Bill Bryson, Motel Blues

Si tu veux rire et revivre quelques épisodes de ton voyage, je te conseil le livre de Bill Bryson, Motel Blues.

Amazon.fr - Motel Blues

 

C'est un livre qui traverse les Etats-Unis en deux voyages: un dans l'Est et un dans l'Ouest.

L'écrivain américain Bill Bryson est un auteur de récits de voyage, version humoristique, mais qui écrit aussi sur la langue anglaise et sur des sujets de vulgarisation scientifique. Il a également été journaliste. Il est né en 1951, en plein dans le Middle West, en Iowa précisément. Sa particularité : il a vécu une bonne partie de sa vie d'adulte en Grande-Bretagne. Il est revenu aux Etats-Unis, puis est reparti au Royaume-Uni. Il vit d'ailleurs aujourd'hui (depuis 2003 à vrai dire) en Angleterre.

Bill Bryson a un regard très critique sur les Etats-Unis, ses gens, sa culture, ses us et coutumes, sa cuisine, quand ce n'est pas sur ses paysages plats, du Midwest notamment. A priori, très bien. Dans "Motel Blues" (sorti en 1989 - éd. Payot & Rivage 1995 puis 2003), il raconte deux voyages à travers son pays natal dans les années 80. En deux temps.

Point de départ : à chaque fois Des Moines, Iowa, sa ville de naissance. Un panneau cap à l'Est et un autre cap à l'Ouest donc. Pour son grand retour aux Etats-Unis, à 36 ans, il s'offre ainsi ces deux échappées horizontales, zigzaguant entre plusieurs voyages, lieux et souvenirs d'enfance. Au total, 40 Etats. Une carte et son diptyque d'itinéraire figurent au début du livre.

Acuité grossière, argumentation basique

Alors c'est assez génial, au départ, car on se projette avec lui dans deux assez belles virées. Mais c'est franchement pas très bien écrit, on peine à quitter l'effet "guide de voyage" accéléré, c'est truffé de plaisanteries ou niaises ou caricaturales ou arrogantes (même le "Guide du Routard" fait parfois mieux... c'est dire... ou alors c'est du niveau du "Routard", c'est-à-dire fatigant et agaçant à la longue). Bref, un humour un peu facile, une ironie peu élaborée et des piques très peu fines.

Quant au regard critique de l'amoureux de l'Europe qu'est Byll Bryson, il n'est pas inintéressant. "L'Indsider" Bryson connaît bien les Etats-Unis, c'est son pays de sol, de fondation et d'éducation. Il critique énormément. Il mitraille parfois. Mais c'est souvent peu nuancé et profond.

Très cliché, très entendu, très superficiel. Voire condescendant. Dans l'ensemble, son acuité est grossière, son argumentation basique. Certains gags sont carrément beaufs. On sourit deux fois sur dix. On lui donne évidemment parfois quand même raison.

La description des Etats et des villes, petites ou grandes, traversés durant son périple, sont très générale. Sur 400 pages, il y a peut-être une vingtaine ou trentaine d'observations vraiment sérieuses, intéressantes, pertinentes voire percutantes. On apprend quelques anecdotes historiques rigolotes. Quelques informations "géographico-touristiques" originales. Mais c'est tout.

Un "road trip" initialement excitant

L'intérêt de ce livre ? Un "road trip" initialement excitant, mais qu'il faut finalement s'inventer et se réapproprier dans un univers parallèle. Une certaine culture éducative et géographique retranscrite par les souvenirs d'enfance de Bill Bryson, de l'époque des longs voyages hors Iowa en famille; famille de type classe moyenne. Une réelle Amérique profonde. Quelques rares mais très bonnes remarques ou observations sociologiques sur les réputations des gens de tel ou tel Etat.

Un carnet de voyage rigolo, un récit léger, un regard mitigé, une écriture quelconque. Aucune poésie du voyage. Bill Bryson, c'est sûr, ne retombe pas amoureux des Etats-Unis. Tout au plus une certaine sérénité retrouvée, dans son Iowa central, natal, foetal. Et un livre sans grande envergure, malgré les miles parcourus. Un Anglais de cœur sceptique sur son Amérique qui lui fout le blues, quand il arrête de rire. Et un humour qui m'échappe peut-être.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×