Les plus belles routes américaines

US 101 – Californie, Oregon, Washington

Pour Wikipédia, la U.S. Route 101, ou U.S. Highway 101 (souvent raccourci en US 101), est une route longeant la côte pacifique des États-Unis d'Amérique. C'était autrefois l'axe majeur nord-sud de la côte, mais les Interstate highways de la côte sont aujourd'hui plus utilisées, surtout l'Interstate 5. Sa longueur est de 2 464 km et elle a été tracée en 1926.

Villes principales traversées (du nord au sud)

1 545

U.S. Route 101 près de San Luis Obispo

2 478

La Route 101 et la California State Route 1 passent sur le Golden Gate Bridge, qui relie les comtés de San Francisco et de Marin

3 385

U.S. Route 101 dans le Comté de Mendocino

4 334

U.S. Route 101 en Oregon

5 293

US 101 entre les états d'Oregon et de Washington, sur le Pont Astoria-Megler

Liens externes

Une « petite » merveille qui court sur 2478 km d’Olympia (Washington) à Los Angeles (Californie). C’est une route côtière d’exception.

Sur cette Pacific Coast Highway, ne pas louper la côte de l’Oregon, plus verte, avec un enchaînement de state parks (mention à Cape Arago, Cape Perpetua et Ecola Park) et de villes plus mignonnes (Bandon, Depoe Bay, Cannon Beach, Astoria) les unes que les autres. Et que dire des plages…

Côté Californie, il y a Bolinas, la ville qui se cache. Mais il faut aussi mentionner Carmel, Monterey et bien sûr Big Sur (qui est sur la route 1, qui se détache plusieurs fois de la 101). 

Le petit plus : empruntez là du nord au sud pour rouler toujours du côté de l’océan.

6 14

Million Dollar Highway – Colorado 

Surnommée « The million dollar highway », la route 550 relie en à peu près 40 km les villes de Bernalillo, située dans le Nouveau Mexique, et Montrose, située dans le Colorado aux Etats-Unis.

7 210

Il existe différentes explications quant à l'origine du nom de la «Million Dollar Highway » ; l’une prétend qu'elle est fondée sur la valeur du minerai utilisé pour construire la route, l’autre dit qu'il s'agit du coût élevé de la construction de la partie de la route qui passe par le col de Red Mountain (11 008 pieds) et traverse les gorges de Uncompahgre. Cette partie de la route est d’ailleurs plutôt difficile à pratiquer et même potentiellement dangereuse puisqu’elle est entourée de falaises abruptes, faite de passages étroits et qu’elle ne possède pas de garde-fous.

Une chose est sûre c’est que les milliers de vues imprenables et spectaculaires que l’on rencontre sur cette route n’ont pas de prix !

8 195

40 km de bitume qui font partie de de la San Juan Skyway Scenic Byway. Pour les puristes, il s’agit même des douze miles (19 km) entre le sud d’Ouray et le sommet de Red Mountain Pass (3358m)

Le plus : gare à l’altitude. On peut rapidement se sentir un peu cotonneux.

9 8

Scenic Byway 12 – Utah

La Utah State Route 12 (SR-12) ou Scenic Byway 12, est une route d'état portant le statut de National Scenic Byway. Elle est aussi connue sous le nom Highway 12 - A Journey Through Time Scenic Byway (« Route panoramique 12 - Un voyage à travers le temps »). Son trajet parcourt le sud de l'Utah dans une direction est-ouest à travers les comtés de Garfield et de Wayne.

10 156

Vue sur la SR-12.

Malgré un trajet parfois sinueux, la route est globalement orientée ouest-est sur une distance proche de 200 km. À l’ouest, la route débute au sud de la localité de Panguitch au départ de la route nationale US-89. Elle traverse ensuite le nord du parc national de Bryce Canyon et la forêt nationale de Dixie avant de traverser les petites villes de Tropic, Cannonville et Henrieville. Elle continue ensuite vers la ville d’Escalante où elle traverse la rivière du même nom. La route poursuit son cheminement vers la localité de Grover et se termine à Torrey où elle rejoint la route d’état SR-24 à seulement 8 km à l’ouest du parc national de Capitol Reef. Durant son trajet, la route escalade la région de la Boulder Mountain qui appartient au Plateau d'Aquarius. Cette portion porte le surnom de Boulder Mountain Highway.

Récompensée du prestigieux titre de National Scenic Byway, la route émerveille les touristes grâce aux paysages qu’elle traverse. Durant tout son parcours, la route serpente dans des plateaux rocheux et des canyons dont les roches remontent à l’époque préhistorique du Crétacé. Ces massifs rocheux de couleurs rougeâtre et jaunâtre sont recouverts de forêts d’épineux et traversés par des rivières. Ce paysage est très apprécié des touristes et est protégé à divers niveaux au sein du parc national de Bryce Canyon et de la forêt nationale de Dixie.

En 2005, le trafic journalier était de 2430 véhicules à l’entrée occidentale et de seulement 435 véhicules à l’entrée orientale. Le côté occidental étant plus proche du parc national de Bryce Canyon et de la forêt nationale de Dixie.

