beignet, distingué par le trou au milieu, le doughnut est une tradition américaine, mangé avec le café le matin, ou comme petit en-cas à toute heure de la journée.

Pour trouver les meilleurs doughnuts à New York, suivez les liens ci-après :

Pour réaliser la recette des doughnuts américains (pour 4 personnes) :

  • 260 g de farine
  • 80 g de sucre semoule
  • 20 g de beurre
  • 10 cl de lait
  • 1 oeuf
  • un demi-sachet de levure chimique
  • un sachet de sucre vanillé
  • de la cannelle
  • de la noix de muscade
  1. Mélangez les oeufs avec les sucres, le beurre ramolli au préalable et le lait. Remuez bien avant d'ajouter aussi la farine, la levure et une pincée de sel. Enfin, ajoutez les épices à votre goût.
  2. Pétrissez la pâte, puis étalez-la sur un plan de travail fariné, sur une épaisseur de 6 millimètres environ.
  3. Façonnez des ronds avec un emporte-pièce de 5 centimètres. Faites un trou de 1 centimètre au milieu.
  4. Mettez les beignets dans de la friture bouillonnante et laissez-les cuire pendant 2 minutes sur chaque face.
  5. Déposez les beignets sur du papier absorbant afin de les faire dégorger et saupoudrez-les de sucre glace pour la décoration.

1-195.jpg

Cookies

Les cookies américains existent dans toutes les tailles et toutes les formes imaginables. La pâte, à base de beurre, de sucre, d'œufs et de farine, est légère et moelleuse, et peut être découpée et décorée avec fantaisie et originalité.

Deux petits sablés peuvent être fourrés de crème au citron ou de confiture et collés ensemble. Mais n'oublions pas les célèbres cookies aux éclats de chocolat. Ces cookies sont maintenant célèbres partout dans le monde.

Pour trouver les meilleurs cookies à New York, suivez les liens ci-après :

Recette pour une trentaine de cookies

10 minutes de préparation - 10 minutes de cuisson

Ingrédients pour les cookies :

  • 530 grammes de farine
  • 1 demi-cuillière à café de levure chimique
  • 250 grammes de beurre
  • 125 grammes de sucre blanc (ne mettez que 50 g si vous trouvez les cookies trop sucrés)
  • 250 grammes de sucre roux
  • 1 cuillière à café de sel
  • 2 cuillières à café d'extrait de vanille
  • 2 oeufs de taille moyenne
  • 300 grammes de pépites de chocolat

Préparation de la pâte à cookies :

  • Faire préchauffer le four à 180 ° celsius
  • Mélanger la farine, et la levure chimique dans un bol
  • Mélanger les deux sucres et le beurre dans un autre bol avec un batteur électrique
  • Vous devez obtenir une pâte lisse
  • Ajouter les deux oeufs, la demi-cuillière de sel ainsi que la vanille
  • Continuer de mixer pendant une minute à peu près
  • Ajouter le contenu du bol avec la farine et la levure chimique
  • Mélanger jusqu'au mélange complet
  • Ajoutez les pépites de chocolat

Dépose de la pâte à cookie sur la plaque de cuisson :

  • Mettre du papier non adhésif sur la plaque
  • Avec une cuillère à soupe, prendre de la pâte et la déposer en boule sur la plaque, en laissant environ 2 centimètres d'espace entre chaque boule

Cuisson des cookies :

  • Faire cuire jusqu'à ce que les bords du cookie soient dorés, en faisaint attention à ce que le milieu soit toujours un peu mou (environ 8 à 10 minutes)
  • Sortir les cookies du four, en laissant les cookies sur la plaque de cuisson pendant 2 minutes hors du four
  • Les retirer de la plaque et les laisser refroidir à l'air libre

Ces cookies peuvent se conserver jusqu'à une bonne semaine.

2-186.jpg

Muffins

Pour ma part, j'aime le muffin avec des myrtilles, mais toutes les baies se prêtent à sa confection. Il se mange chaud, tiède ou froid, simple ou ouvert en deux et tartitné avec du beurre. La variété des muffins, entre pain et gâteau, est grande. Les trois muffins les plus consommés sont aux myrtilles, au citron et aux graines de pavot, et au maïs.

