Certains peuvent éviter le visa

1 384

Normalement, tout étranger qui souhaite entrer aux États-Unis doit avoir un visa valide et délivré par un consulat américain dans son pays de résidence. Mais il existe quelques exceptions : la plus fréquente concerne ceux qui entrent dans le pays sous le Programme d'exemption de visa (Visa Waiver Pilot Program).

Il faut savoir que les citoyens du Canada et des Territoires Britanniques outre-mer de Bermuda n'ont pas accès à ce programme, puisqu'ils peuvent voyager aux États-Unis sans visa non immigrant. Ceci ne s'applique pas aux individus ayant un casier judiciaire ou qui auraient précédemment violé les termes de leur statut d'immigrant aux États-Unis.

Si votre pays est membre du Programme d'exemption de visa (VWP) et que vous souhaitez rester aux États-Unis pendant moins de 90 jours, vous n'aurez pas besoin de visa. Vous devrez être éligible et avoir un système électronique d'autorisation de voyage (ESTA ) valable. L'ESTA est un système automatisé qui détermine l'éligibilité des voyageurs de faire partie du Programme d'exemption de visa. L'objectif de leur visite devra être des vacances ou un voyage d'affaires, ou devra concerner une raison médicale (comme pour les visas B1 et B2). 

Les nationalités qui n'ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 3 mois

Le Programme d'exemption de visa comprend actuellement 37 pays :

Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Pays-Bas, Nouvelle Zélande, Norvège, Portugal, Saint Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Corée du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Taiwan et Royaume-Uni. 

Conditions

En entrant aux États-Unis, vous devrez être en possession d'un passeport valide d'un des pays spécifiés ci-dessus. De plus, vous devrez avoir un billet retour pour prouver votre intention de quitter les États-Unis sous 90 jours.

Le programme VWP est possible uniquement pour les personnes ayant un passeport électronique. Pour connaitre les conditions et savoir si votre passeport est le bon, consultez cette page . Assurez-vous de voyager avec une compagnie approuvée.

N'oubliez pas que certaines activités, comme étudier à l'étranger, travailler ou devenir résident permanent aux États-Unis nécessitent un visa différent. Le programme VWP ne fonctionnera pas dans ces cas là.

Il y a plusieurs désavantages à considérer si vous entrez aux États-Unis via le Programme d'exemption de visa :

  • Vous ne pouvez pas faire une demande d'extension de votre séjour au delà de la période de 90 jours
  • Vous ne pouvez pas changer votre statut une fois sur le territoire américain
  • Vous pouvez vous voir refuser l'admission aux États-Unis et être sommairement exclus sans avoir le droit à un jugement pour l'expulsion.

Si vous désirez rester plus que 90 jours, vous devrez faire une demande de visa avant votre départ. Le programme VWP ne vous permettra pas de prolonger votre séjour ou de changer votre visa pour un autre. Il est donc recommandé de faire une demande de visa pour entrer aux États-Unis, même si vous n'en avez pas besoin. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×