La route fut construite en 1914 dans le but de rendre la région du parc national de Bryce Canyon plus accessible aux touristes. Ce n’est que dans les années 1920 que les premiers tronçons de route obtinrent le numéro SR-12. Différentes extensions furent ajoutées par la suite pour obtenir le tracé actuel.

11 135

Près du parc national de Bryce Canyon.

12 118

Le Red Canyon, près de l’entrée occidentale de la route SR-12.

13 109

Près de la ville d'Escalante.

Liens externes

Un peu moins de 200 km entre Panguitch et Torrey. C’est la route que vous emprunterez si vous allez du parc de Bryce Canyon à celui de Capitol Reef. Un paysage ocre, des lacets magnifiques, des vues sur la Dixie National Forest, sur Boulder Mountain et sur le Grand Staircase Escalante National Monument et une route plutôt tranquille, la plupart des touristes faisant demi-tour à Bryce Canyon. 

Le plus : prenez un smoothie à la Kiva Koffeehouse.

http://www.kivakoffeehouse.com/

14 105

15 92

16 1

Overseas Highway – Floride 

L'Overseas Highway est une route des États-Unis reliant l'île de Key West, dans l'archipel des Keys, à la Floride continentale. Portion la plus méridionale de l'U.S. Route 1, qui se poursuit jusqu'à la frontière canadienne du Maine, elle est située dans le comté de Monroe. Elle est rendue spectaculaire par le grand nombre de ponts qu'elle franchit, parmi lesquels le plus long est le Seven Mile Bridge.

17 78

Avec 42 ponts au total. Clou du spectacle, le Seven Mile Bridge (presque 11 km) entre Knight’s Key et Little Duck Key, un des plus longs ponts du monde lors de sa construction en 1982. 

Le plus : prendre l’Overseas Highway au coucher du soleil et arriver à Key West pour boire une petite margarita.  

18 1

Going-to-the-Sun Road – Montana

Going-to-the-Sun Road est la route principale qui traverse le parc national de Glacier dans le Montana aux États-Unis. La route qui s’enfonce au cœur du parc fut ouverte en 1932. Elle est la seule route qui traverse le parc d’un bout à l’autre. Elle franchit le Continental Divide au niveau du col Logan. Une flotte de bus rouges des années 1930 rénovés en 2001 afin de fonctionner au gaz de pétrole liquéfié permet de faire des excursions à travers le parc. La route, qui est un National Historic Landmark, a une longueur d’environ 85 km.

La route à double sens est étroite, sinueuse et soumise à de forts vents en altitude. Dans les portions situées en altitude, la longueur des véhicules est limitée à environ 6,5 mètres. Il est de ce fait interdit de se déplacer au sommet des cols avec des caravanes ou avec des remorques. Des parkings adaptés sont situés de chaque côté du col Logan pour accueillir les caravanes. Avant la construction de la route, il fallait 3 à 4 jours pour visiter le parc.

22 57

La route tire son nom des montagnes Going-to-the-Sun Mountain. Celles-ci sont visibles du côté oriental du col Logan. Selon une légende amérindienne, les montagnes sont nées après qu’un esprit, qui a appris l’art de la chasse aux Pieds-Noirs, soit retourné vers le soleil en laissant les montagnes derrière lui.

20 62

Construction de la route en 1932.

La route est reconnue comme étant un des premiers projets du National Park Service visant à favoriser le tout nouveau tourisme par automobiles. La route fut imaginée par George Goodwin en 1917. Celui-ci devint ingénieur en chef du service des parcs peu après. Les travaux débutèrent en 1921. Le projet fut toutefois modifié en cours de réalisation afin de limiter l’impact visuel de la route. Le directeur du service national des parcs Stephen Mather favorisa la vision de l’architecte Thomas Chalmers Vint. Celui-ci changea le tracé pour limiter les impacts et cela même si les coûts du projet initialement prévu étaient fortement revus à la hausse. Le projet fut totalement terminé en 1933 et coûta environ 2,5 millions de dollars.

La route est utilisée comme décor de la scène du début du film Shining lorsque le véhicule de marque Volkswagen de Jack Torrance (Jack Nicholson) approche de l’hôtel Overlook où il doit passer un entretien d’embauche de garde d’hôtel durant la période creuse.

23 53

La route est également visible un court instant dans le film Forrest Gump. Lors du passage où Forrest (Tom Hanks) raconte ses voyages à sa femme Jenny gravement malade étendue sur son lit. Il parle d’un lac, très clair avec les montagnes qui se reflètent comme sur un miroir. Il s’agit en fait du lac St. Mary et l’on aperçoit la route à côté.

À proximité de la route, il est possible de visiter facilement le lac McDonald, le St. Mary Lake, le Trail of the Cedars, le Heaven's Peak, les Bird Woman Falls (cascades de la femme-oiseau), le Weeping Wall (le mur en pleurs), le col Logan, le Glacier Jackson et le Rising Sun.

La route est rénovée tous les ans par le National Park Service (NPS) et l’administration fédérale des routes pour réparer les dégâts des avalanches et des éboulements de roches. Des murs de retenue sont installés, le revêtement de la route est remplacé et les tunnels sont remis à neuf.