Pour trouver les meilleurs muffins à New York, suivez les liens ci-après :

Pas difficile de faire de délicieux muffins à condition de respecter quelques astuces indispensables que je vous livre ici !

J'ai testé tout un tas de recettes pour trouver LA recette ultime : celle du muffin qui serait à la fois aussi beau que chez Starbuck's, mais léger, ultra moelleux et bien parfumé.

Quasi mission impossible mais à force de fouiner sur les blogs et dans les bouquins de cuisine j'ai fini par repérer quelques recettes qui frôlent la perfection grâce à quelques trucs et astuces.

Voici donc les preceptes à respecter peu importe la recette que vous utilisez.

Préparation de la pâte :

  1. Mélanger d'un côté les ingrédients SECS (sucre, farine, levure, bicarbonate etc...) de l'autre les ingrédients LIQUIDES (beurre/huile, oeuf, vanille liquide, yaourt, lait etc...).
  2. NE PAS TROP MELANGER la pâte ! C'est IM-PE-RA-TIF ! Il faut procéder ainsi : verser le mélange des ingrédients liquides dans le mélange des ingrédients secs. Ensuite, avec une cuillère en bois, donner 2/3 tours dans votre saladier. STOP !!!! C'est terminé ! Non, n'y touchez plus ! Il reste de la farine, des grumeaux ? PAS GRAVE ! C'est grâce à cela que vos muffins seront moelleux. En somme, il suffit "d'humecter" la pâte.
  3. Remplir les moules au 3/4, ils vont gonfler donc pas la peine qu'ils se fassent la malle hors du moule en remplissant à ras bord...
  4. Si vous utilisez des fruits surgelés, ne pas les décongeler ça ne sert à rien. Ajoutez-les plutôt au mélange liquide. Certaines recettes préconisent de les mettre dans la pâte à la fin mais cela suppose de re-mélanger alors que cf. Précepte n°2, il ne faut pas trop mélanger !
  5. Une fois que la pâte est prête, enfourner immédiatement. Ne pas la laisser se reposer.
  6. Il est déconseillé de préparer la pâte à l'avance (contrairement au cookies). Le muffin est une préparation de dernière minute ! S'il se conserve très bien, il est vraiment bien meilleur dès la sortie du four.

La cuisson :

  1. La température classique est de 180 C°, le four doit être bien chaud ! Pour certaines recettes on peut aller jusqu'à 210 C°, simplement le temps de cuisson sera moins long.
  2. NE PAS OUVRIR le four avant la fin de la cuisson. Les muffins ne gonfleraient pas. Si vraiment vous ne pouvez pas résister ou que vous ne voyez pas l'aspect de vos muffins de l'extérieur, jetez un oeil rapide au bout de 12 minutes. Pas avant, de toute façon ils ne seront jamais trop cuits au bout de 12 minutes...
  3. La cuisson varie entre 10 et 25 minutes, c'est selon votre four et il faut le tester pour savoir. 15 min est une bonne moyenne qui convient à la majorité des fours.
  4. Répartir les moules au centre du four pour une répartition uniforme de la chaleur. Je préfère la fonction "four traditionnel" à la chaleur tournante, cela donne des muffins tout aussi gonflés mais plus dorés.
  5. Moules métalliques, en silicone ou caissettes en papier ? Comme vous voulez, je ne vois pas pour ma part de grosse différence. En général, les caissettes en papier se mettent dans les moules et servent plutôt de décoration.
  6. Pour un côté croustillant, on peut saupoudrer les muffins de cassonade avant la cuisson ou les recouvrir de pâte à crumble.

