L'ESTA

logo-esta.jpg

Cliquez 1

L’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est un formulaire obligatoire à remplir en ligne par tout ressortissant français en prévision de son voyage aux USA. Il permet d’avoir, en amont du voyage, une autorisation d’entrée aux USA sous le régime du VWP (Visa Waiver Program, remplaçant la traditionnelle « feuille verte »). Parmi les renseignements demandés figurent les noms et prénoms, numéro de passeport, pays de résidence… 
  
La demande d’autorisation ESTA est obligatoire depuis le 12 janvier 2009 pour tout passager :

  • de nationalité française ou d’un pays adhérant au Visa Waiver program (Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Danemark, Espagne, Estonie*, Finlande, France, Grande Bretagne, Grèce*,Hongrie*, Irlande, Islande, Italie, Japon, Lettonie*, Lichtenstein, Lithuanie*, Luxembourg, Malte*, Monaco, Norvège, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Portugal, République de Corée*, République tchèque*, Saint Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse. et Taiwan). * Une autorisation ESTA ainsi qu’un passeport biométrique (contenant une puce) sont obligatoires pour les ressortissants de la République tchèque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la République de Corée, la Slovaquie, Malte, la Grèce et Taiwan qui désirent se rendre aux Etats-Unis sans visa en tant que touriste ou en voyage d’affaires pour une période de 90 jours ou moins, ou pour transiter les Etats-Unis . Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site de l’ambassade américaine du pays de votre nationalité. Veuillez noter que les citoyens de Turquie ont besoin d'un visa
  • effectuant un déplacement aux USA pour du tourisme et pour moins de 90 jours
  • transitant par les Etats-Unis dans le cadre d’un voyage effectué vers un autre pays. Dans ce cas, les demandeurs devront écrire « in transit » dans l’encadré réservé à leur destination finale.
  • arrivant sur le territoire américain par voie aérienne ou maritime (hors bateaux privatifs)

Adultes et enfants (quel que soit leur âge) sont soumis à cette procédure. En revanche, l’ESTA n’est pas demandé aux personnes étant en possession d’un Visa, ni aux personnes se rendant aux USA par voie terrestre (depuis le Mexique ou le Canada). 

Le voyageur doit être doté de cette autorisation de voyage électronique avant d’embarquer sur un avion. A défaut, il se verra refuser l’entrée sur le sol américain. 

L’ESTA est valable pour une durée de 2 ans ou jusqu’à expiration du passeport (si expiration dans les 2 ans à venir).

Le formulaire peut être rempli au plus tard 72 heures avant le départ mais il est recommandé de le faire aussitôt le voyage planifié. 

La démarche d’obtention du formulaire ESTA est à effectuer par le passager lui-même en amont de son voyage aux USA. Le passager peut également se faire aider d’une tierce personne. L’information communiquée par le client est validée par rapport à son passeport et n’a pas de rapport avec son billet. 

Depuis le 15 août 2012, il est possible de faire des demandes ESTA groupées sur le site officiel et donc de payer en une seule fois. 

Pour que la demande d’un « Visa Waiver » soit acceptée, les autorités américaines demandent aux ressortissants français d’utiliser leur nom tel qu’il figure sur leur passeport français. Bien qu’il n’existe pas d’obligation de renseigner le nom de jeune fille pour les femmes mariées, les autorités américaines recommandent dans l’intérêt du client, d’indiquer dans la mesure du possible le nom complet, c'est-à-dire les deux noms : nom de jeune fille et nom d’épouse. 

Le numéro de passeport renseigné par le passager dans l’ESTA doit impérativement correspondre aux 9 caractères alphanumériques figurant sur le passeport français, c'est-à-dire qu’ils doivent être introduits sous le format suivant : 12XX34567. 

Nous vous recommandons d’imprimer votre autorisation ESTA et de la conserver avec vous durant votre voyage. Conservez également votre numéro ESTA durant et après votre voyage pour un futur séjour aux Etats-Unis. 

Une nouvelle demande d’autorisation ESTA est exigée lorsque :

  • le voyageur dispose d’un nouveau passeport;
  • le voyageur change de nom;
  • le voyageur change de genre;
  • le pays de citoyenneté du voyage change;
  • ou si les réponses aux questions posées dans le cadre de l’application ESTA avec des réponses par « oui » ou « non » ont changé.

La taxe de 14US$ associée sera imputée à chaque nouvelle demande. 