24 48

La route est une des routes les plus difficiles à déneiger d’Amérique du Nord. Durant l’hiver, la couche de neige peut atteindre 25 mètres en altitude comme par exemple au sommet du col Logan. Pour déneiger totalement la route au printemps, il faut environ 10 semaines de travail avec des engins permettant d’enlever jusque 4 000 tonnes de neige par heure. Les quelques glissières de sécurité le long de la route peuvent être détruites dans les avalanches durant l’hiver. Dans ces conditions, la route n’est ouverte que de début juin jusque la mi-octobre.

21 60

Travaux routiers de maintenance de la Going-to-the-Sun Road non loin du col Logan.

Bibliographie

(en) Carr Ethan, Wilderness by Design: Lanscape Architecture & the National Park Service, University of Nebraska Press,‎ 1998 (ISBN 0-8032-6383-X)

Liens externes

Pour beaucoup, c’est la plus belle route des Etats-Unis. Elle traverse de part en part le Glacier National Park sur 85 km et croise la ligne continentale de partage des eaux à Logan Pass (2025m). Sinueuse mais bien protégée, la Going-to-the-Sun (du nom de la montagne qui domine la vue après Logan Pass) en met plein les mirettes du début à la fin, d’un lac (Saint-Mary) à l’autre (Mc Donald). 

Le plus : comptez au moins 3 heures en été pour la faire en entier. Arrêter vous sur le grand parking de Logan Pass, chaussez les chaussures de randos, empruntez l’Hidden Lake Trail et allez à la rencontre des chèvres des montagnes.   

19 1

Paradise Road – Washington 

Bien moins connue, sur les flancs du Mont Rainier (4392m), dans l’Etat de Washington, cette route enchaîne les point de vue sur le « monstre », que l’on aperçoit même depuis Seattle, à 90 km de là. Un endroit reposant pour prendre le grand air.

Le plus : on aurait aimé mais on ne l’avait pas fait, prendre une chambre au Paradise Inn, qui est au bout de la Paradise Road, à 1645 m d’altitude. 

25 47

26 2

Iron Mountain Road – Dakota du Sud

La route appelée Iron mountain road est une portion de la U.S. Route 16A située dans le Dakota du Sud aux États-Unis dans la région des Black Hills. Elle a été créée par le sénateur Peter Norbeck comme une route touristique reliant Custer à Keystone.

28 42

Longue de 17 milles (27 km), elle comporte :

  • 314 virages,
  • 3 ponts en spirale,
  • 3 tunnels à voie unique,
  • 14 zones en forme de montagnes russes,
  • 2 zones à voie unique resserrée (une dans chaque sens).

Par endroits très étroite, la vitesse y est limitée à 35 milles (56 km) à l'heure dans la traversée du Parc d'État Custer. À son point culminant, un point de vue permet de voir le Mont Rushmore. Elle est souvent fermée en hiver.

Lien externe

29 40

Celle-là aussi est plutôt discrète même si elle est à quelques kilomètres d’un des monuments les plus connus des Etats-Unis, dans les Black Hills. Seulement 27 km mais un vrai circuit à elle seule : 314 virages, trois ponts en spirale, trois tunnels à voie unique et creusés dans la roche, et d’autres petites merveilles dignes d’un parc d’attraction…

Le plus : Tout en haut, on peut voir au loin le Mont Rushmore via un Scenic Overlook. Une perspective bien différente.

27 1

Bighorn Scenic Byway ou US14 – Wyoming

30 40

Celle-là est ce qu’on appelle un « hidden gem » aux Etats-Unis (un trésor caché). En partant de Greybull, pour rejoindre Sheridan, c’est environ 150 km en traversant la Bighorn National Forest. 

Le plus : si vous arrivez de Greybull, la vue sur la plaine est à couper le souffle.

31

Pikes Peak Highway – Colorado 

L’idée de monter en voiture jusqu’au sommet du Pic Pikes, à 4302m, ça peut sembler fou, même si l’on ne va pas à la vitesse d’un Sébastien Loeb, recordman de cette montée (Pikes Peak International Hill Climb). Alors, en voiture, on n’en parle même pas… La route est payante (10 à 12 $ par personne suivant la période) mais ça le vaut bien. 156 virages pour une course vers les nuages. Au retour, attendez-vous à être contrôlé à mi-chemin pour la température des disques de frein. Arrêtez-vous une demi-heure pour faire refroidir le tout.

33 37

Le plus : vous trouverez de jolies marmottes, très photogéniques, au bord de la route. Ou le magasin du Père Noël au pied de la montée. 

32 1

Le combo Valley of The Gods, Moki Dugway, Muley Point – Utah 

A Valley of the Gods, embarqués sur une dirt road, vous êtes dans un petit Monument Valley, tout proche. Puis Moki Dugway serpente dangereusement jusqu’au plateau et, à peine plus loin, à Muley Point, vous avez simplement l’impression que l’horizon n’en finit pas. Pour ne rien gâcher, l’endroit n’était pas tellement fréquenté. 

Le plus : au pied de Moki Dugway, il y a le Valley of The Gods B&B. Tranquillité assurée.