Dégustation et conservation

  1. L'idéal est de les déguster tout de suite, quand ils sont encore tièdes et très moelleux. Car l'inconvénient des muffins c'est qu'ils ont tendance à sécher assez vite et devenir un peu compact. Pour y remédier, les passer quelques secondes (15 sec environ) au four à micro ondes, ils retrouveront tout leur moelleux.
  2. Les muffins se conservent 2/3 jours dans une boite hermétique ou dans des sachets en plastique fermés. Ils restent encore très bons car ils se "perlent" d'humidité...Mais si vous les aimez croustillant à l'extérieur, oubliez la conservation et mangez-les tout de suite !
  3. Vous pouvez sans problème congeler les muffins, c'est même très pratique ! Il suffit de les envelopper dans du papier d'aluminium un par un et de les réchauffer au four dans leur emballage une dizaine de minutes à 180 C°.

Ingrédients pour 12 muffins :

  • 1 oeuf de poule élevée en plein air
  • 200g de farine
  • 60g de sucre blond
  • 20cl de crème liquide
  • 11cl de lait 
  • 8cl d'huile végétale type Isio 4
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 2 poignées de pépites de chocolat blanc
  • 1 poignée de (grosses) pépites de chocolat noir ou au lait

Réalisation :

  • Préchauffer le four à 200 C°.
  • Mélanger les ingrédients secs : farine, levure, sel, sucre avec le jaune d'oeuf.
  • Rajouter la crème liquide, le lait et l'huile en mélangeant bien.
  • Battre le blanc d'oeuf en neige et l'ajouter à la pâte délicatement.
  • Ajouter ensuite uniquement les pépites de chocolat blanc et mélanger doucement.
  • Remplir des moules à muffins beurrés au 2/3 et mettre quelques pépites de chocolat noir ou au lait sur le dessus.
  • Enfourner pour une quinzaine de minutes jusqu'à ce que les muffins soient dorés et souples au toucher.

Remarque : les muffins se conservent très bien dans une boite hermétique.

3-162.jpg

Toffees

Au beurre, fondant et croquant à la fois, coupé en carré (forme de rigueur), le toffee est à mi-chemin entre une confiserie et un gâteau.

Pour trouver les meilleurs toffees à New York, suivez les liens ci-après :

Toffee barre

Ingrédients pour 8 personnes - 45 minutes de préparation – 40 minutes de cuisson

Pour la sauce (Toffee) :

  • 1 petite boîte de lait concentré sucré (de 40 cl)
  • 125 g de beurre
  • 30 ml de sirop d'érable ou de miel pas trop fort

Pour le biscuit (Shortbread) :

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 100 g de sucre

Pour le nappage :

  • 200 g de chocolat

Préparation de la recette :

  1. Sauce : mettre tous les ingrédients dans une casserole, et porter à ébullition tout en tournant.
  2. Baisser le feu, puis continuer à tourner jusqu'à obtenir une couleur caramel brun clair.
  3. Biscuit : mélanger le beurre avec le sucre, ajouter la farine et bien mélanger afin d'avoir des miettes.
  4. Bien presser la pâte dans un plat chemisé de papier sulfurisé et mettre au four environ 30 min à 160°C (th 5-6); laisser refroidir.
  5. Ajouter le toffee dessus et terminer par le chocolat que vous aurez préalablement fait fondre (l'astuce qui figure dans la "marmite aux astuces" est très bien).
  6. Placer un moment au frigo, afin que le chocolat durcisse un peu.

4-145.jpg

Apple pie

Le pie américain se distingue d'une tarte en ce que la pâte sert non seulement de fond, mais aussi de couverture. L'Apple pie est une adaptation américaine de notre tarte aux pommes.

Pour trouver les meilleurs appel pie à New York, suivez les liens ci-après :

Je vous ai déjà donné une recette d'appel pie mais en voici une autre, rien que pour le plaisir...