Si l’autorisation ESTA expire avant que le voyageur ne quitte le territoire américain, celui-ci n’est pas obligé de faire une nouvelle demande ESTA. Toutefois, il aura besoin de soumettre une nouvelle demande d’autorisation pour un prochain voyage. 

NOUVEAU : Depuis le 3 novembre 2014, les personnes faisant une demande ESTA doivent répondre à quelques questions supplémentaires : pseudonymes, ville de naissance, informations complémentaires sur le passeport, coordonnées du voyageur, noms et prénoms des parents, personnes à contacter en cas d’urgence, coordonnées de l’employeur, contacts aux Etats-Unis. Ces nouvelles questions sont obligatoires. Cependant, les voyageurs inscriront UNKNOWN s’ils ne peuvent répondre à l’une des questions, notamment dans le cas où ces derniers n’auraient pas connu leurs parents. Les voyageurs étant déjà en possession d’un ESTA en cours de validité ne sont pas tenus de faire une nouvelle demande. L’ESTA en cours sera valable jusqu’à la fin de sa période de validité (2 ans) ou jusqu’à expiration du passeport.

Dans la plupart des cas, les agents de sécurité intérieure donneront leur accord en ligne presque immédiatement en renvoyant la mention « autorisation approuvée ». Nous vous conseillons de garder votre numéro d’autorisation, d’imprimer votre document et de le garder sur vous durant la totalité de votre voyage. 

Attention, depuis le 8 septembre 2010, le formulaire ESTA est payant à hauteur de 14US$ par personne. Cette taxe est payable sur le site internet officiel par carte bancaire uniquement.

Pour plus d’informations sur l’ESTA et pour remplir votre demande d’autorisation, nous vous recommandons l’utilisation exclusive du site officiel https://esta.cbp.dhs.gov. Certains sites internet proposent l’ESTA à un montant dépassant les 14US$ par personne. Or, ces sites ne sont pas approuvés, associés ni affiliés par le DHS et le gouvernement américain. Dans ce cas, nous vous conseillons de vérifier que votre ESTA a bien été accordée sur le site internet mentionné ci-dessus.

Il arrive que le site soit saturé durant quelques heures ou qu’il soit en cours de maintenance, dans ce cas, nous vous invitons à réitérer votre demande ultérieurement. Le site https://esta.cbp.dhs.gov est le seul qui permette d’obtenir un ESTA valable. 

Pour information, seul DHS peut vérifier votre dossier. Ni l'Office du Tourisme, ni l'Ambassade ne sont en mesure de l'ouvrir. 

Par conséquent, pour toutes questions concernant l'ESTA, veuillez contacter directement :
ESTA Management Office
Tel :  001 703 526 4200 
Site internet : https://help.cbp.gov/app/answers/list

À l'arrivée vous attend un séjour de rêve, mais aussi quelques questions…

Si vous avez bénéficié du Programme d'exemption de visa pour voyager aux États-Unis, vous avez eu la chance de vous épargner les démarches liées à l’obtention d’un visa.

En effet, l’ESTA peut être obtenue sur Internet en quelques clics de souris, vous permettant de gagner beaucoup de temps, d'efforts et d’argent.

Mais bien que les démarches se simplifient, les agents dans votre port d'entrée aux USA sont tenus de vous poser quelques questions simples avant de vous permettre l’entrée sur le territoire américain (tout comme pour les détenteurs d’un visa, d’ailleurs).

Si vous partez aux États-Unis dans le cadre d’un voyage d’affaires, on pourra vous demander, entre autres :

  • Quelles sont vos intentions aux États-Unis ? (signer des contrats, rencontrer des clients…)
  • Quelle sera votre destination exacte ou quel est votre itinéraire ?
  • Quelle est la date de votre retour en France ?
  • Quelle est votre branche d'activité et pourquoi vous amène-t-elle aux États-Unis ?

Si vous voyagez aux États-Unis en tant que touriste, les questions seront les suivantes :

  • Quelle est votre activité en France ?
  • Comment financez-vous votre voyage aux USA ? (surtout si votre séjour est long)

Ce type de question sert à vérifier que vous ne cherchez pas un emploi aux États-Unis. Le fait d’avoir un travail en France ou des économies signifie que vous êtes effectivement aux États-Unis en tant que touriste.

Dans tous les cas, il est recommandé de disposer de l’adresse et du numéro de téléphone de l'endroit où vous logerez aux États-Unis, par exemple, les coordonnées d’un ami qui vous héberge ou d’un hôtel.

IMPORTANT : rappelez-vous que, pour faire la demande ESTA en ligne, les coordonnées ci-dessus ne sont pas requises.