34 38

35

US 163 – Utah et Arizona

On aime cette route pour une chose en particulier : la vue qu’elle offre sur Monument Valley, quand vous arrivez de l’Utah. Un cliché pris et utilisé des millions de fois. 

Le plus : c’est aussi là où Forrest Gump a arrêté sa course. Un panneau trône au Mile Marker 13. 

36 2

37 35

38 32

Extraterrestrial Highway – Nevada 

Sur 158 km entre Crystal Springs et Warm Springs, elle longe la zone 51 et ne croise qu’une seule ville, Rachel. De nombreux phénomènes paranormaux ont été rapportés sur cette bande de bitume, l’une des moins fréquentées de tout l’état. Ici, l’alien est roi.

Le plus : la Black Mailbox, une simple boîte aux lettres, est un rendez-vous pour les passionnés d’UFO.

39

La State Route 375 (aussi connue sous le nom de Route extraterrestre) est une route à deux voies située dans le sud du Nevada, aux États-Unis. Elle s'étend sur 158 kilomètres (98 miles) de Crystal Springs, depuis la State Route 318, jusqu'à Warm Springs, en rejoignant l'US 6. La route se trouve à l'extrémité de la zone militaire de la Nellis Air Force Range.

40 28

La proximité de la Zone 51, ainsi que les nombreuses observations d'ovnis par des voyageurs, ont fini par donner à la route le surnom de « Extraterrestrial Highway », officialisé en 1996. Le village de Rachel est situé sur cette route ; il abrite un restaurant et quelques commerces ayant pour thème les extraterrestres, ainsi que des attractions folkloriques et touristiques exploitant les rumeurs extraterrestres. En dépit d'une certaine fréquentation touristique, la route 375 est l'une des moins utilisées du Nevada.

41 28

42 1

La route 375 contourne les bases militaires par le Nord.

Le tracé actuel de la route reprend approximativement celui d'un ancien chemin en terre créé en 1932. Cette route, baptisée « State Route 25A », reliait Crystal Springs à la State Route 4 (désormais US 6) juste à l'est de Tonopah. L'année suivante, elle est intégrée à la State Route 25. La route subit quelques modifications les années suivantes, mais les jonctions sont conservées.

Jusqu'en 1942, l'état de la route 25 se dégrade : des cartes de l'époque montrent une large zone entre les comtés de Nye et de Lincoln où toute la voie est détruite. En 1946, la route est rétablie, mais le tracé est modifié et est désormais raccourci à 179 km. La mise en place d'un site de test de bombardement par l'U.S. Air Force, interdit à tout civil, entraîne une nouvelle coupure de la voie à partir de 1950, et ce n'est qu'en 1957 qu'un contournement est mis en place. La route rejoint alors l'US 6 60 km plus à l'est, passant vers le nord autour de Reveille Range au lieu de monter sur le Kawich Range qui se trouve dans la zone de test.

À la suite des modifications de 1957, la State Route 25 prend sa forme actuelle. Elle est entièrement goudronnée l'année suivante et reste en l'état jusqu'au renommage des routes du Nevada en 1976, prenant alors le nom de « State Route 375 ». Le nouveau nom apparaît sur la carte officielle pour la première fois en 1978. La vitesse est limitée à 70 mph (112 km/h), et la route offre plusieurs lignes droites de près de 25 km.

Le nouveau surnom

En 1989, Bob Lazar raconte sur un plateau de télévision, à Las Vegas, avoir travaillé sur des vaisseaux spatiaux extraterrestres dans la zone 51 et assisté à des vols d'essais de soucoupes volantes dans la vallée Tikaboo. Dans les années 1990, de nombreuses histoires se répandent concernant la base gouvernementale « zone 51 », et plusieurs livres et témoignages sont publiés à propos d'activités extraterrestres dans la région de Groom Lake. Des curieux et des amateurs d'ovnis affluent, et Rachel, village le plus proche de la zone 51, voit ses rues s'animer. Afin de profiter de la supposée activité paranormale dans la région, la commission du tourisme du Nevada décide de renommer la route, et choisit officiellement la formule « Extraterrestrial Highway » en février 1996. La commission du tourisme espère que ce renommage va entraîner « un afflux des voyageurs vers les contrées lointaines et austères du centre-sud du Nevada, où les anciens sites de tests nucléaires, les espaces aériens secrets du département de la Défense et les immenses zones militaires impénétrables ont réussi à créer un mythe qui peut devenir rentable ». Ironiquement, note William Schopf, la route ainsi rebaptisée traverse l'Alamo Breccia (la « brêche Alamo »), une formation rocheuse datant du Dévonien, et qui passe pour avoir comme origine l'impact d'une météorite datant de 360 millions d'années. Selon le géologue John E. Warme, l'Alamo Breccia est menacé par l'autoroute à l'Ouest, alors que certaines parties restent inacessibiles, au Nord, en raison du fait qu'elle se trouvent dans la zone 51. Le cratère ne peut donc être totalement étudié.

