Comment choisir le bon forfait

À moins que vous ayez un doctorat en physique nucléaire, comprendre les prix des forfaits des différents opérateurs peut être un challenge. Voici quelques indications pour faire le bon choix.

1 418

Choisir le bon forfait téléphonique peut être compliqué aux États-Unis. Cependant, il existe des guides  pour vous aider à "faire le bon choix" concernant votre opérateur. 

Couverture

La couverture est la zone dans laquelle un portable peut être utilisé pour passer et recevoir des appels. Votre lieu de résidence est donc le facteur le plus important pour choisir un forfait : en effet, vous n'aurez pas envie de payer des frais d'itinérance ou d'être sans cesse en panne de réseau. 

La couverture varie en fonction des régions et des opérateurs. Vous pouvez vérifier  que votre fournisseur couvre votre zone d'habitation, et celle de votre lieu de travail par exemple. Vous pouvez aussi voir quelle serait la meilleure couverture ici  : il suffit d'indiquer votre adresse. 

Zone d'utilisation géographique

Beaucoup d'opérateurs téléphoniques proposent des forfaits différents qui peuvent être locaux, régionaux et nationaux. Plus la zone de couverture est grande, plus le client paiera cher à la minute. Les opérateurs les plus importants ont des réseaux plus larges et peuvent donc proposer des forfaits moins chers à ceux qui appellent d'un bout du pays à l'autre. Les plus petits opérateurs ont maintenant des forfaits raisonnables adaptés à des réseaux nationaux fiables, en plus de fournir les tout derniers téléphones portables. 

Les tarifs d'appels varient si vous appelez un fixe ou un portable, et si vous appelez un numéro du même opérateur ou d'un autre. Les appels entre portables du même opérateur sont les moins coûteux (parfois même gratuits), alors qu'un appel vers un opérateur différent est plus cher. C'est pourquoi, en choisissant votre opérateur, il vaut le coup de demander à votre famille ou vos amis chez qui ils sont abonnés. Dans tous les cas, prenez le temps de chercher l'opérateur qui vous convient le mieux. 

Utilisation

Avant, les prix des forfaits variaient surtout en fonction du nombre de minutes d'appel. Mais aujourd'hui, la plupart comprennent des appels illimités et c'est le volume de données utilisées qui détermine le prix du forfait. Les tarifs varient donc en fonction de la quantité de données dont vous avez besoin par mois, soit combien de temps vous passer sur internet avec votre téléphone. 

Voici les meilleurs forfaits téléphoniques 2014  d'après the TIME. Consultez aussi les comparaisons et critiques des meilleurs opérateurs de téléphonie mobile 2014 . 

Téléphones prépayés

Si vous n'avez besoin que d'un téléphone pour les urgences ou les situations occasionnelles, le plus économique est de prendre un téléphone prépayé. Avec ça, pas besoin de signer de contrat d'engagement ou de payer une facture mensuelle. En règle générale, vous n'avez pas besoin de payer de caution, et il suffit d'acheter des minutes quand vous en avez besoin. Acheter un téléphone prépayé permet de prendre le temps d'observer vos besoins avant de vous engager dans un contrat long terme.

  • Pas de frais cachés
  • Meilleur contrôle des prix. Vous savez exactement combien vous dépensez
  • Pas de facture mensuelle : vous payez au fur et à mesure
  • Pas de contrat à signer, pas d'engagement
  • Pas besoin de vérification bancaire. Parfait pour les complications sur les comptes en banque des voyageurs
  • Idéal pour un usage occasionnel

Inconvénients des téléphones prépayés : 

  • Tarifs plus chers à la minute
  • Impossible d'accepter les appels en PCV
  • Vous perdez de l'argent si vous n'utilisez pas toutes les minutes. 

2 370

Contrat

La plupart des contrats demandent des engagements d'un ou deux ans minimum, avec des factures mensuelles fixes et une utilisation limitée. Chaque mois, vous recevrez une facture basée sur le forfait choisi qui peut contenir les dépassements éventuels (ex : appels internationaux, dépassement du volume de données etc.). 

L'avantage de prendre un contrat, c'est que les tarifs d'appels moins élevés (parfois beaucoup moins chers) et que vous aurez les meilleurs prix pour les nouveaux téléphones. Au moment de choisir votre forfait, lisez bien les termes et conditions pour les tarifs mensuels, les coûts de connexion et l'utilisation minimum.

Si vous faites annuler le contrat avant la fin, vous devrez payer des frais de résiliation. Pour résilier, il ne suffit pas d'arrêter de payer ses factures : vous devez toujours notifier votre opérateur que vous souhaitez arrêter votre contrat et payer le dernier mois, ainsi que les frais additionnels éventuels. Si vous n'êtes pas sûr du temps que vous allez passer aux États-Unis, évitez de signer ce type de contrat. 

Obtenir un contrat est simple : les opérateurs demandent souvent une pièce d'identité, un justificatif de domicile et une carte de crédit. Les factures peuvent être directement prélevées sur votre compte en banque. En général, les étrangers commencent avec un téléphone prépayé puis changent pour prendre un forfait une fois qu'ils ont tous les papiers et sont certains du temps qu'il passeront dans le pays. 

Téléphones subventionnés

Aux États-Unis, vous verrez beaucoup de publicités pour des téléphones gratuits ou presque. Ces offres sont généralement associées à un contrat proposant des frais mensuels. Les contrats normaux fonctionnent pour un an minimum. Après cette période, vous pourrez peut-être obtenir un autre téléphone subventionné de la part de l'opérateur, ou changer d'opérateur.

Si vous ne souhaitez pas de contrat, vous aurez surement besoin d'acheter un téléphone non-subventionné (même s'il existe quelques téléphones subventionnés prépayés). Les prix diffèrent beaucoup en fonction des options du portable ou du smartphone. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×