Catégorie E : Investisseurs

Les visas de catégorie E sont intitulés Treaty Trader (E-1) et Treaty Investor (E-2), et sont délivrés aux personnes souhaitant investir ou faire du commerce avec une société aux États-Unis.

Ils sont émis sous réserve de certaines conditions, mais le nombre émis chaque année n'est pas limité. Comme le nom le suggère, le visa E n'est disponible que pour les citoyens de pays avec lesquels les États-Unis ont un traité commercial en vigueur. Il y a deux types de traités : l'un couvre le commerce, l'autre les investissements.

Au moins 50% des signataires d'un traité d'affaire doivent provenir d'un même pays. Le titulaire d'un visa E doit être le propriétaire principal et contrôler au moins 50% de la société, ou un employé clé (avec la même nationalité que le propriétaire principal) qui est un cadre, ou encore une personne dont les compétences sont essentielles au business.

Les visas E-1 et E-2 n'ont pas de limite temporelle et restent valides tant que le titulaire conserve sont statut au sein de l'entreprise. Un visa E-1 ou E-2 reste valide aussi longtemps que le business opère. L'épouse/époux et les enfant de moins de 21 ans d'un titulaire d'un visa E reçoivent aussi un visa E, même si chaque membre de la famille doit faire une demande séparée. Les épouses/époux de titulaires de visa E peuvent travailler aux États-Unis, s'ils font la demande pour une autorisation de travail auprès de l'USCIS à l'arrivée dans le pays.

Les enfants peuvent aller à l'école ou à l'université aux États-Unis jusqu'à l'âge de 21 ans, âge auquel ils doivent faire une demande de visa pour eux-mêmes. Ils n'auront pas besoin d'un niveau d'études particulier, ni d'une offre d'emploi ou d'expérience professionnelle. Un visa E-2 permet des entrées multiples, voire un séjour indéfini sur le territoire.

Visa E-1 : Le visa E-1 est donné à ceux qui font du commerce en quantité appréciable avec les États-Unis. Il peut s'agir de commerce de biens ou de services. Le commerce doit être fréquent, continue et doit impliquer de nombreuses transactions rapportant suffisamment de revenus pour supporter le commercial et sa famille. La société de commerce doit déjà exister lorsque la demande de visa est déposée.

Pour être admissible pour un visa E-1, une société ou un individu doit prévoir d'établir un bureau aux États-Unis qui fera principalement du commerce entre les États-Unis et le pays (c'est à dire, qu'il devra générer plus que 50% du revenu de la société). Le candidat doit être employé en tant que cadre ou cadre supérieur, ou posséder des compétences très spécialisées essentielles aux opérations de la société.

Visa E-2 : Le visa E-2 est accordé au propriétaire ou à un employé clé de la société qui a investi une "importante quantité d'argent" dans l'entreprise aux États-Unis. La somme dépend du type de business. Il n'y a pas de minimum, mais la majorité des investissements sont au dessus de 100 000$ et il peut être difficile d'obtenir un visa E-2 pour un investissement inférieur à 80 000$. De plus, le pourcentage de financement permit est limité et dépend de la valeur de la société. Une entreprise peut par exemple être détenue en partenariat avec un conjoint (qui peut être citoyen américain).

Ce qui est plus important que la quantité d'argent investie est la viabilité du business, et de savoir s'il emploiera des américains. L'entreprise doit générer un revenu bien supérieur à celui nécessaire pour couvrir le salaire de l'investisseur. Si vous établissez un nouveau business, vous devrez faire les dépenses nécessaires d'abord, et ensuite faire votre demande de visa puisqu'il est plus facile d'obtenir un visa si l'entreprise existe déjà. Quiconque souhaite acheter une entreprise déjà existante devra se renseigner avant de signer le contrat sur la possibilité d'obtenir un visa E-2 et devrait en faire une condition d'achat. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.