Partir vivre aux USA

1 381

L'idée que les USA est un pays d'immigrants est préconçue puisque seuls 13% des résidents sont nés à l'étranger, soit à peu près autant qu'en Allemagne et en Suède, mais moins qu'au Canada, en Suisse et en Australie.

En 2012, 40 millions de personnes nées à l'étranger vivaient aux États-Unis, soit 9 millions de plus qu'en l'an 2000.

Cependant, à la suite des attaques terroristes du 11 Septembre 2001, les politiques de visa et d'immigration ont connu de nombreux changements (par exemple, plusieurs pays ont été ajoutés à la liste des pays associés avec un haut risque de terrorisme), et pour certaines catégories de visa, le nombre de demandes a diminué à cause des conditions plus strictes. Mais malgré tout, on estime à près de 9 millions le nombre de visas accordés en 2012.

Conditions pour entrer aux États-Unis

A l'exception de certaines catégories de personnes, tout étranger non-résident souhaitant entrer aux États-Unis doit faire une demande de visa, même s'il n'y reste qu'en transit avant de rejoindre sa destination. Les États-Unis possèdent tant de visas différents que c'en est déconcertant. On peut les diviser entre visa immigrant (résident permanent) et non immigrant (résident temporaire). Un visa immigrant vous donne le droit de voyager aux États-Unis pour y vivre et y travailler (et de changer librement de travail) de manière permanente, avec la possibilité de demander la citoyenneté Américaine après 5 ans de résidence permanente. Il est compliqué d'obtenir un visa de travail pour les États-Unis car vous aurez besoin d'un sponsor qui vous propose un emploi. La deuxième option est de faire une demande de carte verte, qui revient à jouer à la loterie et de croiser les doigts. 

Un visa non immigrant vous donne le droit de voyager aux États-Unis de manière temporaire (par exemple de 6 mois à 5 ans), voire de travailler dans certains cas. On ne vous donnera pas de permis de travail puisque le visa approprié le remplacera. Un visa ne vous donne pas le droit d'entrer sur le territoire américain, mais simplement de voyager dans le pays dans un but précis. Les visas sont en effet émis par le bureau consulaire du Département d'État, qui peut seulement pré-approuver les étrangers pour leur voyage. Les services consulaires délivrent chaque année 4 millions de visas.

Pendant de nombreuses années, c'était le Service d'immigration et de naturalisation (INS), du Département de la justice des États-Unis, qui s'occupait de faire respecter les lois d'immigration et de naturalisation. Après les attaques terroristes, le service de sécurité du territoire, ou Department of Homeland Security (DHS) a été crée pour coordonner les différents services liés à la sécurité nationale.

2 342

Le 1er Mars 2003, l'ancien INS a été séparé en 3 nouveaux départements sous le DHS : le Service de citoyenneté et de l'immigration (USCIS) qui s'occupe des statuts d'immigration et des permis une fois qu'un immigrant est sur le territoire ; le service d'application de l'immigration et des douanes (ICE) responsable des enquêtes, incarcérations et expulsions liées à l'immigration, et du nouveau système d'enregistrement pour étudiants et visiteurs d'échange (SEVIS) ; le service des douanes et protection des frontières (CBP) qui patrouille aux frontières et aux points d'entrée (et décide d'accorder ou non l'entrée aux étrangers en possession d'un visa).

Comme l'ancien INS, l'USCIS maintient quatre centres régionaux et plus de 60 bureaux locaux aux États-Unis. Une fois admis dans le pays par le CBP, c'est à l'USCIS et à l'ICE d'enregistrer et de suivre les étrangers. Ceci implique de s'assurer qu'ils respectent les termes de leurs visas et qu'ils rentrent chez eux à la date prévue.

Pas de garantie d'entrée

Être en possession d'un visa ne garantie pas l'entrée aux États-Unis. L'entrée est strictement contrôlée, et quiconque ne respecterait pas les conditions d'immigration (comme prouver qu'ils respectent les termes de leur visa) peuvent recevoir une amende, être emprisonné ou expulsé. En général, les États-Unis essayent de restreindre l'entrée aux individus "indésirables", c'est-à-dire ceux qui représenteraient une menace pour la santé, le bien-être ou la sécurité aux États-Unis.

Seuls les détenteurs d'un visa permettant de travailler aux États-Unis peuvent travailler. Les détenteurs d'autres catégories de visa ne peuvent pas accepter un emploi, même informel comme nourrice ou fille au pair. De plus, votre passeport doit être valide pour une période de six mois minimum après la fin de votre séjour. Si votre passeport expire bientôt, vous devez le renouveler avant de partir aux États-Unis.

Pour plus d'information, consultez les sites du Département d'État (www.state.gov  et http://travel.state.gov ) et le site de l'USCIS . 

L'immigration est un domaine complexe et les informations contenues dans ce chapitre peuvent changer avec le temps. Ne basez vos décisions seulement sur l'information trouvée ici sans confirmer préalablement avec une source officielle, comme l'Ambassade américaine.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×