La stratégie semble fonctionner, et l'histoire arrive jusqu'au studio de production de la Twentieth Century Fox, qui choisit d'utiliser la récente notoriété de la région pour promouvoir la sortie de son nouveau film, Independence Day, dont le scénario se base sur une invasion d'extraterrestres sur la Terre, dévoilant à un moment du film le complexe de la zone 51. Le long-métrage est d'ailleurs diffusé en avant-première à Rachel le 18 avril 1996. Les représentants de l'État du Nevada rejoignent les producteurs du studio ainsi que les acteurs du film (Jeff Goldblum, Robert Loggia, Bill Pullman, et Brent Spiner) pour une cérémonie présidée par le gouverneur Bob Miller. Son discours, teinté d'humour, est rempli de références à l'espace et est suivi de l'inauguration des panneaux routiers spéciaux « Extraterrestrial Highway 375 » et « Speed Limit Warp 7 » (vitesse limitée à distorsion 7). L'évènement s'est terminé par le scellement d'une capsule temporelle contenant des objets liés au Nevada et au film ; il est prévu de l'ouvrir en 2050.

Pour continuer sur cette lancée, la commission du tourisme lance en juillet 1996 l'opération « The ET Experience » : ce service accessible aux touristes fournit un kit de voyageur contenant des informations sur la route, les attractions culturelles proches et les espaces de services. Les visiteurs en séjour à Rachel peuvent aussi envoyer un compte-rendu de leur voyage et recevoir des souvenirs de la route des extraterrestres. Les histoires sélectionnées sont publiées dans une lettre d'information diffusée aux anciens touristes. Malgré l'afflux touristique engendré par les voyageurs en quête de signes d'extraterrestres, « il n'y a en moyenne qu'environ 200 voitures qui passent par cette route chaque jour, faisant d'elle une des moins utilisées de l'État ».

Crystal Springs

La route 375 commence à Crystal Springs, un village fantôme au nord de la vallée Pahranagat, au centre du comté de Lincoln ; il est situé au croisement entre la route U.S. 93, qui vient de Las Vegas au sud et bifurque vers Caliente à l'est, et la route 318, qui se dirige au nord vers Ely. Plus qu'une jonction, l'endroit a été aménagé en aire de repos. Le lieu tire son nom des sources d'eau (spring en anglais) proches, qui alimentaient un village indien. À la suite de la découverte de gisements d'argent, le village est devenu le siège du comté en 1866 avant d'être remplacé l'année suivante par Hiko. Depuis Crystal Springs, la route 375 s'oriente vers le sud-ouest pour passer entre les chaînes montagneuses du Pahrangat et du Golden Gate avant de gravir les 1 704 m du sommet Hancock.

La Black Mailbox

43 24

La Black Mailbox est désormais blanche et blindée, à cause des nombreux vandalismes.

La route 375 approche ensuite la zone militaire Nellis Air Force Range, puis s'oriente vers le nord-ouest à travers la vallée Tikaboo. Seul repère à 60 kilomètres aux alentours, la « Black Mailbox » est un lieu de rendez-vous célèbre pour les amateurs d'ovnis. Dans les années 1990, cette boîte aux lettres, sur laquelle est inscrit « STEVE MEDLIN, HC 61, BOX 80 » était supposée être celle de la zone 51 ; des chercheurs d'extraterrestres s'y réunissaient pour observer le ciel, et fouillaient parfois le courrier dans l'espoir de trouver des documents confidentiels. Les vrais propriétaires, Steve et Glenda Medlin, ont fini par la remplacer par une boîte blindée, peinte en blanc et solidement verrouillée. Le lieu est toujours un point de rassemblement pour les voyageurs, et des observations d'ovnis y sont fréquemment rapportées.

Le village de Rachel

44 23

L'auberge Little A'Le'Inn, à Rachel.

Continuant vers l'ouest, le tracé descend dans la vallée Sand Spring et arrive en vue de Rachel. Ancienne mine de tungstène, ce village compte une centaine d'habitants. Le lieu utilise dès le début des années 1990 la réputation de la route : en plus du panneau d'accueil affichant « Humains : 98, Aliens : ? », on y trouve l'auberge Little A'Le'Inn (jeu de mot qui se prononce comme « alien » et qui comporte le mot inn, « auberge »). Ce bâtiment regroupe un motel, quelques emplacements pour caravanes, ainsi qu'un bar-restaurant réputé pour son Alien Burger, et un magasin de souvenirs. Grâce à sa notoriété, l'auberge apparaît en 1998 dans la série X-Files, dans l'épisode 5 de la saison 6 : Zone 51 - 2ème partie. Lors de l'écriture du film Paul (2011), les scénaristes et acteurs Simon Pegg et Nick Frost arpentent les routes du Nevada, et s'arrêtent à l'auberge ; ils y puisent plusieurs idées.

Il existait à Rachel le Area 51 Research Center, un centre de documentation basé dans un mobile home jaune qui recensait les activités paranormales dans la région jusqu'en 2001.

En 2006, la chaîne de restauration rapide KFC profite de la notoriété de la ville pour développer sa nouvelle image. Un panneau publicitaire géant de plus de 8 000 m2 est construit au sol, à quelques dizaines de mètres de la route. Le nouveau logo de la marque, représentant son créateur, le Colonel Sanders, est constitué de 65 000 blocs d'un pied carré, et fait de la franchise la première marque visible depuis l'espace. Selon le président directeur général Graham Allan, il s'agit de « montrer à l'univers la nouvelle identité de KFC ».