Recette pour 6 à 12 personnes - temps de préparation : 1 heure et 20 minutes - temps de cuisson : 1 heure et 25 minutes

Ingrédients pour l'Apple pie

  • 24 g de farine (3 cuillères à soupe)
  • 1 pâte brisée
  • Un gros jaune d'oeuf
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1,3 kg de pommes (3 livres) type Golden, Royal Gala ou Jonagold
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 50 grammes (1/4 de tasse) de sucre en poudre
  • 1 cuillère à thé de cannelle en poudre
  • 1/4 de cuillère à thé de noix de muscade fraîchement râpée
  • 1/8 de cuillère à thé de sel
  • 15 g (1 cuillère à soupe) de beurre
  • Glace à la vanille en option
  • Sucre cristal pour la déco

Recette pour l'Apple pie

  • Etalez la moitié de la pâte brisée avec un rouleau à pâtisserie pour faire une pâte légèrement plus grande que le moule à tarte
  • Ne découpez pas le surplus de pâte qui dépasse
  • Mettez au réfrigérateur ou au freezer jusqu'à ce que la pâte soit ferme, soit 30 minutes à peu près.
  • Préchauffez le four à 220° Celsius (425° F) et mettez la grille sur le réglage le plus bas possible
  • Battez dans un bol le jaune d'oeuf et la crème fraîche
  • Coupez les pommes en fines tranches
  • Dans un bol, mélangez les pommes, la farine, le jus de citron, le sucre en poudre, la cannelle, la noix de muscade et le sel
  • Mettez le mélange dans le plat à tarte refroidi
  • Mettez des morceaux de beurre dans la pâte
  • Etalez l'autre partie de la pâte à tarte
  • Faites des fentes avec un couteau sur la pâte du dessus
  • Etalez le mélange oeuf-crême sur les bords de la pâte dans le moule
  • Mettez la pâte sur les fruits, et faites rentrer les bords de la partie supérieure de la pâte aux extrémités
  • Etalez le mélange oeuf-crème sur la pâte du dessus
  • Répandez du sucre sur la pâte
  • Placez au réfrigérateur ou freezer pendant 30 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit dure
  • Mettez la tarte au four pendant 25 minutes, ou jusqu'à ce que la pâte soit beige clair
  • Diminuez la chaleur à 190° Celcius (375°F) et faites cuire jusqu'à ce que la pâte soit durée et qu'il y ait des bulles de jus (environ 60 à 75 minutes)
  • Sortez, laisser refroidir et servez avec de la glace à la vanille si vous le souhaitez

5-125.jpg

Tartelette aux noix de pécan (pecan pie)

Cette tarte, typique du Sud, peut être fabriquée, comme toutes les tartes, en petite taille.

Pour trouver les meilleurs pecan pie à New York, suivez les liens ci-après :

Pour réaliser cette tarte plus facilement, il faut diviser la recette en deux : faire d'abord la base, qui est un sablé breton, puis la crème de noix de pécan ! Ainsi, vous avez une cuisson parfaite pour les deux. Ici, nous avons réalisé des mini tartes à l'aide d'un moule à muffin, plus pratique si vous voulez l'emporter par exemple.

Ingrédients pour le sablé  :

  • 250 g de farine
  • 130 g de beurre 
  • 100 g de sucre semoule
  • 3 g de fleur de sel
  • 10 g de levure chimique
  • 3 jaunes d'œufs
  • 1 pointe de couteau de cannelle en poudre
  • 2 gouttes de vanille liquide

Préparation :

  • Dans le bol d'un robot, mélanger la farine, le sucre semoule, le sel, et la levure chimique 
  • Incorporer le beurre à température ambiante 
  • Travailler la pâte puis incorporer les jaunes d'œufs, la cannelle et la vanille 
  • Mélanger sans insister afin d'avoir une consistance homogène 
  • Étaler cette pâte sur 1,5 cm d'épaisseur entre 2 feuilles de papier cuisson 
  • Placer au congélateur. 

Cuisson :

  • Quand la pâte est dure, découper un disque du diamètre du moule précédent
  • Retirer les feuilles de papier et disposer le disque de pâte dans le moule en silicone
  • Cuire 20 minutes à 150°. 