Les agents de contrôle aux frontières peuvent paraître trop curieux, mais gardez en tête que c’est leur travail de vous poser des questions. Soyez toujours calme et honnête en vous adressant à eux, et surtout laissez les blagues un peu déplacées pour vos amis (bombes, terrorisme, etc.)

En répondant de façon satisfaisante à ces questions, vous passerez moins de temps à être contrôlé(e) et pourrez commencer votre aventure américaine en un rien de temps !

Déposez votre demande ESTA

>> ESTA formulaire en ligne

Pour déposer votre demande en ligne, vous aurez besoin de votre passeport, adresse e-mail et carte de crédit ou débit valides. Une fois que toutes les données fournies seront vérifiées, votre autorisation ESTA vous sera envoyée en quelques minutes.

See more at : http://www.esta.fr/questions-posees-passage-immigration-usa#sthash.6wTpjjXO.dpuf

Que faut-il faire ou éviter quand on est en voyage aux États-Unis ?

Il y a bien de différences culturelles entre la France et les USA, apprenez quelques-unes et préparez bien votre séjour !

De manière générale, les Américains sont sympas, directs et ont beaucoup d'humour, surtout, ils n'ont pas peur de l'autodérision.

Droit au but : les Américains sont directs, honnêtes et ne tournent pas autour du pot, ce qui ne veut pas dire impertinent. Exprimez-vous clairement et soyez sûr de vous lors d'une discussion ; trop d'hésitations font penser qu'on cache quelque chose.

Cela est d'autant plus vrai lorsque vous répondez aux questions des agents de douane :

Montrez-vous aimable et courtois en présentant votre autorisation ESTA et votre passeport en cours de validité. Ne soyez pas gêné par les questions personnelles ou concernant le motif de votre voyage aux États-Unis. Gardez d'ailleurs les blagues pour vous au moment de passer la douane américaine (les Américains ont un grand sens de l'humour, mais ils s'adonnent aux blagues une fois en confiance).

Sujets à aborder : la mentalité européenne est perçue comme étant plus « avant-gardiste » sur certains sujets. Les Français ont également une mauvaise réputation de « donneur de leçons ».

Ainsi, on peut parler des différences culturelles dans une optique de découverte et sans jugement.

Le sport est un sujet très important et un bon brise-glace si vous ne connaissez pas très bien vos interlocuteurs. Il vous faudra donc vous informer sur les sports célèbres sur place, comme le football américain, le base-ball ou le basket-ball… le soccer n'a pas trop la cote aux États-Unis.

Si vous connaissez vos interlocuteurs, les questions sur la famille ou les enfants sont bien reçues. Et comme le travail est omniprésent aux USA, n'hésitez pas à en faire un sujet de conversation.

Sujets à éviter : Si vous ne connaissez pas suffisamment vos hôtes, évitez les sujets controversés comme la politique, la religion, la peine de mort, les droits des homosexuels, l’IVG, les armes à feu…

Gestes acceptables : n'ayez pas peur du contact visuel, c'est une marque d'intérêt et de politesse si vous discutez avec quelqu'un ; si vous croisez quelqu'un à l'hôtel, par exemple, cette fâcheuse habitude française de détourner le regard sera mal vue. Il ne faut pas pour autant fixer vos interlocuteurs !

Gestes à proscrire : n'approchez pas trop vos interlocuteurs, une distance d'un peu moins d'un mètre est conseillée. Bannissez « faire la bise » si vous ne connaissez pas les gens ! Un sourire suffit largement pour les Américains, qui réservent la bise pour la famille et les proches. Une poignée de main ferme est aussi acceptée, mais si vous êtes dans un grand groupe, on se contentera d'un « bonjour » général.

Si vous voyagez en couple, gardez à l'esprit que les gestes d’affection en public sont acceptés s’ils ne sont pas extrêmes : se tenir par la main, se serrer dans les bras… En revanche, « rouler une pelle » en public est considérée comme étant de mauvais goût, et ne parlons même pas de serrer votre partenaire par les fesses… Plutôt courant en Europe.

Attention : avez-vous remarqué que souvent dans les films américains, les Français font des crises de colère, des scènes de ménage… puis, ils reprennent leurs esprits comme si de rien était ? Évitez les clichés : les cris, l'hystérie ou tout simplement l’expression d'émotions démesurées sont très mal perçus outre-Atlantique.

Suivez mes conseils en gardant en tête qu'il ne s'agit que de généralités : le bon sens et le respect de la différence font qu'un touriste soit le bienvenu où qu'il aille.

slide.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×