Warm Springs et la U.S. 6

En quittant Rachel, la route 375 se dirige vers le nord-ouest et entre dans le comté de Nye County. La voie quitte la vallée Sand Springs et arrive au sommet Queen City, le point culminant du tracé (1 809 m), avant de redescendre vers le sud de la vallée Railroad, tournant au nord pendant quelques kilomètres pour contourner le massif de Reveille Range. La route reprend vers l'ouest pour se terminer à la jonction avec la route US 6 à Warm Springs. Il ne este de cet ancien arrêt pour diligences que quelques bâtiments et des cabanes où les voyageurs peuvent encore profiter des sources chaudes qui ont donné son nom à ce lieu. La route U.S. 6 permet de rejoindre Tonopah à l'ouest et Ely, loin au nord-est.

Climat, faune et flore

45 23

La route 375 comporte plusieurs longues lignes droites. Ici, elle traverse Sand Spring Valley.

Il n'existe pas de relevés météorologiques concernant la route 375. Les données les plus proches proviennent d'Alamo, à 20 km au sud de Crystal Springs, et de Tonopah, à 80 km à l'ouest de Warm Springs. Le climat est aride ou semi-aride, avec entre 15 et 18 cm de précipitations en moyenne par an. En été, les températures atteignent 37 °C, avec des nuits à 13 °C, et des pics à 45 °C. L'hiver, les maximales sont à 13 °C, mais les nuits peuvent afficher -7 °C, avec des records à -25 °C. La région, comme tout le sud du Nevada, est trop sèche pour être cultivée, à l'exception de fermes irriguées, comme on en trouve à Rachel.

Juste au nord de Crystal Springs, à la jonction est de la route, se trouve le lac Franchy Lake, qui fait partie de la réserve naturelle Key Pittman Wildlife Management Area. On y recense 24 espèces de canards, dont la principale est le canard d'Aylesbury. On y trouve aussi des rapaces et d'autres oiseaux ainsi que, dans le lac, des poissons-chats et des achigans à grande bouche. Dans les parties plus désertiques de la route, les voyageurs peuvent croiser des mammifères, comme des lynx roux, des renards, des moufettes, des cerfs mulets, ou encore des mouflons canadiens ainsi que divers lézards et serpents, dont des crotales.

Le long de la route, la végétation est très éparse, en raison du climat désertique. Comme dans les autres zones de faible élévation du Grand Bassin, elle se limite aux arbustes robustes, comme le Atriplex confertifolia ou des plantes du genre Distichlis.

Liens externes

Apache Trail – Arizona

L'Apache Trail est une route américaine de l'état d'Arizona qui relie la ville d'Apache Junction (dans la banlieue est de Phoenix), au Lac Theodore Roosevelt, à travers les Monts de la Superstition.

Elle porte aussi le nom d'Arizona State Route 88.

Le nom d'Apache Trail provient de la tribu amérindienne des Apaches qui peuplait autrefois la région.

La route relie Apache Junction à la jonction avec la route 188, à hauteur du Barrage Roosevelt, sur le lac du même nom. Elle longe les lacs Canyon Lake et Apache Lake et ne traverse qu'un petit hameau touristique des quelques bâtiments : Tortilla Flat. Elle coupe également la forêt nationale de Tonto.

Elle s'étend sur 40 miles (64 km) à travers le désert et la montagne et une bonne partie de son tracé est une piste non goudronnée, difficilement praticable sans véhicule tout terrain.

Curiosités

112 km de bitume puis de piste dans les Superstition Mountains (j’adore ce nom).

Le plus : Tortilla Flat. Six habitants.

46

47 22

48 22

Idaho State Highway 75 – Idaho 

Le long de la Salmon River, alias « River of No Return » (rivière sans retour, tout un programme), ce sont environ 200 km en plein nature entre Challis et Ketchum, Idaho.

Le plus : à Ketchum a été enterré Ernest Hemingway. Vous trouverez sa tombe, recouverte de pièces, de petits mots, de bouteilles, au cimetière municipal.

49

50 18

51 18

Trail Ridge Road – Colorado 

77 kilomètres pour traverser le Rocky Mountain National Park. La Trail Ridge Road est la plus haute route des Etats-Unis. Elle défile devant les prairies, traverse les forêts de pins jusqu'à ce qu'elle atteigne la toundra arctique du Continental Divide, culminant à plus de 3657 mètres d'altitude.

Le plus : à l’extrémité est, il y a la ville d’Estes Park et l’hôtel Stanley, qui a inspiré Shining.

52 18

53

La Route 66

La Route 66 (officiellement US Route 66) était une route américaine qui joignait Chicago (Illinois) à Santa Monica (Californie), entre les années 1926 et 1985 aux États-Unis.

54

Sa longueur a beaucoup varié au gré des années et des remaniements de son tracé, notamment à partir de 1937, où la Route 66 a cessé de desservir la ville de Santa Fe, au Nouveau-Mexique. La longueur communément admise est celle postérieure à ce remaniement, soit environ 2 280 miles (3 670 km). La Route 66 traverse trois fuseaux horaires et 8 États (d'est en ouest : Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona et Californie). Son point central se trouve dans la petite ville d'Adrian, dans le Texas. Elle fut la première route trans-continentale goudronnée en Amérique. Les Américains la surnomment The Mother Road ou Main Street USA.