Ingrédients pour la crème de noix de pécan :

  • 4 œufs
  • 110 g de sucre vergeoise brune ou sucre brun + 20 g pour la finition
  • 240 g de sirop de maïs brun (ou sirop de glucose)
  • 3 g de sel
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 55 g beurre
  • Quelques gouttes d'extrait de vanille
  • 200 g de noix de pécan hachées
  • 50 g de noix entières
  • Du sucre glace.

Préparation :

  • Mixer les œufs, la vergeoise, le sirop de maïs, le sel, le vinaigre de cidre, le beurre ramolli et la vanille jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène
  • Mélanger avec les noix de pécan hachées, verser dans un moule à tarte (20 cm de diamètre) en silicone. Ranger sur le dessus des noix de pécan entières. Saupoudrer du reste de vergeoise
  • Cuire 30 minutes à 180°
  • Laisser refroidir au réfrigérateur puis démouler. 

Finition de la pecan pie :

  • En fin de cuisson, déposer le dessus de la tarte (crème aux noix de pécan cuite puis refroidie) sur le sablé
  • Repasser le tout 5 minutes au four
  • Démouler sur un plat à gâteau
  • Saupoudrer de sucre glace et servir avec des boules de glace à la vanille.

6-107.jpg

Sablés

Pour les fêtes, et surtout à Noël, la confection des sablés devient un art en lui-même.

Pour trouver les meilleurs sablésà New York, suivez les liens ci-après :

Ingrédients pour 30 à 40 gâteaux

  • 1 oeuf entier
  • 1 pincée de sel
  • 125 gr de sucre
  • 250 gr de farine
  • 125 gr de beurre
  • (+ sucre glace et colorant alimentaire si on désire les décorer)

Préparation :

  1. Dans une terrine mettez le sucre, l'oeuf entier et le sel. Travaillez le mélange à la spatule jusqu'à ce qu'il soit mousseux et qu'il ait doublé de volume.
  2. Tamisez la farine et ajoutez-la d'un seul coup. Mélangez d'abord à la spatule et continuez à la main ; soulevez la pâte avec les doigts en l'effritant (elle ne doit pas faire corps, mais s'effriter en petits grains).
  3. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux d'un seul coup. Pétrissez à la main pour incorporer le beurre (si elle est bien pétrie, la pâte ne colle plus aux doigts).Etendez la pâte sur une surface farinée en une abaisse d'1/2 cm d'épaisseur.
  4. Découpez des formes variées à l'emporte-pièce avec le moins de perte possible.
  5. Soulevez chaque morceau à la spatule, et posez les gâteaux sur une tôle graissée. Les gâteaux ne gonflent pas à la cuisson.
  6. Faites les cuire 15 mn dans le four préchauffé à 175°.
  7. Faites-les refroidir sur une grille sans les superposer.
  8. Vous pouvez ensuite les déguster nature ou les recouvrir d'un glaçage (sucre glace + colorant alimentaire de couleur + un peu d'eau).

7-96.jpg

Tartelette au citron meringuée (key lime pie)

En petit format, la tarte au citron a une présentation élégantte et délicate.

Pour trouver les meilleures tartelettes au citron à New York, suivez les liens ci-après :

Recette pour 6 personnes - Temps de préparation : 20 minutes - Temps de cuisson : 35 minutes

Ingrédients pour la key lime pie - Tarte au citron meringuée à l'américaine

  • 20 cl de jus de citron vert des keys (ou sinon, du jus de citron vert bien français. On peut aussi mélanger citron vert/jaune, voir uniquement jaune, à votre bon coeur messieurs-dames) (8/10 de cup)
  • 2 cuillerée à café de zeste de citron vert (et pas jaune cette fois)
  • 160 g de biscuits sucrés, je recommande les graham crackers à l'américaine, en France les golden grahams (on peut aussi utiliser des petit beurre ou des spéculos, mais je trouve que ça dénature un peu la recette) (1/3 de pound)
  • 50 cl de lait concentré sucré (deux boîtes ou 2 cups et 2 cuillères à table)
  • 37 g de cassonade (1/5 de cup)
  • 63 g de beurre (1/4 de cup)
  • 37 g de sucre (1/5 de cup)
  • 6 oeufs

Un peu d'histoire tout d'abord :


Dans les années 1800, à l'heure ou l'électricité n'était pas dans les foyers et où les réfrigérateurs n'existaient pas, il était difficile de conserver les aliments. Le lait était donc particulièrement un problème, car sensible à la chaleur. Un américain inventa donc le lait concentré sucré (gail borden, voir Wikipedia) en 1856. Riche et épais, il se conservait très bien.

