La laisse pour les enfants

Voici une photo d’une petite fille tenue en laisse par son papa… Si vous vous balader tranquillement dans Santa Monica (ou ailleurs) vous risquez de rencontrer cette situation. Mais vous risquez de rencontrer également des enfants en laisse à Disneyland, où il y a énormément de monde. Dans ce cas là, je peux comprendre… Je peux comprendre qu’on ai peur de perdre son enfant quand il y a beaucoup de monde et beaucoup d’animations aux alentours. Mais dans une ville tranquille, comme Santa Monica, où il n’y a pas grand monde, à quoi ça sert ?

Est-ce que la voix, l’autorité et la vigilance ne devraient pas suffire ? Les enfants ne sont pas des chiens !!!

1 499

Sécurité de bébé : (comment) peut-on tenir son enfant en laisse ?

Une tendance crée actuellement la polémique aux États-Unis. Pour assurer la sécurité de leur enfant, certains parents ont décidé de tenir leur loulou... en laisse ! Si le phénomène peut choquer, il n'est pas loin d'arriver en France.

En qualité de parent, êtes-vous plutôt allaitement ou biberon ? Pouce ou tétine ? Laisse ou main ?... Oui, vous avez bien lu, certaines personnes n’hésitent pas à mettre ce que l’on nomme pudiquement en France, « un harnais » à leur enfant afin de l'empêcher de s’échapper lorsqu’ils se promènent en famille. Si aux Etats-Unis la tendance fait actuellement polémique, qu'en est-il chez nous et surtout, que faut-il en penser ? Anne Bacus, psychologue et auteure de nombreux ouvrages sur la petite enfance ainsi que Sébastien Colson Président de l’Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiantes (ANPDE) reviennent sur ce phénomène qui fait grincer des dents...

2 439

Laisse pour enfant : une identification à l’animal

L'association des mots "laisse" et "bébé" vous met mal à l'aise ? Rien de plus normal, les adultes ont des références empreintes de leurs expériences. Ainsi, pour les grands que nous sommes, laisse = chien. Donc si bébé a une laisse autour de lui, c'est le considérer comme un animal. Un raccourci remis en cause par Anne Bacus, psychologue : "Je n'aime pas beaucoup l'idée qui voudrait qu'un enfant soit traité comme un chien parce qu'il porte un harnais autour de lui. Cette identification n'est pas bonne puisque les enfants, eux, ne se voient pas du tout comme des animaux, c'est uniquement un référentiel d'adulte !". La question est donc bien morale : est-il acceptable de mettre une laisse ou un harnais à ses enfants dans l'optique de se rassurer ? Est-ce que l'image négative d'un enfant en laisse doit primer sur sa sécurité ? Pour Sébastien Colson, le harnais n'a pas vraiment sa place dans l'armoire puériculture de bébé : " Je pense qu'à vouloir tout contrôler, les parents se rassurent au détriment de la liberté de mouvement de l'enfant". Moralement difficile à accepter, cette laisse pour enfant... Mais côté sécurité, est-elle vraiment utile ?

3 352

Laisse pour enfant : une sécurité remise en cause

"En plus d'être perturbant moralement, porter un harnais ou une laisse peut devenir dangereux pour l'enfant. Si ce dernier veut par exemple courir et qu'il se fait violemment retenir par le cordage, cela peut lui faire mal... Au risque de se blesser !". Si le puériculteur comprend les appréhensions des parents, notamment quand ces derniers sortent dans des endroits très animés, il estime que la laisse n'est pas une bonne réponse. "Le harnais n'est pas une réponse suffisante aux angoisses des parents. Si un enfant décide d'explorer le monde, il le fera une fois que le harnais ne sera plus autour de lui. En la matière, il est impératif d'étudier en profondeur le vécu des parents pour leur apporter des réponses appropriées et plus beaucoup plus adaptées au comportement de l'enfant".

Laisse pour enfant : une distance dans la relation

De plus, le harnais participerait à la distanciation entre les parents et leur tout petit, remettant en cause par la même occasion, la confiance des petits envers leurs ainés :"mettre un harnais autour de son enfant inclut de facto une mise à distance avec lui. La main est beaucoup plus rassurante et permet de nouer le lien avec son petit, mais aussi de lui inculquer les premières consignes de sécurité". Pour Anne Bacus, le harnais est avant tout une question d'âge : "Bien évidemment qu'on ne met pas de harnais à un enfant de 3 ans ! Mais j'estime que les parents d'enfants en bas-âge peuvent assurer la sécurité de leurs petits avec un harnais, surtout s'ils sont très agités, plutôt que de les laisser tenir une conduite dangereuse dans un endroit qui ne l'est pas moins".

4 305

Quoi qu'il en soit, assurer les premiers conseils sécurité est essentiel, notamment dans le cadre des sorties : "Sans harnais, les parents peuvent également très bien se faire comprendre et avoir de l'autorité auprès de leur enfant. Si ce dernier s'enfuie et/ou désobéit, ce n'est pas tant les mots qui importent, mais plutôt la manière de le dire : avec une grosse voix et un regard extrêmement sérieux" précise notre psychologue. Si les opinions divergent, les harnais, eux, n'ont pas fini de faire jaser. Aux Etats-Unis, ils ont même fait l'objet de plusieurs campagnes virales de dénonciation sur le thème "libérez les enfants en laisse". Affaire à suivre (ou pas) de ce côté de l'Atlantique.

Pour en savoir plus : Sécurité de bébé : (comment) peut-on tenir son enfant en laisse ? - Magicmaman.com

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×