55 16

56 17

57 15

58 16

Elle a gagné ses lettres de noblesse grâce notamment à Chuck Berry, qui lui a consacré une chanson. Pendant la Grande Dépression des années 1930, c'est par la Route 66 que les fermiers à la recherche d'un emploi migrèrent vers la Californie.

60 16

La Route 66 a été officiellement déclassée le 27 juin 1985. Si elle n'a plus d'existence « officielle », elle conserve un caractère mythique et est sans doute la plus connue des routes américaines. Depuis le début des années 1990, des mouvements se sont créés pour assurer sa préservation, et les initiatives visant à y développer le tourisme sont de plus en plus nombreuses. La route est ainsi à nouveau fléchée à plusieurs endroits sous le nom « Historic Route 66 ».

L'itinéraire a été commissionné le 11 novembre 1926, en fédérant des portions de routes existantes. À l'époque, la route n'est revêtue que sur un tiers de sa longueur. Cyrus Avery, président de l'Associated Highways Associations of America, est considéré comme son « père fondateur ». Ce n'est qu'en 1937, notamment grâce à la politique du New Deal lancée par le président Franklin Delano Roosevelt, que la route est revêtue de Chicago à Santa Monica.

Pendant son heure de gloire, la Route 66 recevra de nombreux surnoms. La National US 66 Highway Association, qui se charge de populariser la route auprès du grand public, la nommera Main Street of America, une appellation justifiée par le fait que la Route 66 faisait office de rue principale dans la plupart des villes qu'elle traversait.

61

Dans son célèbre roman Les Raisins de la colère, John Steinbeck la baptisera The Mother Road (la « route-mère »), car toutes les routes secondaires débouchaient sur la Route 66.

62 17

Plus tard, elle recevra le nom de Will Rogers Highway, en mémoire de l'acteur.

63 16

Durant l'après-guerre, la Route 66 constitue un itinéraire majeur autour duquel se développent de nombreuses villes comme Amarillo (au Texas), Albuquerque (au Nouveau-Mexique), Flagstaff et Kingman (en Arizona). Des centaines de motels, de cafés, de stations-services, d'attractions touristiques et autres boutiques de souvenirs (curio shops) s'établissent le long de la route.

64 15

Panneau de la Route 66.

Très impressionné par le réseau autoroutier allemand (Autobahn), le président Eisenhower lance en 1954 le President’s Advisory Committee on a National Highway Program, dont l'objectif est de réfléchir à la mise en place d'un réseau autoroutier moderne sur tout le territoire américain. Deux ans plus tard, les budgets sont votés et les premiers Interstates mis en chantier. Avec le développement des autoroutes, la Route 66 perd de son utilité. Là où elle subsiste (certains tronçons sont repris pour construire les autoroutes), son usage redevient majoritairement local. En 1984, le dernier segment de la 66 est « court-circuité » à Williams en Arizona.

Pour les commerces et villages qui vivaient de la Route 66, le contournement par les Interstates a souvent été vécu comme une tragédie. Certains petits commerces ont été abandonnés, parfois même des villages entiers. Mais depuis plusieurs années, l'animation revient : les motels, boutiques et lieux historiques bordant la Route 66 sont petit à petit restaurés, accueillant à nouveau les voyageurs.

Route 66 est également une chanson célèbre, écrite et interprétée d'abord par Bobby Troup puis repris par plusieurs groupes dont les Rolling Stones, Chuck Berry, Brian Setzer, Nat King Cole, Depeche Mode (en face B du single Behind the Wheel) et Guitar Wolf. Eddy Mitchell a également chanté cette route dans son album Frenchy (Sur la route 66).

65 13

Itinéraire en images

Voici une liste des principales étapes de la Route 66, d'Est en Ouest dans le sens de lecture, comme le voudrait la tradition : qu'on la parcoure, comme les colons, les exilés de la Grande Dépression et du Dust Bowl ou les vacanciers des années 50 et 60.

67

Memorial de Lincoln à Springfield (Illinois).

68 12

Ancienne station service à Baxter Springs (Kansas).

69 13

Panneau de musée de la Route 66 à Clinton (Oklahoma).

70 12

La Route 66 traverse le North Canadian Bridge (Oklahoma).

71 12

Route 66 entre Oatman et Kingman (Arizona).

72 10

Cadillac Ranch à Amarillo (Texas).

73 11

La Route 66 passe à l'est de la ville d'Albuquerque (Nouveau-Mexique).

74 9

La ville de Gallup (Nouveau-Mexique).

75 8

La route 66 à Oatman (Arizona).

76 10

La route 66 dans l'Arizona.

77 10

La route 66 (Arizona).

78 10

Le motel Wigwam à San Bernardino (Californie).

79 10

Los Angeles (Californie).