Les habitants de la Floride, qui apprécient cet ingrédient (allez voir la recette de l'avocado pie, qui en contient aussi), l'ont mélangé avec les citrons locaux, qui poussent sur l'îles des Keys, en Floride.

Bref, l'utilisation de ces citrons fait tout simplement cailler le lait concentré sucré, et donne un goût très spécial (et franchement délicieux).

Alors pour cet été, vous devez absolument essayer cette recette que vous allez refaire avec des citrons verts "normaux", aussi appellés limettes au Québec. Le Citron vert des Keys a un goût plus marqué et plus puissant, mais on peut très bien faire avec d'autres citrons verts.
En plus, cette recette est facile, alors tout le monde aux fourneaux.

Recette pour la key lime pie

  • Préchauffer le four à 180°C (th 6)
  • Réduisez les biscuits en miettes à la main, avec un mixer ou ce que vous voulez.
  • Faites fondre le beurre
  • Mélangez le beurre, la cassonade et la poudre de biscuit
  • Placez le mélange dans un moule à tarte, et avec une cuillère, faites la pâte de la tarte
  • Soyez délicats quand vous faites les bords
  • Mettez 15 minutes au frais cette pâte à tarte
  • Faites cuire 15 minutes
  • Séparer le jaune des blancs d'oeuf
  • Avec un batteur électrique ou un fouet, battre les jaunes avec les zestes de citron verts
  • Tout en battant, verser le lait concentré sucré
  • Continuer à bien battre pendant 5 minutes
  • Rajouter le jus de citron
  • Verser la crème ainsi obtenue dans la pâte à tarte
  • Verser le sucre dans les blancs, et les monter en neige
  • Recouvrir la tarte avec les blancs en neige
  • Faites cuire 20 minutes
  • Réfrigérer 2 heures minimum pour servir froid

Faites vous plaisir cet été, régalez vous avec une part de Key Lime Pie avec du thé glacé maison par exemple !

8-91.jpg

Les petits gâteaux

Le petit gâteau américain est en grande partie un héritage d'Europe de l'Est et des pays nordiques (le mot même de cookies vient de l'allemand Kuchen). Il se mange en quelques bouchées, s'accompagne souvent d'un bon café, et peut être consommé comme dessert bien sûr, mais aussi à toute heure de la journée.

Le cookie est le plus populaire des petits gâteaux américains. Le nombre et la variété des recettes de cookies est sans fin. Les livres de cuisine américaine consacrent, pour la plupart d'entre eux, un grand nombre de pages à ces petits délices. Une autre version du cookies est le carré (squares ou bars), où l'on pourrait classer les brownies, les fruit squares et les toffees. Les Américains font des cookies "maison" et les offrent, en les mettant dans des boîtes en fer ou dans des sacs décoratifs, à Noël ou lors d'autres occasions festives.

Le matin, les petits gâteaux de choix sont des doughnuts et des muffins. Là aussi, les parfums et les variétés sont multiples. Les doughnuts – beignets ronds avec un trou au milieu, parfois fourrés de confiture ou de crème – se vendent dans les pâtisseries, mais aussi dans les magasins ou snack bars spécialisés. Les muffins, plus nourrissants et moins sucrés, sont souvent confectionnés de farines diverses (complète, au son, à la semoule de maïs, etc...) et contiennent des baies ou des petits morceaux de fruits frais. Il ne reste qu'à ajouter à ces grands classiques toutes les variétés de tartes, de pies et de gâteaux qui peuvent être fabriqués en petit format. Ce sont des miniversions, délicates et jolies à voir.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×