Villes traversées d'Est en Ouest

Illinois

Missouri

Kansas

  • Galena
  • Riverton
  • Baxter Springs

Oklahoma

  • Commerce
  • Miami (Coleman Theater)
  • Vinita
  • Foyil (Andy Payne Memorial, Totem Pole Park)
  • Claremore
  • Catoosa (Blue Whale)
  • Tulsa
  • Stroud
  • Chandler
  • Arcadia (Round Barn)
  • Oklahoma City (Memorial)
  • Yukon (silos)
  • El Reno
  • Calumet
  • Geary
  • Hydro (Lucille's)
  • Clinton (Route 66 Museum)
  • Foss
  • Canute
  • Elk City (National Route 66 Museum)
  • Sayre (Courthouse)
  • Hext
  • Erick (Sandhills Curio Shop, Roger Miller Museum)
  • Texola (Water Hole #2)

Texas

  • Shamrock (U-Drop Inn)
  • Lela
  • McLean (Phillips 66 Station, Devil's Rope Museum)
  • Groom (Britten USA Water Tower, croix géante)
  • Conway (Bug Ranch)
  • Amarillo (Cadillac Ranch, Big Texan Steak Ranch)
  • Vega (Dot's Mini-Museum, Vega Motel)
  • Adrian (avec le Midpoint Cafe, situé à mi-chemin entre Chicago et Santa Monica)
  • Glenrio (Little Juarez Cafe, First/Last Motel in Texas)

Nouveau-Mexique

Arizona

  • Lupton
  • Chambers
  • Painted Desert / Petrified Forest (parc national)
  • Holbrook (Wigwam Motel)
  • Joseph City
  • Jackrabbit (Here It Is Trading Post)
  • Winslow (Standin' on the Corner)
  • Meteor City (Meteor Crater)
  • Two Guns (ville fantôme)
  • Twin Arrows (ville fantôme)
  • Winona
  • Flagstaff
  • Bellemon (Pines Breeze Inn, site du film Easy Rider)
  • Parks
  • Williams (Grand Canyon Railway)
  • Ash Fork
  • Seligman (Angel Delgadillo's Barber Shop, Delgadillo's Snow Cap)
  • Nelson (Grand Canyon Caverns)
  • Peach Springs
  • Truxton
  • Valentine (ex-bureau postal « officiel » de la Saint-Valentin)
  • Hackberry (General Store)
  • Antares (Rancheros Tiki Headicus)
  • Kingman
  • Cool Springs
  • Oatman
  • Topock

Californie

Dans les arts

Livres

  • Elle est un des lieux principaux de l'action du roman de John Steinbeck, Les raisins de la colère, adapté en 1940 au cinéma par John Ford.

80

  • Elle est un lieu important dans la BD Des dieux et des hommes.
  • "Route 66" est un livre collectif, édité aux éditions SPE-Barthélémy en 1992, puis réédité successivement en 2001 et 2004, réalisé par l'écrivain voyageur Jean-Patrick Reymond, le photographe Patrick Bard et Philippe Lacarrière. Fruit de plusieurs années de travail, cet ouvrage est à l'origine de la médiatisation de "La mère des routes" en France au début du XXIè siècle.

Cinéma

  • Le film Easy Rider a été tourné sur une partie de la Route 66 (notamment à Santa Monica, à Topock et à Flagstaff).

81 10

  • On y fait référence dans le film The Machinist de Brad Anderson.
  • Elle occupe une place centrale dans le film d'animation de John Lasseter, Cars sorti en 2006. Lasseter a fait appel aux meilleurs spécialistes pour se documenter en pré-production du film, et certains lieux de l'action sont directement inspirés de sites existant réellement.
  • Le film The Hitcher (1986, Robert Harmon) a été tourné en partie au Roy's Cafe, à Amboy.

82 10

  • Elle est censée être la route sur laquelle se trouve le Bagdad Café du film éponyme.

84 10

  • Une partie du film Thelma et Louise y a également été tourné.

83 9

Télévision

  • Elle a donné son nom à une série télévisée à succès (jamais diffusée en France), constituée de 116 épisodes tournés entre 1960 et 1964.
  • Elle est un élément essentiel de la série The Lost Room dans laquelle l'intrigue principale a un rapport direct avec un motel se trouvant certainement sur la route 66.
  • Elle est médiatisée en France, lors de deux émissions qui lui sont consacrées dans le magazine Turbo animées par Dominique Chapatte, sur M6, à la suite de la parution du livre éponyme "Route 66" des éditions SPE - Barthélémy, en décembre 1992.

Musique

  • Le compositeur Bobby Troup a composé la chanson Route 66, interprétée entre autres par Nat King Cole, Chuck Berry, les Rolling Stones ou Depeche Mode.
  • Elle est le sujet de la chanson d'Eddy Mitchell Sur la route 66 (sur l'album Frenchy).
  • L'un des plus grands succès du crooner Nat King Cole s'intitule Route 66 (il est d'ailleurs mort à Santa Monica après avoir grandi à Chicago).
  • Le duo Hymn for Her a publié en 2014 ses Hits from Route 66 (Wan + Wan), album enregistré en voyage sur cette route.

Photo

  • Elle est le théâtre des « Twentysix Gasoline Stations » d'Edward Ruscha, une série de photos publiée dans un livre par l'artiste en 1963.

Liens externes

Et vous, quelles sont vos routes préférées ? 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×